Stars africaines du Mondial 2018 : John Obi Mikel - Nigeria

John Obi Mikel - Nigeria Copyright -StarAfrica.com
Alors que l’ouverture du Mondial 2018 approche à grands pas, Orange Football Club vous propose de découvrir une série de portraits consacrés aux joueurs africains les plus attendus de la compétition suprême. Focus aujourd’hui sur le capitaine des Super Eagles du Nigeria John Obi Mikel.

On ne présente plus le maître à jouer de la sélection nigériane John Obi Mikel. Capitaine des Super Eagles depuis 2015 mais aussi l’idole de tout un pays, tous les espoirs du Nigeria reposent sur ses épaules et son expérience au plus haut niveau. Pièce maîtresse de l’effectif pléthorique de Gernot Rohr pour le Mondial 2018, le milieu central de 31 ans ne cesse de faire étalage de tout son talent sous le maillot de la sélection nigériane qui disputera en Russie son troisième Mondial consécutif.

A lire aussi >> Russie 2018 - Présentation des équipes: le Nigeria (Les Super Eagles)

Carrière en club


Fils de Michael Obi, travaillant dans une compagnie de transports, Mikel est originaire de Jos, capitale de l’État du Plateau situé au centre du Nigéria.

Né le 22 avril 1987, John Michael Nchekube Obinna de son vrai nom, a fait ses débuts au Plateau United FC alors qu’il avait douze ans. Faisant très tôt preuve d’un talent certain, il fut repéré en 1999 parmi 3000 jeunes joueurs pour intégrer la prestigieuse écurie nigériane.

Doté d’une aisance dans la maîtrise du ballon et dans les dribbles malgré son gabarit imposant (1,88m pour 82 kilos), Obi Mikel a été très vite sélectionné avec l'équipe du Nigeria U17 pour disputer la Coupe du Monde des moins de 17 ans en 2003 en Finlande. Il se fait alors remarquer durant la compétition et rejoint l'Afrique du Sud pour être formé à l'académie de l'Ajax Cape Town en 2004.

Attiré par le jeune prodige et flairant le bon coup, le club norvégien du FK Lyn Oslo obtiendra la signature du surdoué nigérian en juillet 2005. Obi Mikel a alors très tôt fait étalage d’un talent certain en D1 norvégienne.

Onze titres en dix saisons passées à Chelsea !

Grâce à ses prouesses, il attira l’attention des dirigeants de Chelsea, qui décaissent en juillet 2006 pas moins de 23 millions d’euros pour s’attacher ses services à seulement 19 ans. Mikel n’a pas tardé à justifier le montant faramineux de son transfert et son parcours avec le club londonien a été très riche en succès. L'homme aux 382 rencontres avec le maillot des Blues a notamment remporté l'impressionnant total de 11 titres en 10 ans passés du côté du Stamford Bridge !

Débarqué au Tianjin Teda (D1 chinoise) en janvier 2017, le "Super Eagle" fait désormais partie de ces stars africaines qui ont donné une nouvelle dimension au championnat chinois.

A lire aussi >> La Chine, nouvel Eldorado des footballeurs africains

 

Carrière en sélection


John Obi Mikel a débuté sa carrière internationale en août 2005 lors d’un match amical contre la Libye. Il inscrit son premier but avec sa sélection face au Zimbabwe lors de la phase de poules de la Coupe d'Afrique des Nations 2006, disputée en Egypte.

Retenu dans la liste des 23 nigérians devant prendre part au Mondial 2010, il est contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure à la cheville contractée lors d'un entraînement. Il est alors remplacé par Brown Ideye.

En février 2013, il remporte la Coupe d'Afrique des Nations en Afrique du Sud ce qui lui permet d'écrire une nouvelle ligne à son impressionnant palmarès.

Le milieu de terrain de 31 ans comptabilise aujourd’hui 88 capes et 7 réalisations sous le maillot des Super Eagles.

 

Actualité avant le Mondial 2018


Alors que des rumeurs de transfert évoquaient son grand retour en Premier League cet été, l’international nigérian a juré fidélité au Tianjin TEDA.

