Quand Iheanacho payait 25 centimes pour regarder la Premier League

Kelechi Iheanacho avec Manchester City Copyright -Compte Twitter Express

Le jeune attaquant nigérian Kelechi Promise Iheanacho, prouve qu’avec le travail et la persévérance on peut réaliser les rêves les plus fous. Le Super Eagle à seulement 19 ans commence à se faire un nom du côté de Manchester City et il n’a pas fini d’en surprendre plus d’un cette saison.

A lire aussi >> Kelechi Iheanacho vit un véritable conte de fées

Interviewé par le quotidien britannique Daily Mail, le natif de l’État d’Imo, issu d’une famille très pauvre au Nigeria, est revenu sur son enfance visiblement très difficile :

« Nous n’avions pas d’argent. Nous n’avions pas la télévision à la maison, je ne pouvais pas regarder le foot chez moi » explique-t-il avant de raconter une anecdote qui paraît assez improbable aujourd’hui :

« La Premier League était diffusée dans mon quartier dans des espaces payants à 50 nairas (25 cents, NDLR), du coup, je ne pouvais la regarder que lorsque j’avais un peu de sous. La plupart du temps je suivais la Liga qui était un peu moins chère, peut-être 30 nairas (15 cents d’euros environ, NDLR). Mais moi je préfère de loin le championnat anglais, alors j’y allais en les suppliant de me laisser entrer, ou bien la plupart du temps j’attendais la mi-temps pour payer la moitié« .

Aujourd’hui la pépite nigériane émerge désormais à près de 200,000 euros annuels au sein du richissime club mancunien. Et s’il continue de démontrer encore plus ponctuellement qu’il est doté d’un incroyable talent, nul doute que ses émoluments exploseront dans un proche avenir.