Serie A (J3) : Une Fiorentina à l’accent français en démonstration

La Fiorentina s’est baladée dimanche chez l’Hellas Vérone (0-5), avec notamment un penalty de Cyril Théréau et un coup-franc sublime de Jordan Veretout, auteur de son premier but en Serie A. Premier succès de la saison pour l’Atalanta Bergame, victorieuse de Sassuolo (2-1).

Un après-midi tranquille pour la Fiorentina. Après deux défaites pour lancer sa saison, la Viola a enfin débloqué son compteur en Serie A avec un large succès sur la pelouse de l’Hellas Vérone (0-5). Les Florentins se sont vite mis à l’abri dans cette rencontre à sens unique. Un but de renard de Giovani Simeone (2eme), un penalty provoqué par Federico Chiesa et transformé par Cyril Théréau (10eme), un corner bien joué et un ballon poussé au fond par David Astori (24eme) : la demi-heure n’avait pas encore sonné que le match était déjà plié. Jordan Veretout a participé à la fête d’un coup-franc de toute beauté à l’heure de jeu (0-4, 62eme). Gil Dias, qui était encore monégasque en début de saison (7 minutes de jeu à Dijon), a parachevé la victoire en toute fin de rencontre (0-5, 89eme). Déjà battu par Naples à domicile lors de la première journée (1-3), l’Hellas vit un retour compliqué dans l’élite italienne et n’a qu’un seul point.
Le Genoa à dix, l’Udinese aussi
Il est à égalité notamment avec Crotone, battu à Cagliari ce dimanche (1-0), et avec le Genoa, revenu bredouille de son déplacement chez l’Udinese (1-0). Un match où les visiteurs ont été réduits à dix à la 37eme minute (Andrea Bertolacci) avant d’être imités par les locaux à la 79eme (Giuseppe Pezzella, tout juste entré en jeu). Comme la Fiorentina, l’Atalanta Bergame était un outsider pour les places européennes qui était scotché à zéro point. Un faux-départ en partie oublié avec un succès contre Sassuolo (2-1). Stefano Sensi avait pourtant ouvert le score en contre-attaque (0-1, 28eme), avant l’égalisation inspirée d’Andreas Cornelius (1-1, 35eme). Andrea Petagna a arraché la victoire en à l’orée du dernier quart d’heure (2-1, 77eme). Important pour ne pas déjà décrocher du bon wagon.