Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 21e - Larbi Benbarek

Larbi Benbarek - Maroc Copyright -OFC
Orange Football Club se propose de vous faire redécouvrir les 100 valeureux chevaliers du ballon rond qui ont fait la gloire et la fierté du football africain au cours des dernières décennies. Aujourd'hui, c'est au tour du légendaire maître à jouer des Lions du Maroc, Larbi Benbarek.

L’illustre milieu offensif marocain, Larbi Ben Barek (1917-1992), fut sans doute la première grande star du football arabe et africain. « Si je suis le roi du football, alors Ben Barek en était le Dieu. » Ce compliment émane du Roi Pelé qui estima lors de son voyage au Maroc en 1976 que Ben Barek était tout simplement le meilleur footballeur de son époque.

Bien avant les éloges du légendaire auriverde, l’enfant des bidonvilles de Casablanca fut affublé du surnom de "Perle Noire". Passé par l’Olympique de Marseille (1938-1939), le Stade Français (1945-1948) ou encore l’Atletico Madrid (1948-1953), «Larbi le Magnifique» a marqué toute une génération au Maroc, en Afrique, en France et dans le monde entier. Il survit encore aujourd’hui dans la mémoire collective de tous les férus du ballon rond.

Formé au sein de l’Union Sportive Marocaine où il a débuté à 14 ans, ses exploits footballistiques ont vite traversé la Méditerranée. A l’aube de ses 20 printemps, le jeune prodige rallia les rangs de l’Olympique de Marseille qui réalisa à l’époque un gros coup en faisant signer le meilleur joueur du championnat d'Afrique du Nord.

Par son style « brésilien », son sens du but inné axé sur un remarquable jeu de tête et une frappe de balle surpuissante, le transfuge de l'Union Sportive Marocaine charme d’emblée le public français en faisant étalage d’impressionnantes qualités lors de sa première saison disputée sous la prestigieuse tunique de l’OM (14 buts en 32 matches).

Véritable idole à Marseille, le génial milieu offensif connaîtra alors sa première sélection sous le maillot de l’équipe de France en décembre 1938 devant l’Italie (le Maroc étant alors sous protectorat français). Tout semblait alors lui promettre un avenir doré. Hélas, la seconde guerre mondiale va freiner son brillant début de carrière entre 1939 et 1945 où il retourna à l’US Marocaine, club avec lequel il remporta malgré tout pas moins de cinq titres de champion d’Afrique du Nord.

A la libération, il rejoint Paris et le Stade Français ou il réalisa trois brillantes saisons. Mais en 1948, l’Espagne réclame «El Mago de Casablanca» (le magicien de Casablanca). C’est alors que le très réputé Atlético Madrid dénicha la perle du championnat français en dépensant la somme record de 17 millions de francs, au grand dam des supporters parisiens.

"On peut vendre la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe, mais Ben Barek jamais !"


L’annonce du transfert est vécue comme un véritable scandale en France à tel point que les journaux français auraient même titré : " On peut vendre la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe, mais Ben Barek jamais ! ".

En Liga, son inimitable style de jeu va encore faire sensation. Il remporta deux titres de champion d’Espagne (1950 et 51), signa plus de 50 buts et s’imposa à 31 ans comme étant l’une des plus grandes vedettes du prestigieux championnat ibère.

A l’aube de ses 36 ans, et alors que tout le monde le croyait fini, "le pied de dieu" effectue son grand retour en France sous le maillot de l’Olympique de Marseille (de 1953 à 1955) où il fera encore parler sa classe. Il fêtera alors son 17e et dernier match avec l’équipe de France en octobre 1954 face à l’Allemagne ce qui fait de lui, à ce jour, le joueur ayant eu la plus longue période d’activité sous le maillot de l’équipe de France (15 ans et 10 mois). Hommage à ce grand homme qui nous a quitté en 1992.

