Orange Football Café: cela s’est passé hier

Al Ahly - Manchester City - Cameroun Copyright -StarAfrica.com

Al-Ahly décroche son 40eme titre de champion d’Egypte, Manchester City fait un grand pas vers le sacre, Southampton limoge son entraîneur Mauricio Pellegrino, la Tunisie et le Cameroun dévoilent  les listes des convoqués pour les amicaux du mois de mars…

Ci-après un récap des faits saillants ayant marqué hier le monde du football:

Egypte: 40e titre de champion pour Al Ahly !

Al-Ahly a été sacré lundi champion d’Egypte pour la troisième année consécutive. Suite au match nul entre Al-Masry et Entag El Harby (0-0), les Diables Rouges, nantis de 75 points en 28 matchs, sont assurés de ne plus être rejoints au classement, en tête duquel ils précèdent Al-Ismaïly (53 points), Zamalek (51) et Al-Masry (49).

Il s’agit du quarantième titre national de la richissime histoire du club cairote.

 

Premier League : Manchester City se rapproche du titre après sa victoire à Stoke

Un choc des extrêmes opposait lundi soir Stoke City, 19eme de Premier League et potentiel 17eme en cas de victoire, à Manchester City, incontestable leader du championnat d’Angleterre.

Les Citizens n’ont pas eu à forcer leur talent dans le premier acte. En pressant haut dès le départ, les hommes de Guardiola ont rapidement pris le contrôle du ballon. Les Potters ont à peine eu le temps de s’organiser que Fernandinho, Jesus et Sterling avaient déjà parfaitement combiné pour permettre à Silva d’ouvrir le score (10eme).

En seconde période, De Bruyne et ses coéquipiers ont de nouveau conclu une action de grande classe par un but de Silva, cinq minutes après le retour des vestiaires (50eme).

Avec désormais 16 points d’avance sur la place de dauphin occupée par Manchester United, les Citizens se rapprochent un peu plus d’un titre qui leur tend les bras.

 

Premier League – Southampton : Mauricio Pellegrino limogé

Ce fut donc la défaite de trop par Mauricio Pellegrino. Balayé par Newcastle samedi (3-0), Southampton reste englué à une inquiétante dix-septième place en Premier League, avec un point seulement de plus que Crystal Palace et Stoke City.

Lundi, les Saints ont décidé de se séparer de leur entraîneur argentin, arrivé l’été dernier pour remplacer Claude Puel. Via un communiqué publié sur son site officiel, le club du sud de l’Angleterre a annoncé que deux autres membres du staff, Carlos Compagnucci et Xavier Tamarit, avaient également été remerciés.

 

Cameroun : Les 23 pour le Koweït, plusieurs « bannis » rappelés

La page Hugo Broos est bien tournée au Cameroun. Quelques jours après l’annonce de sa nomination, le sélectionneur intérimaire Alexandre Belinga a annoncé lundi la convocation de 23 joueurs pour l’amical du 25 mars face au Koweït.

Cette rencontre de préparation aux éliminatoires de la CAN 2019 verra le retour de plusieurs joueurs durablement écartés par son prédécesseur belge. La semaine dernière, un repas avait réuni à Paris le président du comité de normalisation de la Fécafoot, Dieudonné Happi, Samuel Eto’o et plusieurs de ces « bannis ».

Si l’ancien Ballon d’Or africain n’a pas été rappelé comme certaines rumeurs le laissaient penser, les gardiens de but André Onana et Carlos Kameni, les défenseurs Allan Nyom et Jean-Armel Kana-Biyik, et l’attaquant Eric Maxim Choupo-Moting sont tous présents, ainsi que Stéphane Bahoken. Le fils de l’ancien international Paul Bahoken recueille là les fruits de sa belle régularité cette saison.

Le joueur de Strasbourg n’est pas le seul nouveau venu, puisque Fabrice Ngah (Difaâ El Jadida, Maroc) et Léandre Tawamba (Partizan Belgrade) complètent une liste également marquée par la réapparition de Karl Toko-Ekambi, en froid avec le staff précédent. Il faudra en revanche patienter encore pour retrouver Joël Matip (Liverpool) dans la tanière des Lions Indomptables.

Les 23 Lions Indomptables :

 

Tunisie : Les 23 pour l’Iran et le Costa Rica, avec Benalouane, Skhiri et Khaoui

Très attendue, la dernière liste de la Tunisie avant les listes pour le Mondial 2018 a été dévoilée ce lundi par le sélectionneur Nabil Maaloul. Comme attendu, les trois binationaux ralliés ces dernières semaines (Moez Hassen, Ellyes Skhiri et Saïf-Eddine Khaoui) font partie des 23, de même que Yohan Benalouane.

Le défenseur de Leicester City a visiblement accepté de rejoindre les Aigles de Carthage après les avoir snobés des années durant. La perspective de la Coupe du Monde et les performances en chute libre d’Aymen Abdennour (OM) ont certainement accéléré le processus de décision. L’ancien Stéphanois, au temps de jeu très limité cette saison, jouera gros lors des deux matchs amicaux du mois, le 23 à Radès face à l’Iran et le 27 à Nice face au Costa Rica.

Les 23 Aigles de Carthage :

Gardiens de but : Aymen Mathlouthi (Al-Baten, Arabie Saoudite), Moez Ben Cherifia (ES Tunis), Farouk Ben Mustapha (Al-Shabab, Arabie Saoudite), Moez Hassen (Châteauroux, France)*.

Défenseurs : Rami Bedoui (ES Sahel), Yohan Benalouane (Leicester City, Angleterre)*, Syam Ben Youssef (Kasimpasa, Turquie), Dylan Bronn (La Gantoise, Belgique), Khalil Chammam (ES Tunis), Oussama Haddadi (Dijon, France), Ali Maaloul (Al-Ahly, Egypte), Yassine Meriah (CS Sfaxien), Hamdi Nagguez (Zamalek, Egypte).

Milieux de terrain : Karim Aouadhi (CS Sfaxien), Ghazi Ayadi (Club Africain), Mohamed Amine Ben Amor (Al-Ahli SC, Arabie Saoudite), Saîf-Eddine Khaoui (Troyes, France)*, Ahmed Khalil (Club Africain), Wahbi Khazri (Rennes, France), Youssef Msakni (Al-Duhail, Qatar), Ellyes Skhiri (Montpellier, France)*, Naim Sliti (Dijon, France), Ferjani Sassi (Al-Nasr, Arabie Saoudite), Bassem Srarfi (Nice, France).

Attaquants : Anis Badri (ES Tunis), Fakhreddine Ben Youssef (Al-Ittifaq, Arabie Saoudite), Taha Yassine Khenissi (ES Tunis), Alaeddine Marzouki (CS Sfaxien).

(*) Joueurs binationaux convoqués pour la première fois.