Samuel Eto'o : " non, je ne le fais que pour Mourinho "

Samuel Eto'o Copyright -AFP
Dans une interview accordée avant son dernier match en tant que Footballeur, Wesley Sneijder a livré une anecdote drôle sur Samuel Eto'o.

Le Néerlandais revient sur un fait survenu après le départ de José Mourinho et le triplé inoubliable de 2010:  "Samuel Eto'o a joué ailier gauche pour Mourinho quand nous étions à l'inter.

Lorsque Benitez est arrivé, il a aussi demandé à Eto'o de jouer ailier gauche,alors il lui a répondu: 'Non, je ne le fais que pour Mourinho."

Voilà qui témoigne encore une fois de la relation fusionnelle entre Eto'o et Mourinho, même si cela s'est un peu moins bien passé entre les deux hommes à Chelsea, lorsque The Special One avait fait une critique sur l'âge du Camerounais...

L1 (J6) : Les compos probables d'Angers - Toulouse

Toulouse n'avait plus compté autant de points après cinq journées de Ligue 1 depuis la saison 2011-12. Pour continuer sur cette lancée, le TFC devra s'imposer à Angers, qui de son côté vient de remporter deux matchs d'affilée après une sale période.

Les trois derniers matchs de Angers


15/09/2018 : Dijon – Angers (1-3)
01/09/2018 : Angers – Lille (1-0)
25/08/2018 : PSG – Angers (3-1)

Les trois derniers matchs de Toulouse


15/09/2018 : Toulouse – Monaco (1-1)
01/09/2018 : Guingamp – Toulouse (1-2)
25/08/2018 : Toulouse – Nîmes (1-0)

Les équipes probables


Angers : Butelle - Manceau, I.Traoré (cap), Pavlovic, A.Bamba - C.N'Doye, Santamaria, Capelle - Reine-Adélaïde, Bahoken, Tait

Toulouse : Reynet - Amian, Todibo, Jullien, Moubandjé - Bostock, Sangaré - Dossevi, M.Garcia, Gradel (cap) - Leya Iseka

Les groupes


Angers : Butelle, Boucher - Manceau, Bamba, Aït-Nouri, Thomas, Pavlovic, Traoré - Santamaria, Capelle, Ndoye, Mangani, Gomez-Mancini - Manzala, Tait, Reine-Adélaïde, Bahoken, Kanga.

Toulouse : Goicoechea, Reynet - Amian, Fortes, Jullien, Todibo, Moreira, Moubandje, Sylla - Bostock, Cahuzac, Dossevi, Durmaz, García, Sangaré - El Mokeddem, Gradel, Jean, Leya Iseka, Mubele.

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Angers n’a remporté qu’un seul de ses 8 matches contre Toulouse en Ligue 1 (2 nuls, 5 défaites), c’était le 17 octobre 2015 (2-1), au Stadium.

  • Angers n’a gagné aucune de ses 4 réceptions de Toulouse en Ligue 1 (2 nuls, 2 défaites), restant muet lors de 3 de ces 4 rencontres.

  • Angers a remporté ses 2 derniers matches de Ligue 1, soit autant que lors de ses 13 précédents (4 nuls, 7 défaites).

  • Toulouse affiche 10 points après 5 matches de Ligue 1 2018/19, son meilleur total à ce stade de la compétition depuis 2011/12 (10 également). Le TFC avait terminé 8e.

  • Toulouse n’a perdu qu’un seul de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (4 victoires, 1 nul), c’était le 10 août 2018 à Marseille (0-4).

  • Angers n’a remporté qu’une seule de ses 6 dernières réceptions en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), mais c’était la dernière, contre Lille le 1er septembre dernier (1-0).

  • Toulouse a remporté son dernier déplacement en Ligue 1, à Guingamp le 1er septembre dernier (2-1), mais n’a plus enchaîné 2 victoires consécutives hors de ses bases dans l’élite depuis septembre–octobre 2014 (2 également).

  • Angers n’a gardé sa cage inviolée qu’à une seule reprise lors de ses 12 dernières rencontres de Ligue 1, c’était face à Lille le 1er septembre (1-0).

  • Toulouse a encaissé 2 buts ou plus lors de 3 de ses 4 derniers déplacements en Ligue 1 (11 buts au total).

