Stars africaines du Mondial 2018 : Baldé Diao Keita, l’heure de convaincre

Baldé Diao Keita - AS Monaco Copyright -Twitter offciel de l'AS Monaco

Le jeune prodige sénégalais de l’AS Monaco Baldé Diao Keita (22 ans, 16 sélections, 3 buts) compte parmi nos représentants africains évoluant sur le « Vieux Continent » qui ne cessent de régaler les amoureux du ballon rond ces dernières saisons.

Véritable poison pour les défenses adverses, ses dribbles, sa vitesse, sa percussion et sa justesse technique, mêlés à une élégance rare, devraient faire de l’ancien pensionnaire de la Lazio de Rome un joueur incontournable en vue de la prochaine campagne des Lions de la Téranga au Mondial 2018.

Carrière en club :

Le nouveau chouchou de l’ASM au visage juvénile et aux coupes de cheveux extravagantes a commencé le football au centre de formation du FC Barcelone, la prestigieuse Masia. Entre 2010 et 2011, il effectue un court passage en D4 espagnole à l’UE Cornellà avant de signer son premier contrat professionnel avec la Lazio, le 2 février 2014

Meilleur buteur africain en Serie A italienne la saison dernière avec 16 réalisations à son compteur, l’ailier sénégalais a conquis de manière remarquable les cœurs des fidèles de la Lazio, en rejoignant notamment des références dans le club de la capitale italienne.

Auteur d’un doublé face à l’AS Rome en avril dernier, Baldé Keita est notamment devenu le premier « Laziale » à marquer deux buts dans le derby romain depuis l’illustre Roberto Mancini en 1998.

Annoncé dans un premier temps en Premier League lors du dernier mercato estival, le joueur de 22 ans s’est engagé avec l’AS Monaco pour cinq années. La prestigieuse écurie monégasque et la Lazio sont tombés d’accord sur les bases d’un transfert à hauteur de 30 millions d’euros plus bonus, faisant de Keita le deuxième joueur sénégalais le plus cher de l’histoire, juste derrière le canonnier de Liverpool Sadio Mané (41,2 millions d’euros en 2016).

 

Carrière en sélection :

Possédant la double nationalité hispano-sénégalaise, Keita Baldé a décide d’opter pour le Sénégal. Il effectue sa première apparition au sein de la Tanière le 26 mars 2016 contre le Niger (match de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations de 2017 au Gabon). Ce jour-là, le Sénégal l’emporte sur le score de 2-0.

Le 3 septembre 2016, lors de la 6e et dernière journée des qualifications pour la CAN 2017 au Gabon, Diao Baldé ouvre le score pour le Sénégal contre la Namibie. Après un raté de Younousse Sankharé, le joueur de la Lazio marque dans le but vide à la 32e minute, inscrivant ainsi son 1er but en sélection.

Il récidive dès le match suivant, le 8 octobre 2016 contre le Cap-Vert, lors d’une rencontre comptant pour les qualifications pour la Coupe du monde 2018 au stade Léopold-Sedhar-Senghor. À la suite une belle action collective, il est à la conclusion d’une passe décisive de Sadio Mané et signe son 2e but en sélection.

A seulement 22 printemps, il comptabilise aujourd’hui 22 capes pour 4 réalisations et 6 passes décisives.

 

Actualité :

Dans son édition du 22 Novembre 2017, le quotidien sportif sénégalais Stades a révélé que la relation entre les dirigeants du football sénégalais, le staff d’Aliou Cissé et Diao Baldé Keita ne serait pas au beau fixe.

En effet, le comportement de Keita serait très décrié au sein de la tanière. Le journal sénégalais affirme que « le joueur ne salue personne quand il arrive autour de la table à l’heure des repas. Et que son comportement commence à indisposer les autres joueurs. Le jeune footballeur se serait mis à dos le vestiaire ».

A six mois de la Coupe du Monde 2018, cette situation rocambolesque pourrait pousser Aliou Cissé, à l’image de Didier Deschamps avec Benzema, à écarter l’un de ses meilleurs atouts offensifs afin d’éviter de possibles altercations une fois en Russie. Affaire à suivre…