A lire aussi :

>> Le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps (Partie 1) de 100 à 91

>> Partie 2: de 90 à 81

>> Partie 3: de 80 à 71

>> Partie 4: de 70 à 61

>> Partie 5: de 60 à 51

>> Partie 6: de 50 à 41

Mercato : Mehdi Benatia dans le viseur de Fulham

Benatia
Le défenseur Marocain, Mehdi Benatia, voudrait quitter la Juventus s'il ne récupère pas son statut de titulaire au sein de l'équipe championne d'Italie. Selon Tuttomercatoweb, le club anglais de Fulham est entré dans la course pour s'attacher les services du joueur alors qu'il cherche un défenseur axial. Rappelons que Medhi Benatia est pisté par plusieurs clubs européens tels que Manchester United, Arsenal, l’AC Milan ou encore l’Olympique de Marseille.

Mercato : Arsenal pense à Mandi pour pallier l'absence de Bellerin

Mandi Copyright -AFP
Alors que Hector Bellerin vient de déclarer forfait jusqu'à la fin de la saison, après une grave blessure, Arsenal étudie la piste menant à Aissa Mandi pour le remplacer à droite de la défense. Le Bétis Séville ne sera pas contre laisser partir son défenseur algérien au cas où il reçoit une offre intéressante financièrement. Une somme aux alentours de 30 millions d'euros selon la presse anglaise. Arsenal paiera-t-il autant pour le joueur ? C'est très improbable...

Mercato : Obi Mikel pourrait faire son retour en Angleterre

Mikel Copyright -OFC
Après avoir quitté le Tianjin Teda et la Chine, John Obi Mikel pourrait rebondir en Angleterre, où il est pisté par le club de Middelsbourough. Selon The Sun, le club de Boro, qui évolue en deuxième division Anglaise est intéressé par le milieu de terrain Nigérian. Mikel a disputé 249 matches sous les couleurs de Chelsea. Il n'a plus été appelé par Gernot Rohr chez les Super Eagles depuis la fin de la Coupe du monde 2018, sous sa demande.

Martin Terrier (OL) courtisé par Newcastle

Selon les informations de L’Equipe, Martin Terrier, l’attaquant polyvalent de l’OL, figurerait dans les petits papiers du manager espagnol de Newcastle, Rafael Benitez.
Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’OL, l’attaquant international Espoirs français Martin Terrier (21 ans) serait courtisé en Angleterre. A la recherche d’un élément de son profil, Rafael Benitez, le manager de Newcastle, aurait été séduit après plusieurs observations, a-t-on appris chez nos confrères de L’Equipe. Le technicien espagnol serait convaincu du potentiel de l’ancien sociétaire du LOSC, auteur de deux buts cette saison en championnat, mais le club du président Jean-Michel Aulas ne serait pas vendeur lors de ce Mercato d’hiver. Et ceci malgré la concurrence de Maxwel Cornet (qui aurait récemment recalé les Hornets de Watford), Moussa Dembélé, Memphis Depay, Nabil Fekir et Bertrand Traoré sous les ordres de Bruno Genesio, l’entraîneur des Gones.

Terrier (OL) et Barreca (ASM) visés par le Newcastle de Benitez


Même son de cloche concernant un éventuel prêt du natif d’Armentières, qui a été recruté pour onze millions d’euros l’an passé. A moins d’une offre indécente, le numéro 7 devrait difficilement rejoindre le NUFC, où évoluent notamment Florian Lejeune, Mohamed Diamé et Javier Manquillo. Après avoir accueilli de nombreux joueurs de Ligue 1 ces dernières années (Thauvin, Yanga-Mbiwa, E.Rivière, Pancrate, Cabaye, Obertan, Cabella, Saivet, Debuchy, Sissoko, Gouffran…), l’actuel dix-septième de Premier League pourrait apparemment réactiver la filière. Selon Sky Sport Italia, Newcastle serait aussi sur la piste d'Antonio Barreca (23 ans), le latéral gauche italien de Monaco. Alors que le club de la Principauté a récemment recruté le Lillois Fodé Ballo-Touré, l'ex-Turinois aurait été ciblé par les Magpies.