  • Flavien Tait est impliqué dans 3 des 6 derniers buts d’Angers en Ligue 1 (1 but, 2 passes décisives). Il a inscrit 3 buts lors de ses 8 derniers matches dans l’élite, soit autant que lors de ses 35 précédents.

  • Max-Alain Gradel est impliqué dans les 2 derniers buts de Toulouse face à Angers en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive). Il est par ailleurs impliqué dans 3 des 6 buts de Toulouse en Ligue 1 cette saison (2 buts, 1 passe décisive).

Mbia, c’est pour quand ?

Arrivé cet été à Toulouse, Stéphane Mbia n’a toujours pas fait ses débuts avec sa nouvelle équipe. Sa remise à niveau physique prend du temps, mais le défenseur ou milieu camerounais se rapproche des terrains.
« La préparation suit son cours. J’attends désormais le feu vert du staff. » La semaine dernière, en conférence de presse, Stéphane Mbia semblait plutôt impatient de débuter sous ses nouvelles couleurs. Mais contre Monaco le week-end dernier (1-1), l’international camerounais n’a toujours pas eu droit à une place dans le groupe. Et le TFC se passera encore de sa recrue ce samedi soir à Angers (20h00). « Stéphane a repris collectivement depuis trois semaines. Aujourd’hui, il lui reste juste à faire un dernier test avec un match de championnat en National 3 », a annoncé Alain Casanova à la presse jeudi. Ce sera donc à Alès ce samedi (19h00) qu’il faudra guetter les débuts de l’ancien Marseillais avec les Violets.

Mbia est presque prêt

Si le test est convaincant, Stéphane Mbia postulera donc à une place dans le groupe de Toulouse. Au moins à Rennes, le dimanche 30 septembre. Et peut-être dès mardi pour la réception de Saint-Etienne (21h00). « Progressivement, on s’est aperçu au fur et à mesure de ces trois semaines qu’il montait en puissance, et maintenant il reste à se tester sur un réel match », a ajouté Alain Casanova. Même si le TFC a réalisé un excellent début de saison sans lui, on imagine mal le joueur de 32 ans passer son temps sur le banc des remplaçants, et ce malgré le discours très altruiste de l’intéressé lors de sa présentation aux médias. « Dans ma tête, je repars de zéro. J’arrive dans un collectif déjà conçu, et c’est à moi de me fondre dans la masse », assurait-il alors.

Une concurrence rude, même en défense

Il faut dire qu’à Toulouse, la concurrence est pour le moment assez rude. En défense, Stéphane Mbia a été recruté pour pallier le départ d’Issa Diop à West Ham. En l’attendant, Steven Fortes et le jeune Jean-Clair Todibo se sont partagés le temps de jeu, trois matchs de Ligue 1 chacun à côté de Christopher Jullien, censé assurer le leadership en attendant le renfort de la recrue toulousaine. Un joueur sur lequel Alain Casanova compte beaucoup. « Il atteindra le très très haut niveau s’il arrive à se fixer des contraintes pour y arriver. Aujourd’hui, Jullien doit se faire encore plus violence. J’attends beaucoup plus de lui. » Peut-être une association avec un joueur du calibre de Stéphane Mbia lui permettra-t-elle de franchir un palier.

L1 (J6) : Les compos probables de Strasbourg - Amiens

Strasbourg se méfie d'Amiens, que le club alsacien reçoit ce samedi soir (20h00). La saison dernière, le Racing est l'une des trois clubs contre lequel les Picards ont fait le plein en championnat.

Les trois derniers matchs de Strasbourg


15/09/2018 : Montpellier – Strasbourg (1-1)
01/09/2018 : Strasbourg – Nantes (2-3)
24/08/2018 : Lyon – Strasbourg (2-0)

Les trois derniers matchs de Amiens


15/09/2018 : Amiens – Lille (2-3)
02/09/2018 : Saint-Etienne – Amiens (0-0)
25/08/2018 : Amiens – Reims (4-1)

Les équipes probables


Strasbourg : Sels - Lala, Caci, Mitrovic (cap), Martinez, Carole - I.Sissoko, Liénard - J.Martin - Da Costa, Mothiba

Amiens : Gurtner - Krafth, Adenon, Gouano, Lefort - Gnahoré, Monconduit - Ghoddos, Bodmer, Kurzawa - M.Konaté

Les groupes


Strasbourg : Sels, Kamara - Caci, Carole, Lala, Martinez, Mitrovic, Ndour - Corgnet, Grimm, Sissoko, Lienard, Martin, Thomasson - Da Costa, Saadi, Zohi, Mothiba.

