Trois joueurs africains dans le Top 10 des meilleurs dribbleurs en Europe

Wilfried Zaha - Crystal Palace Copyright -Twitter officiel de Crystal Palace @CPFC
Que des joueurs africains fassent partie de l’élite européenne, on y est habitués. Mais cette saison, trois de nos représentants africains sur le "Vieux Continent" peuvent également se targuer de figurer parmi le Top 10 des meilleurs dribbleurs en Europe.

L’observatoire des données de performances sportives Opta a établi ce samedi un classement des meilleurs dribbleurs en Europe en tenant compte du nombre moyen de dribbles réussis par rencontre depuis le début de l’exercice 2017/2018.

Sans surprise, c’est la super star Auriverde du Paris Saint-Germain Neymar Jr qui trône en tête, avec un impressionnant ratio de 7,6 dribbles réussis par rencontre disputée dans cette première moitié de saison. Il devance largement son ancien coéquipier au FC Barcelone Lionel Messi qui comptabilise 5,6 dribbles réussis par match ainsi que le virevoltant ailier belge de Chelsea Eden Hazard (4,6).

A lire aussi >> Le TOP 10 des joueurs les plus rapides du monde

Il convient de noter que trois joueurs africains peuvent également se vanter de figurer parmi les dix joueurs les plus habiles en Europe dans ce domaine. Il s'agit du véloce attaquant ivoirien de Crystal Palace Wilfried Zaha (4ème avec un ratio de 4,4), du maître à jouer du Syli National de la Guinée et du RB Leipzig Naby Laye Keita (6ème avec 3,5) mais également de la pépite congolaise de West Ham United Arthur Masuaku qui occupe la 7ème place du classement avec une moyenne de 3,5 dribbles réussis par match.

A lire aussi >> Le Top 10 des meilleurs buteurs africains en Europe

Ci-après le TOP 10 des meilleurs dribbleurs en Europe : (13/01/2018)

1 – Neymar Jr (Brésil, Paris Saint-Germain) : 7,6

2 – Lionel Messi (Argentine, FC Barcelone) : 5,6

3 – Eden Hazard (Belgique, Chelsea) : 4,6

4 – Wilfried Zaha (Cote d’Ivoire, Crystal Palace) : 4,4


5 –Nabil Fekir (France, Olympique Lyonnais) : 3,9

6 – Naby Keita (Guinée, RB Leipzig) : 3,5

7 – Arthur Masuaku (RD Congo, West Ham) : 3,5

8 – Kylian Mbappé (France, Paris Saint-Germain) : 3,4

9 – Jonathan Viera (Espagne, Las Palmas) : 3,4

10 – Allan Saint-Maximin (France, OGC Nice) : 3,3

Piatek (Genoa) ? Batshuayi (Chelsea) ? Qui pour remplacer Higuain au Milan AC ?

Selon les informations de Sky Sport Italia, le Milan AC ferait le forcing pour récupérer l’attaquant polonais du Genoa, Krzysztof Piatek. Alors qu'un rendez-vous serait programmé jeudi avec son entourage, Michy Batshuayi (Chelsea) aurait aussi été proposé aux Rossoneri. L'ancien Marseillais pourrait présenter un profil intéressant.
A la recherche du successeur de Gonzalo Higuain, le Milan AC ferait actuellement pour recruter l’attaquant international polonais Krzysztof Piatek (23 ans, Genoa), dont le contrat expire en juin 2022. Auteur de treize buts cette saison en Serie A, l’ancien joueur du Cracovia serait la priorité des Rossoneri, Alvaro Morata (26 ans, Chelsea) étant promis à l’Atlético Madrid. Selon les informations de Sky Sport Italia, des discussions auraient été lancées avec l’entourage du natif de Dzierżoniów. Un rendez-vous serait prévu pour la journée de vendredi, et les Rossoblu auraient fixé la barre à quarante millions d’euros, plus des bonus, pour envisager de lâcher leur numéro 9 (qui aurait fait l’objet d’une première offre de 35 M€ de la part de West Ham, a-t-on appris chez nos confrères de Sportitalia).

Batshuayi (Chelsea) proposé au Milan AC ? 


Par ailleurs, la formation entraînée par Gennaro Gattuso pourrait aussi être intéressée par un ex-sociétaire de l’OM. En contacts très avancés avec Monaco, Michy Batshuayi (25 ans, Chelsea) aurait été proposé aux dirigeants milanais. Le Diable Rouge pourrait être disponible sous la forme d’un prêt avec option d’achat, et son profil serait à l’étude malgré un salaire nettement plus important que celui de Krzysztof Piatek (qui figurerait également sur les tablettes du Real Madrid de Florentino Pérez. A en croire TMW, ce dernier aurait reçu une proposition de 2,5 M€ par an (hors primes).

Cesc Fabregas (Monaco), les détails de son transfert révélés

Vadim Vasilyev, le vice-président de Monaco, revient sur les conditions de l’arrivée de Cesc Fabregas, le désormais ex-milieu de terrain de Chelsea.


