10 choses que l'on pourrait ignorer sur la vie de Papa Wemba

Copyright - Afrique Times

Le 24 avril 2016, le roi de la sape Papa Wemba nous quittait en plein spectacle à Anoumabo. « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle » disait Amadou Hampâté Bâ. Oui, il n’était pas si vieux que ça dirait certains. Seulement, le grand koro de regretté mémoire, laisse également derrière lui tout un mythe. Afrique Times a revisité 10 choses dont on ignore sur la vie du roi de la SAPE.

1.Papa Wemba était le fils d’une pleureuse très talentueuse

Papa Wemba doit en partie cet amour pour la musique à sa mère. Pleureuse professionnelle, elle a été engagée pour interpréter des mélodies funèbres avec une voix empreinte de chagrin pendant des funérailles. C’est une pratique très en vogue dans divers pays africains et asiatiques.

2.Son vrai nom est Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba

Papa Wemba a vu le jour le 14 juin 1949 à Lubefu en République démocratique du Congo. Son vrai nom est Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba.

3.Ancien membre d’une chorale religieuse

Papa Wemba a hérité de cette voix de ténor si envoûtante grâce à son passage dans la chorale religieuse de l’Ecole Pigier à Kinshasa. Il a appris ce que c’est de chanter en chœur. Il a aussi découvert diverses techniques vocales.

4.Son premier nom de scène : Jules Presley !

Au début de sa carrière, il portait un tout autre nom dont celui de Jules Presley. Comme tous les jeunes chanteurs, il s’est beaucoup inspiré des artistes de renom. Lui, se voyait en un certain Sir Elvis Presley.

5.Prison et affaire d’immigration clandestine

En 2003, il a été mêlé à une affaire illégale. En effet, la police française l’a accusé d’avoir mis au point un réseau d’immigration clandestin. Ce qui lui vaudra trois mois et demi en prison avant d’être libéré. Il en parle dans sa chanson « numéro d’écrou ».

6.Le second artiste congolais ayant signé avec Real World

Après Tabu Ley Rochereau, Papa Wemba a eu le privilège de signer avec le Label Real World.

7.Un artiste aux multiples talents

Outre la chanson, Papa Wemba est un véritable acteur. Il a notamment joué dans « La vie est belle », où il a été acteur principal. Il a également joué dans  » Combat de fauves » et dans le film dramatique de Marc-Henri Wajnberg.

8.Un pionnier du développement de la sapologie en France

La SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes) a vu le jour dans les années 70 au Congo. Tendance vestimentaire à ses débuts au Congo, le style est vite devenu un mouvement culturel dont Papa Wemba est rapidement devenu le « pape » de la sape, et a largement contribué au développement de ce mouvement culturel en France.

9.Compositeur d’une chanson pour la Croix Rouge

En 1997, il a été appelé pour composer une chanson au profit de la Comité International de la Croix Rouge avec Youssou N’Dour. Il a alors rejoint Dakar pour entamer une collaboration exceptionnelle avec la star sénégalaise.

10.Fondateur du village de Molokai

En 1977 alors, le roi de la rumba congolaise a fondé le village de Molokaï qui regroupait 5 avenues dans le quartier de Matonge à Kinshasa : Masimanimba, Oshwe, Lokolama, Kanda-Kanda et Inzia. Les territoires qui forment le village appartiennent à sa famille. Papa Wemba s’est proclamé tout seul chef coutumier du lieu.