Amiens : à venir…

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Strasbourg et Amiens ne se sont affrontés que 2 fois en Ligue 1, c’était la saison dernière. Amiens l’avait emporté lors des 2 matches (1-0 à la Meinau puis 3-1 à la Licorne).

  • Strasbourg fait partie des 3 équipes contre lesquelles Amiens a empoché 6 points sur 6 la saison dernière en Ligue 1 (avec Lille et Metz).

  • Strasbourg n’a remporté que 2 de ses 18 derniers matches de Ligue 1 (7 nuls, 9 défaites), contre Lyon le 12 mai dernier (3-2) et à Bordeaux le 12 août dernier (2-0).

  • Amiens a perdu 4 de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (1 victoire, 1 nul), soit autant que lors des 14 précédents (5 victoires, 5 nuls).

  • Strasbourg n’a remporté qu’un seul de ses 8 derniers matches à domicile en Ligue 1 (4 nuls, 3 défaites), c’était le 12 mai dernier contre Lyon (3-2).

  • Amiens n’a remporté que 4 de ses 21 déplacements en Ligue 1 (5 nuls, 12 défaites), mais la 1ère de ces 4 victoires a été à Strasbourg, 1-0 le 9 septembre 2017.

  • Strasbourg a encaissé au moins un but lors de chacun de ses 7 derniers matches de Ligue 1 joués à domicile, seul Bordeaux (8) fait pire.

  • 6 des 7 buts d’Amiens (86%) et 5 des 6 buts de Strasbourg (83%) en Ligue 1 2018/19 sont intervenus en 2e mi-temps.

  • Amiens a échoué à marquer lors de 4 de ses 5 derniers déplacements en Ligue 1. Seule exception : contre Marseille le 19 mai dernier (1-2).

  • Quentin Cornette a délivré 2 passes décisives la saison dernière en Ligue 1, les 2 contre… Strasbourg, le 21 avril 2018.

Au RCSA, un début de saison très moyen qui n’affole pas grand-monde

Malgré une bonne entame de championnat, Strasbourg occupe la 16eme place au classement avant de recevoir Amiens ce samedi soir (20h00). La faute à une série de quatre matchs sans victoire qui n’inquiète pas outre-mesure en Alsace.
Entre Strasbourg, 16eme, et Amiens, 18eme, c’est un match entre équipes du bas de tableau qui aura lieu ce samedi soir à la Meinau (20h00). Gagner à domicile sera donc vital pour les Strasbourgeois, qui n’ont plus connu le succès en Ligue 1 depuis la première journée à Bordeaux (0-2), face à un adversaire qui leur réussit mal ces dernières saisons. En 2017-18, les Amiénois avaient par exemple pris six points contre le Racing. « On a envie de prendre nos trois premiers points à la Meinau. On veut vraiment se donner de l’air par rapport à la zone rouge », a déclaré Dimitri Liénard en conférence de presse d’avant-match.

Laurey : « Il y a des coups du sort »

Se donner de l’air pour ne pas rester trop longtemps en bas du classement et ainsi éviter au maximum de revivre la même saison que l’année dernière, où Strasbourg avait dû attendre la 37eme journée pour assurer son maintien dans l’élite. Mais le classement et la mauvaise série en cours (quatre matchs sans victoire) n’affole pas grand-monde en Alsace. A commencer par Thierry Laurey, résolument optimiste avant la réception d’Amiens. « Je trouve qu’on a fait un début de championnat plutôt intéressant, et le fait d’avoir cinq points fait qu’on n’est pas très bien payé, juge l’entraîneur strasbourgeois. Il y a des coups du sort qui nous arrivent : contre Nantes, un tir qui part cinq mètres à côté est dévié dans le but et les remet dans le match, à Montpellier c’est un coup de pied arrêté où on commet une erreur de marquage. C’est toujours embêtant d’être mené ou de perdre quand on a l’impression de bien faire les choses. »

Liénard : « Tout le monde est concerné »

Voilà pourquoi Thierry Laurey et ses joueurs restent sereins et confiants. « A pareille époque l’an dernier on avait un point de moins. Il y a des petites choses auxquelles on se raccroche qui nous font penser que ça peut être mieux et qu’on est en train de progresser », ajoute l’ancien coach du Gazélec Ajaccio. Parmi ces petites choses, les bonnes sorties du banc des remplaçants le week-end dernier à Montpellier, pour arracher un match nul mérité dans le temps additionnel (1-1). « Ce qui est bien, c’est que des entrants font la différence avec le centre de Zohi et le but de Mothiba. Cela prouve que tout le monde est concerné et qu’on y arrivera avec tout le monde », apprécie Dimitri Liénard. Tout de même, le RCSA serait bien inspiré de battre Amiens ce samedi. Car ensuite, il faudra aller à Marseille. Une autre affaire.