Annoncé à Everton lors de l'actuel mercato estival, l'ancienne star des Blues ne quittera finalement pas la Chine: "Je ne sais pas d’où viennent ces informations, mais c’est faux" a confié Obi Mikel à Tianjin TV la semaine dernière "Je veux rester en Chinese Super League."

France ou Sénégal : Bouna Sarr a fait son choix !

Bouna Sarr - OM Copyright -AFP
Dans une interview accordée à RMC Sport, Bouna Sarr a fait savoir qu’il attendait la convocation de l’équipe de France. Le marseillais a même été présélectionné par Didier Deschamps. Pour les matchs de la France contre l’Islande (2-2) et l’Allemagne (2-1), Didier Deschamps a présélectionné Bouna Sarr « je continue à bosser sereinement de mon côté, à tout donner pour mon club, poursuit-il. Il n’y a que de cette façon que j’aurais la chance d’être sélectionné. J’ai reçu ma première pré-sélection pour le dernier rassemblement. Ça fait toujours plaisir, c’est encourageant. Mais ce n’est pas une fin en soi. L’objectif, c’est d’être sélectionné, d’être pourquoi pas un jour dans la liste des 23. Je ne mets pas de pression particulière, ça me donne de la force pour continuer à travailler, et être performant », a déclaré le marseillais. Courtisé par le Sénégal et la Guinée, le joueur de 26 ans a choisi de se battre pour être dans les 23 de la France « tout ce que j’ai à vous dire, c’est que je travaille pour, pour pouvoir y prétendre et y aller un jour. Il y a de très bons joueurs à mon poste, qui sont en place, qui ont montré de belles choses pendant cette Coupe du monde. Ils ont beaucoup de mérite d’y être. À moi de faire en sorte de bousculer la hiérarchie, même si je ne suis pas le seul à ce poste qui peut y prétendre. »

Australie : Bolt n’est pas le centre d’attention du coach des Mariners

Bolt Copyright -AFP
L'entraîneur des Central Coast Mariners, Mike Mulvey, ne s'inquiète pas pour l'avenir d'Usain Bolt indiquant qu'il n'est pas sa principale préoccupation. Bolt s'entraîne avec les Mariners depuis le mois d'août et a marqué deux buts lors d'un match amical, la semaine dernière. À la suite de sa performance contre Macarthur, le Valetta FC lui proposé un contrat de deux ans qu’il a refusé.

Essien : ''Au Real, on sait ce qui arrive quand il n'y a pas les résultats"

Le milieu de terrain Ghanéen, Michael Essien, a pris position sur l'avenir indécis de Julen Lopetegui avec le Real Madrid. Auteur de très mauvais résultats dans ce début de saison, l'ancien sélectionneur de la Roja est déjà sur la sellette. Ancien joueur de la Maison Blanche, Essien reconnaît que la pression est grande dans le club en cas de mauvais résultats. Et il ne pense pas que Lopetegui restera longtemps dans son poste s'il ne parvient pas vite  rectifier le tir.

Guinée : Wakriya AC dément pour Djibril Cissé !

Djibril Cissé Copyright -starafrica
Une tenace rumeur envoie Djibril Cissé au Wakriya AC, en première division... guinéenne. En réponse à cette rumeur, le club de première division guinéenne a publié un démenti. Alors que la presse a annoncé ce vendredi matin une possible arrivée de Djibril Cissé au Wakriya AC, finaliste de la dernière Coupe de Guinée et qualifié pour la Coupe de la CAF, le club de Boké a démenti l'arrivée de l'attaquant français de 37 ans. "Je n’ai jamais échangé avec Djibril Cissé. J’ai été informé de cette étrange nouvelle par un ami ce matin mais moi je n’en n’avais pas connaissance", a indiqué le président du WAC, Mikailou Sampou, sur le site officiel du club. "Que ce soit clair, je n’ai jamais eu de contact avec Djibril, je n’ai jamais échangé avec lui. C’est une nouvelle qui me surprend comme toute autre personne." "On n’a pas de gros moyens pour faire venir un joueur à la trempe de Cissé. Cependant si un joueur de sa dimension manifeste la volonté de venir jouer au sein du Wakriya sans rien demander en retour comme le spécule la rumeur, la porte n’est pas fermée", a-t-il noté. A lire aussi >> Buzz : Djibril Cissé annoncé en championnat de Guinée

