Rudi Garcia menacé ? Le coach de l’OM garde la foi

Après l’intervention remarquée de Florian Thauvin, c’est Rudi Garcia qui s’est présenté ce vendredi en conférence de presse. Retrouvez l’analyse du coach de l’OM qui assure être l’homme de la situation.


Rudi Garcia, comment s’est déroulée votre semaine ?

C'est une semaine bien remplie. Nous avons été très actifs. Je me devais d'être le plus actif pour initier les choses, j'ai pris des mesures drastiques. Le but, c'est d'interpeller pour gagner dimanche. On réfléchit. On ressent des choses. Ça fait un peu trop longtemps que l’on n'a pas gagné.

Qu’avez-vous mis en place ?

On a changé des choses sur les règles de vie. On a enlevé des choses aux joueurs pour qu'ils se rendent compte que c'était peut-être plus facile avant. Je suis solidaire des joueurs, ça n'empêche pas de les malmener en interne. Un vestiaire, c'est sacré, ce qui se dit dans le vestiaire ne devrait pas sortir.

Quel est votre message aux supporters ?

Qu'ils supportent leur équipe, dès l'échauffement. Que le Vélodrome soit derrière son équipe. Si ce n’est pas le cas, on ne jouera pas à 12 contre 11. Même si on ne l'a peut-être pas mérité ces derniers temps. Je travaille sur les têtes des joueurs, certains sont plus forts que d'autres. Il faut du caractère, il faut le montrer.

Garcia : « On peut compter ses amis dans ces moments compliqués »


Comment vivez-vous les critiques à votre égard ?

Mon cas n'est pas important. Dans ces moments difficiles, ce qui est positif, c'est que l’on voit vraiment les gens qui nous soutiennent. Je veux remercier ces personnes, mes proches, qui me donnent des messages agréables à recevoir. Ce qui compte, c'est d'avoir du positif autour de soi. On peut compter ses amis dans ces moments compliqués.

Restez-vous l’homme de la situation ?

Je ne veux pas être pollué par tout ce qui se dit. Ne croyez pas que c'est une posture médiatique. Je pense qu'il faut rester positif, lucide. Si je vous dis que je vais très bien, vous allez croire que je m'en fous. Si je vous dis que je vais mal, vous penserez que je n'ai pas les épaules. Cette semaine, il y a des nuits où les joueurs ont bien dormi... On essaie de jouer sur tous les ressorts. Je suis le capitaine du navire, j'essaie de tenir fort la barre. On n'a pas besoin du Mistral pour secouer l'OM en ce moment. Je pense être l'homme de la situation pour gagner dimanche et emmener l'OM où on veut en fin de saison. Je donne le meilleur de moi-même, peut-être même plus que ça. Vous ne me voyez pas abattu, mais combatif.

Garcia : « Il faut se dire les choses »


Quel regard portez-vous sur la réunion qui a eu lieu avec les joueurs ?

On réfléchit plus à plusieurs cerveaux. Mon staff est important. Des avis extérieurs également. J'ai tout initié. C'est accepter la critique. Il faut se dire les choses, laver son linge sale en famille. On ne peut pas être fermé. J'écoute, j'essaie d'en tenir compte évidemment. Il y a une chose logique : quand tout le monde prend la parole, il y a des choses très intéressantes et des choses pas intéressantes. Il faut savoir en prendre et en laisser. On en a pris, on va en laisser.

Qu’allez-vous faire pour retrouver de l’allant ?

On a vraiment fait une campagne de Ligue Europa assez catastrophique. C'était une sale campagne. Il y a aussi eu l'élimination qui n'est pas acceptable contre Andrézieux (en Coupe de France). C'est une faute professionnelle. Mais il y a des matchs en retard, cela ne sert à rien de se concentrer sur autre chose que le prochain match. L'important, c'est la confiance que peuvent afficher les joueurs. Si vous êtes en perte de confiance, vous ne tentez plus. Ce qu'il faut, c'est que les joueurs repensent à ce qu'ils ont fait de bien au cours de leur carrière. Les joueurs n'ont pas changé, ils sont capables de le faire. Il ne faut pas se polluer l'esprit. J'espère que l'équipe se montrera combative.

Avez-vous refusé de rencontrer les groupes de supporters ?

A chaque fois, la demande est venue des supporters. Elle est venue en décembre. Ils ont demandé à rencontrer des joueurs et moi-même. J'ai dit OK, mais pas pour les joueurs. Seuls eux peuvent dire pourquoi ils n'ont pas voulu me rencontrer. J'ai entendu dire que c'était parce qu'il n'y avait pas de joueurs. La demande est à nouveau venue à la reprise. J'ai proposé d'emmener des joueurs cette fois-ci. Ça ne s'est pas fait.

