Il s'en est allé le grand Manu Dibango

Copyright - AFP

Il s’en est allé aux aurores de ce 24 mars 2020, le grand Manu Dibango. Le Covid 19 a eu raison de ce monument de la musique africaine, il avait 86 ans.

Légende de l’afro-djazz, Manu Dibango est né en 1933 au Cameroun. Envoyé très tôt à l’adolescence par ses parents en France pour poursuivre ses études, il offre au monde de la musique en 1972 son « Soul Makossa » avec lequel le monde entier découvre ce génie venu de l’Afrique.

Celui qui est emporté ce jour par la pandémie de corona virus laisse derrière lui une carrière immense jonché de centaines de concerts effectué à travers le monde entier. Artiste engagé à un moment de sa vie, on retiendra aussi retiendra ses démêlés avec Michael Jackson et Rihanna pour le plagiat de sont titre à succès « Soul Makossa ».

Manu Dibango, « Papa Groove » aura marqué la musique africaine par son style inimitable, son énergie communicative et sa bonne humeur contagieuse.

« Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible », peut-on lire sur la page Facebook de l’artiste, tenue par son entourage.

Repose en paix Papa Manu.