Demba Ba, Benatia, Balotelli… toutes les infos mercato du 22 janvier

D. Ba - M. Benatia - M. Balotelli Copyright -OFC
L'international sénégalais Demba Ba retourne en Europe, Fulham lance les grandes manœuvres pour s'attacher les services de Medhi Benatia, West Ham s'invite au bal des prétendants sur le dossier de Mario Balotelli... Voici notre bulletin mercato du jour:

Demba Ba (Shanghai Shenhua) prêté à l'Istanbul Basaksehir

Alors que de plus en plus de joueurs évoluant sur le Vieux Continent font le choix de s'envoler vers l’Empire Céleste lors de ces derniers marchés de transferts, l’international sénégalais Demba Ba (33 ans), a lui décidé de faire le chemin inverse puisqu'il s'est engagé ce mardi avec Istanbul Basaksehir. En effet, sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’écurie chinoise Shanghai Shenhua, qui a déboursé quatorze millions d’euros pour le recruter en 2015, l’ancien buteur de Chelsea retourne ainsi en Europe où il fera l’objet d’un prêt gratuit jusqu’à la fin de la saison chez l’écurie stambouliote.

Medhi Benatia courtisé par Fulham

A la recherche d’un défenseur central d’expérience, Fulham aurait activé la piste menant à l’international marocain Medhi Benatia (31 ans, Juventus Turin), dont le contrat expire en juin 2020. Selon les informations de nos confrères de TMW, les Cottagers se seraient positionnés pour obtenir un prêt sec de l’ancien joueur du Bayern Munich. En manque de temps de jeu depuis le début de la saison (5 apparitions en Serie A), le natif de Courcouronnes aurait émis le souhait de changer d’air dès le mois de janvier, mais la Vieille Dame n’aurait pas l’intention d’ouvrir la porte en cours de saison.

West Ham entre dans la danse pour Balotelli

Il est décidément délicat de suivre le dossier de Mario Balotelli (28 ans). Alors que l’OM aurait fini par trouver un accord pour récupérer jusqu’à la fin de la saison l’attaquant international italien, West Ham se serait invité au bal des prétendants, a-t-on appris chez nos confrères de La Gazzetta dello Sport. Cela devient presque risible, mais le natif de Palerme serait fortement intéressé par la candidature des Hammers, où évoluent notamment Angelo Ogbonna, Samir Nasri et Javier Hernandez. A en croire les informations du quotidien transalpin, l’ancien joueur de l’Inter Milan pourrait carrément privilégier la formation managée par Manuel Pellegrini à l’OM.

Le coach sénégalais Omar Daf prolonge à la tête de Sochaux

Promu suite au départ de José Manuel Aira, le technicien sénégalais Omar Daf (41 ans) vient de parapher un nouveau bail de longue durée avec Sochaux. Alors que les coéquipiers de Mohamed Sissoko pointent à une inquiétante dix-septième place en Ligue 2, avec deux longueurs d’avance sur le barragiste biterrois, le coach des Lionceaux s’est engagé jusqu’en juin 2021. Le FCSM a décidé de miser sur la durée sur l'ancien international sénégalais, un fidèle soldat du club.

Porto prête le prodige nigérian Chidozie Awaziem à Rizespor

Très peu utilisé cette saison par le FC Porto (5 petites apparitions seulement), Chidozie Awaziem va partir chercher du temps de jeu en Turquie. Passé avec succès par le FC Nantes la saison dernière, le défenseur international nigérian va terminer la saison en prêt à Rizespor. Le Super Eagle, qui a disputé le Mondial 2018 sous les ordres de Gernot Rohr, s'est engagé avec la lanterne rouge de Süper Lig jusqu'au 30 juin prochain, et devient le deuxième joueur à y arriver du Portugal, après le défenseur international marocain Mohamed Abarhoun (ex-Moreirense).