Garcia : « Le Mercato ? Il n’y a pas de nouveautés »




Quid du Mercato ?

Pour l'instant, il n'y a pas de nouveautés. Si on avait des renforts, on s'en porterait mieux. J'ai confiance en mes dirigeants.

Etes-vous satisfait de Dimitri Payet comme capitaine ?

Je ne regrette à aucun moment de l'avoir nommé capitaine. Personne n'est assuré d'avoir une place dans l'équipe. Il a tenu l'équipe à bout de bras en début de saison avec Thauvin. Je ne l'oublie pas. Il a grandi. C'est un joueur important. Il prend ses responsabilités. Il nous faut des joueurs comme ça, j'ai besoin de joueurs de caractère et il en fait partie.

Kostas Mitroglou va-t-il avoir plus de temps de jeu ?

Il y a plusieurs paramètres. Il y a ce qu'on donne à l'entraînement. On a besoin de joueurs qui montrent, qui poussent. Il n'y a pas que l'aspect offensif pour gagner des matchs. Il y a aussi l'aspect défensif. On connaît la capacité de Mitro à marquer, mais je prends aussi en compte le capital confiance de certains joueurs et leur capacité à jouer certains matchs, et notamment au Vélodrome. Voilà pourquoi je suis contraint à faire des choix.

Mercato : Mehdi Benatia dans le viseur de Fulham

Benatia
Le défenseur Marocain, Mehdi Benatia, voudrait quitter la Juventus s'il ne récupère pas son statut de titulaire au sein de l'équipe championne d'Italie. Selon Tuttomercatoweb, le club anglais de Fulham est entré dans la course pour s'attacher les services du joueur alors qu'il cherche un défenseur axial. Rappelons que Medhi Benatia est pisté par plusieurs clubs européens tels que Manchester United, Arsenal, l’AC Milan ou encore l’Olympique de Marseille.

Mercato : Arsenal pense à Mandi pour pallier l'absence de Bellerin

Mandi Copyright -AFP
Alors que Hector Bellerin vient de déclarer forfait jusqu'à la fin de la saison, après une grave blessure, Arsenal étudie la piste menant à Aissa Mandi pour le remplacer à droite de la défense. Le Bétis Séville ne sera pas contre laisser partir son défenseur algérien au cas où il reçoit une offre intéressante financièrement. Une somme aux alentours de 30 millions d'euros selon la presse anglaise. Arsenal paiera-t-il autant pour le joueur ? C'est très improbable...

Mercato : Obi Mikel pourrait faire son retour en Angleterre

Mikel Copyright -OFC
Après avoir quitté le Tianjin Teda et la Chine, John Obi Mikel pourrait rebondir en Angleterre, où il est pisté par le club de Middelsbourough. Selon The Sun, le club de Boro, qui évolue en deuxième division Anglaise est intéressé par le milieu de terrain Nigérian. Mikel a disputé 249 matches sous les couleurs de Chelsea. Il n'a plus été appelé par Gernot Rohr chez les Super Eagles depuis la fin de la Coupe du monde 2018, sous sa demande.

Martin Terrier (OL) courtisé par Newcastle

Selon les informations de L’Equipe, Martin Terrier, l’attaquant polyvalent de l’OL, figurerait dans les petits papiers du manager espagnol de Newcastle, Rafael Benitez.
Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’OL, l’attaquant international Espoirs français Martin Terrier (21 ans) serait courtisé en Angleterre. A la recherche d’un élément de son profil, Rafael Benitez, le manager de Newcastle, aurait été séduit après plusieurs observations, a-t-on appris chez nos confrères de L’Equipe. Le technicien espagnol serait convaincu du potentiel de l’ancien sociétaire du LOSC, auteur de deux buts cette saison en championnat, mais le club du président Jean-Michel Aulas ne serait pas vendeur lors de ce Mercato d’hiver. Et ceci malgré la concurrence de Maxwel Cornet (qui aurait récemment recalé les Hornets de Watford), Moussa Dembélé, Memphis Depay, Nabil Fekir et Bertrand Traoré sous les ordres de Bruno Genesio, l’entraîneur des Gones.