A voir aussi : 
>>> Toutes les news du Mercato

Dimitri Payet (Marseille) sur le banc ? Rudi Garcia se justifie

Après la défaite de l’OM à Saint-Etienne (2-1) mercredi soir, Rudi Garcia a expliqué son choix d’avoir laissé Dimitri Payet sur le banc des remplaçants.
Pas de Dimitri Payet dans le onze marseillais au coup d’envoi. Puis Clinton Njie, Valère Germain et Nemanja Radonjic envoyés pour apporter du sang neuf en cours de match. Pour la première fois de la saison, l’ancien Nantais a été inscrit sur la feuille de match sans avoir droit à la moindre minute de jeu. Le tout alors que l’OM a essayé de trouver la solution pour reprendre l’avantage durant une demi-heure. Avant d’être mené dans les dernières minutes… Alors, à l’issue de la rencontre, le coach phocéen Rudi Garcia a évidemment été questionné à ce sujet : « C’est un choix tactique. J’avais besoin de percussion, de vitesse, de travail, de courses et ceux qui étaient sur la pelouse me les ont apportés », a-t-il justifié d’entrée, alors que sa formation a encore cruellement manqué d'un "grand attaquant" dans cette rencontre, Lucas Ocampos vivant une rencontre compliquée.

Garcia : "Payet sur le banc ? On aurait pu tous faire mieux ce soir"


Puis l'ancien entraîneur de l'AS Rome a reconnu une certaine part de responsabilité dans cette défaite : « On aurait pu tous faire mieux ce soir, même moi, changer plus vite nos joueurs, même si j’avais beaucoup d’attaquants sur le banc et pas autre chose. Mettre un peu de sang frais devant nous aurait fait du bien ». Au final, c’est un neuvième match consécutif sans victoire que Marseille vient d’enchaîner (la dernière victoire olympienne remonte à un déplacement à Amiens, en Ligue 1, le 25 novembre dernier). Plus qu’une question de titularisation – ou non – de Dimitri Payet…

Jean-Louis Gasset (Saint-Etienne) : « Une victoire un peu heureuse »

Jean-Louis Gasset n’a pas caché que Saint-Etienne s’en était bien sorti ce mercredi en s’imposant contre Marseille (2-1). L’entraîneur des Verts est désormais tourné le derby, que l’ASSE abordera devant Lyon, ce qui fait sourire le principal intéressé.
Saint-Etienne n’a certainement pas réalisé son match le plus accompli de la saison ce mercredi. Et pourtant, les Verts ont renversé Marseille pour arracher le succès dans les dernières minutes (2-1). Un résultat qui ne trompe pas Jean-Louis Gasset, bien conscient que son équipe s’en est bien tirée à Geoffroy-Guichard. « C'est une victoire un peu heureuse, a reconnu l’entraîneur stéphanois en conférence de presse après la rencontre. Car si Ocampos marque, ce n'est pas le même résultat. Maintenant, on va se préparer pour le derby. » Un rendez-vous que les Foréziens aborderont dimanche en position de force devant le rival lyonnais, accroché à Toulouse plus tôt dans la journée (2-2) et dépossédé de sa place sur le podium par l’ASSE. « Si on nous avait dit en début de saison que nous serions devant Lyon avant le derby, nous aurions souri, a soufflé Gasset. Nous n'avons pas volé de points. Sur la phase aller, nous avons été parfois limites car beaucoup de décisions d'arbitrage ont été contre nous. »

Gasset : « Notre public souffre avec nous »


Cette fois, elles ont tourné logiquement en faveur des Verts, à l’image de ce penalty incontestable accordé à Wahbi Khazri pour une faute de Steve Mandanda. L’international tunisien l’a transformé avant de s’offrir un doublé d’une frappe surpuissante en fin de match. Comme son équipe, il n’était pas dans un grand soir. Mais il a été récompensé de son abnégation. « Khazri a fini le travail. Il est le dernier maillon de la chaîne. Il faut qu'il soit efficace. Il a très bien fait son travail, comme la majorité de l'équipe. » Une équipe qui a eu le mérite de ne pas sombrer malgré ses difficultés à manœuvrer l’OM pendant une petite heure. « Nous étions menés et nous étions un peu nerveux, on s'éparpillait. Marseille était un peu plus fort au milieu. Nous avons eu la maîtrise en seconde période, même si Ruffier a fait l'arrêt sur une de leurs occasions. (…) Nous avons huit victoires et deux résultats nuls à domicile. Cela veut dire que nous avons un état d'esprit, comme notre public qui souffre avec nous et qui sait que l'on va tout donner. » Il n’y a aucun doute à avoir, ce sera encore le cas dimanche.

A voir aussi :
>>> Dimitri Payet (Marseille) sur le banc ? Rudi Garcia se justifie

Aaron Ramsey (Arsenal) a signé avec la Juventus Turin

Libre en juin prochain, le milieu de terrain international gallois Aaron Ramsey (Arsenal) se serait bel et bien engagé avec la Juventus Turin.
Si certains gardaient un dernier espoir de le faire changer d’avis, ce serait aujourd’hui terminé. Selon les informations de nos confrères de Sky Sport Italia, le milieu de terrain international gallois Aaron Ramsey (28 ans, Arsenal) se serait bel et bien engagé avec la Juventus Turin. Après s’être soumis à la traditionnelle visite médicale, l’ancien joueur de Cardiff City aurait paraphé un bail de longue durée avec la Vieille Dame, qui était notamment en concurrence avec le Paris Saint-Germain. Les examens se seraient déroulés dans une clinique privée à Madrid, et le natif de Caerphilly serait donc promis à l’actuel leader de Serie A, qui aurait aussi ciblé Isco, James Rodriguez ou encore Paul Pogba pour le prochain Mercato d’été. En fin de contrat avec les Gunners, le numéro 8 devrait percevoir un salaire conséquent aux côtés des coéquipiers de Cristiano Ronaldo, la formation entraînée par Massimiliano Allegri ayant aussi sorti le carnet de chèques pour lui assurer une prime à la signature digne de ce nom.