L1 (J6) : Les compos probables de Montpellier – Nice

Equipe très difficile à battre depuis un an, Montpellier a toutefois du mal à s'imposer à domicile. A la Mosson, les hommes de Michel Der Zakarian n'ont gagné aucun de leurs 9 derniers matchs de L1, ce qui correspond à la pire série de l'histoire du club. A corriger contre Nice ce samedi soir (20h00).

Les trois derniers matchs de Montpellier


15/09/2018 : Montpellier – Strasbourg (1-1)
01/09/2018 : Reims – Montpellier (0-1)
25/08/2018 : Montpellier – Saint-Etienne (0-0)

Les trois derniers matchs de Nice


14/09/2018 : Nice – Rennes (2-1)
31/08/2018 : Lyon – Nice (0-1)
25/08/2018 : Nice – Dijon (0-4)

Les équipes probables


Montpellier : Lecomte - Aguilar, Congré, P.Mendes, Hilton (cap), Oyongo - Sambia, Lasne, Skhiri - Delort, Laborde

Nice : Benitez - Hérelle, Dante (cap), M.Sarr - Atal, Lees-Melou, Tameze, Cyprien, Boscagli - Balotelli, Saint-Maximin

Les groupes


Montpellier : Bertaud, Lecomte - Aguilar, Congré, Hilton, Mendes, Oyongo, P.Clemente, Cozza - Sambia, Lasne, Skhiri, Le Tallec, Piriz - Laborde, Delort, Camara, Skuletic.

Nice : Benitez, Clementia - Herelle, Dante, Sarr, Atal, Boscagli, Coly, Jallet - Tameze, Cyprien, Makengo, Walter, Lees-Melou - Srarfi, Saint-Maximin, Balotelli, Maolida.

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Montpellier s’est incliné lors de 4 de ses 6 derniers matches contre Nice en Ligue 1 (1 victoire, 1 nul), après n’avoir connu la défaite qu’une fois lors des 13 précédents (8 victoires, 4 nuls).

  • Montpellier n’a perdu que 2 de ses 19 réceptions de Nice en Ligue 1 (11 victoires, 6 nuls), c’était le 29 août 1995 (0-1) et le 12 mars 2016 (0-2).

  • Montpellier n’a perdu qu’un seul de ses 8 derniers matches de Ligue 1 (3 victoires, 4 nuls), après avoir perdu chacun des 3 précédents.

  • Nice a remporté ses 2 derniers matches de Ligue 1, mais n’a plus connu la passe de 3 depuis novembre-décembre 2017 (4).

  • Montpellier n’a remporté aucun de ses 9 derniers matches à domicile en Ligue 1 (6 nuls, 3 défaites), soit la pire série en cours et la pire série de son histoire sur ses terres dans l’élite.

  • Nice n’a remporté qu’un seul de ses 6 derniers déplacements en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir gagné les 2 précédents.

  • Montpellier n’a préservé sa cage inviolée qu’une seule fois lors de ses 11 dernières réceptions en Ligue 1, c’était le 25 août 2018 contre St Etienne (0-0).

  • Nice n’est resté muet qu’une seule fois lors de ses 16 derniers déplacements en Ligue 1 (25 buts au total) : c’était à Bordeaux, le 25 février dernier (0-0).

  • 8 joueurs différents sont impliqués dans les 5 buts de Montpellier en Ligue 1 2018/19, qui ont d’ailleurs été marqués par 5 joueurs différents (Pedro Mendes, Mollet, Skhiri, Oyongo, Le Tallec).

  • Allan Saint-Maximin a inscrit 2 buts lors de ses 2 derniers matches de Ligue 1, c’est autant que lors de ses 22 précédents. Il reste sur 2 matches consécutifs dans l’élite en marquant pour la 1ère fois de sa carrière.

0df17df6a334111cfb994dcde49347dc4444444444444444444444444444444