Hugh Masekela, le jazzman sud-africain n’est plus

Hugh Ramopolo Masekela, pionier de l’afro-beat, et figure de l’histoire de la lutte anti-apartheid est décédé à l’âge de 78 ans à Johannesburg.

Au-delà de la musique, c’est l’un des derniers héros de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud qui s’en va. En effet, celui que les sud-africains perd était un homme aux multiples facettes, très populaire même au-delà de la musique.

« Un baobab s’est effondré, la nation a perdu un musicien d’exception avec la disparition de la légende du jazz, Hugh Masekela. On peut dire sans hésiter que frère Hugh fut l’un des grands architectes de l’Afro-Jazz et qu’il a élevé l’âme de notre nation grâce à sa musique intemporelle » témoigne le ministre des Arts et de la culture.
Ce géant de l’histoire de la nation arc-en-ciel qui s’en va pour l’éternité a passé environ trente ans de sa vie en exil.