L1 (J10) : Tout ce qu’il faut savoir sur Nantes - Toulouse

Nantes n’a pas perdu contre Toulouse depuis 7 matches en Ligue 1 (2 victoires, 5 nuls), soit depuis le 2 décembre 2014 (1-2). S’il ne s’incline pas, il établira sa plus longue série d’invincibilité contre Toulouse dans l’élite.

Les trois derniers matchs de Nantes


07/10/2018 : Bordeaux - Nantes (3-0, L1)
29/09/2018 : Lyon - Nantes (1-1, L1)
25/09/2018 : Nantes - Nice (1-2, L1)

Les trois derniers matchs de Toulouse


05/10/2018 : Toulouse - Nice (1-1, L1)
30/09/2018 : Rennes - Toulouse (1-1, L1)
25/09/2018 : Toulouse - Saint-Etienne (2-3, L1)

Les équipes probables


Nantes : à venir…

Toulouse : à venir…

Les groupes


Nantes : Dupé, Tatarusanu - Diego Carlos, Kwateng, Mbodji, Lima, Pallois, C.Traoré - Boschilia, Evangelista, Girotto, Krhin, Limbombe, Moutoussamy, Ronger, Ab.Touré - K.Coulibaly, Waris, Ngom, Sala

Toulouse : Goicoechea, Reynet - Amian, Jullien, Mbia, Moreira, Moubandje, I.Sylla, Todibo - Bodiger, Bostock, Cahuzac, M.Dossevi, Durmaz, M.Garcia - Mubele, Jean, Gradel, El Mokeddem

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Nantes n’a pas perdu contre Toulouse depuis 7 matches en Ligue 1 (2 victoires, 5 nuls), soit depuis le 2 décembre 2014 (1-2). S’il ne s’incline pas, il établira sa plus longue série d’invincibilité contre Toulouse dans l’élite.

  • Nantes n’a remporté qu’un seul de ses 9 derniers matches de Ligue 1 (3 nuls, 5 défaites), restant même sur 5 matches sans la moindre victoire (2 nuls, 3 défaites).

  • Nantes affiche 6 points après 9 matches de Ligue 1 cette saison, son pire total à ce stade de la compétition depuis 2006/07 (6 également), où il avait terminé 20e.

  • Toulouse n’a remporté aucun de ses 5 derniers matches de Ligue 1 (4 nuls, 1 défaite), après avoir gagné 4 des 5 précédents (1 défaite).

  • Nantes n’a remporté que 2 de ses 14 dernières réceptions en Ligue 1 (5 nuls, 7 défaites), après avoir gagné 6 des 7 précédentes (1 défaite).

  • Toulouse est invaincu lors de ses 3 derniers déplacements en Ligue 1 (1 victoire, 2 nuls), mais n’a plus fait la passe de 4 dans l’élite depuis avril-août 2016 (5).

  • Toulouse a inscrit 50% de ses buts suite à un coup de pied arrêté en Ligue 1 cette saison (5/10), aucune équipe ne fait mieux.

  • Nantes est la seule équipe à n’avoir encore jamais ouvert le score en Ligue 1 2018/19.

  • Emiliano Sala a marqué la moitié des buts de Nantes (4/8) en Ligue 1 cette saison.

  • Max-Alain Gradel est impliqué dans 3 des 4 derniers buts de Toulouse en Ligue 1 (1 but, 2 passes décisives). Il est impliqué dans 60% des buts de Toulouse en L1 2018/19 (6/10, 3 buts et 3 assists), c’est le meilleur ratio parmi les joueurs de l’élite cette saison.

d38340f8a83ce9c9d5ad61f8b517793dPPP