Terrier (OL) et Barreca (ASM) visés par le Newcastle de Benitez


Même son de cloche concernant un éventuel prêt du natif d’Armentières, qui a été recruté pour onze millions d’euros l’an passé. A moins d’une offre indécente, le numéro 7 devrait difficilement rejoindre le NUFC, où évoluent notamment Florian Lejeune, Mohamed Diamé et Javier Manquillo. Après avoir accueilli de nombreux joueurs de Ligue 1 ces dernières années (Thauvin, Yanga-Mbiwa, E.Rivière, Pancrate, Cabaye, Obertan, Cabella, Saivet, Debuchy, Sissoko, Gouffran…), l’actuel dix-septième de Premier League pourrait apparemment réactiver la filière. Selon Sky Sport Italia, Newcastle serait aussi sur la piste d'Antonio Barreca (23 ans), le latéral gauche italien de Monaco. Alors que le club de la Principauté a récemment recruté le Lillois Fodé Ballo-Touré, l'ex-Turinois aurait été ciblé par les Magpies.



Demba Ba, Benatia, Balotelli… toutes les infos mercato du 22 janvier

D. Ba - M. Benatia - M. Balotelli Copyright -OFC
L'international sénégalais Demba Ba retourne en Europe, Fulham lance les grandes manœuvres pour s'attacher les services de Medhi Benatia, West Ham s'invite au bal des prétendants sur le dossier de Mario Balotelli... Voici notre bulletin mercato du jour:

Demba Ba (Shanghai Shenhua) prêté à l'Istanbul Basaksehir

Alors que de plus en plus de joueurs évoluant sur le Vieux Continent font le choix de s'envoler vers l’Empire Céleste lors de ces derniers marchés de transferts, l’international sénégalais Demba Ba (33 ans), a lui décidé de faire le chemin inverse puisqu'il s'est engagé ce mardi avec Istanbul Basaksehir. En effet, sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’écurie chinoise Shanghai Shenhua, qui a déboursé quatorze millions d’euros pour le recruter en 2015, l’ancien buteur de Chelsea retourne ainsi en Europe où il fera l’objet d’un prêt gratuit jusqu’à la fin de la saison chez l’écurie stambouliote.

Medhi Benatia courtisé par Fulham

A la recherche d’un défenseur central d’expérience, Fulham aurait activé la piste menant à l’international marocain Medhi Benatia (31 ans, Juventus Turin), dont le contrat expire en juin 2020. Selon les informations de nos confrères de TMW, les Cottagers se seraient positionnés pour obtenir un prêt sec de l’ancien joueur du Bayern Munich. En manque de temps de jeu depuis le début de la saison (5 apparitions en Serie A), le natif de Courcouronnes aurait émis le souhait de changer d’air dès le mois de janvier, mais la Vieille Dame n’aurait pas l’intention d’ouvrir la porte en cours de saison.

West Ham entre dans la danse pour Balotelli

Il est décidément délicat de suivre le dossier de Mario Balotelli (28 ans). Alors que l’OM aurait fini par trouver un accord pour récupérer jusqu’à la fin de la saison l’attaquant international italien, West Ham se serait invité au bal des prétendants, a-t-on appris chez nos confrères de La Gazzetta dello Sport. Cela devient presque risible, mais le natif de Palerme serait fortement intéressé par la candidature des Hammers, où évoluent notamment Angelo Ogbonna, Samir Nasri et Javier Hernandez. A en croire les informations du quotidien transalpin, l’ancien joueur de l’Inter Milan pourrait carrément privilégier la formation managée par Manuel Pellegrini à l’OM.

Le coach sénégalais Omar Daf prolonge à la tête de Sochaux

Promu suite au départ de José Manuel Aira, le technicien sénégalais Omar Daf (41 ans) vient de parapher un nouveau bail de longue durée avec Sochaux. Alors que les coéquipiers de Mohamed Sissoko pointent à une inquiétante dix-septième place en Ligue 2, avec deux longueurs d’avance sur le barragiste biterrois, le coach des Lionceaux s’est engagé jusqu’en juin 2021. Le FCSM a décidé de miser sur la durée sur l'ancien international sénégalais, un fidèle soldat du club.

Porto prête le prodige nigérian Chidozie Awaziem à Rizespor

Très peu utilisé cette saison par le FC Porto (5 petites apparitions seulement), Chidozie Awaziem va partir chercher du temps de jeu en Turquie. Passé avec succès par le FC Nantes la saison dernière, le défenseur international nigérian va terminer la saison en prêt à Rizespor. Le Super Eagle, qui a disputé le Mondial 2018 sous les ordres de Gernot Rohr, s'est engagé avec la lanterne rouge de Süper Lig jusqu'au 30 juin prochain, et devient le deuxième joueur à y arriver du Portugal, après le défenseur international marocain Mohamed Abarhoun (ex-Moreirense).