Mondial 2018 - Présentation des équipes: L'Iran (Team Melli)

La sélection iranienne de football Copyright -StarAfrica.com

Alors que le Mondial 2018 se tient en Russie du 14 juin au 15 juillet, Orange Football Club effectue une revue d’effectifs des 32 nations en lice. Au tour de l’Iran, qui fête sa cinquième qualification pour la compétition suprême.

A lire aussi >> Coupe du Monde 2018 : le calendrier complet

Qualifications :

Les Iraniens ont achevé leur parcours de qualification à la première place du Groupe A de la zone Asie, avec 7 points d’avance sur la Corée du Sud (2e), comptabilisant 6 succès, 4 matches nuls et zéro revers.

Les protégés du charismatique technicien portugais Carlos Queiroz ont ainsi récolté 22 unités sur 30 possibles lors des éliminatoires.

> 5e participation à la Coupe du Monde

Meilleur résultat au Mondial : Premier tour en 1978, 1998, 2006 et 2014

Classement Fifa : 36ème (avril 2018)

Le parcours de qualification : Premier du Groupe A de la zone Asie (devant la Corée du Sud)

Les stars à suivre : Sardar Azmoun (Rubin Kazan), Mehdi Taromi (Persépolis Téhéran)

Sélectionneur : Carlos Queiroz (depuis 2011)

Le Onze-type : Beiranvand – Mohammadi, Ezatolahi, Haji Safi, Pouraligajni – Ansarifard, Montazeri, Taremi, Jahan Baksh – Azmoun, Ghafouri.

 

Son groupe au Mondial 2018:

La « Team Melli » n’a pas été épargnée par le tirage au sort du Mondial puisqu’elle figure au sein d’une Poule B corsée en compagnie de l’Espagne, championne du monde 2010, du Portugal, auréolé de son récent titre à l’EURO 2016, mais également du Maroc.

 

Ambitions :

Portée par des individualités de très haut niveau à l’image de son buteur vedette Sardar Azmoun (23 ans, Rubin Kazan), ou encore de son meneur de jeu Mehdi Taremi (25 ans, Persepolis FC), la sélection iranienne peut légitimement ambitionner de décrocher son billet pour les huitièmes de finale.

Un stade que la « Team Melli » n’a jamais atteint en quatre participations au Mondial.

 

La star de l’équipe: Sardar Azmoun

Surnommé le « Messi iranien » à Téhéran, Sardar Azmoun est présenté comme étant le légitime héritier de l’emblématique capitaine de la « Team Melli » Ali Daei, meilleur buteur de l’histoire du football international.

Technique, rapide et apprécié par les supporters iraniens, l’attaquant de 23 ans fait preuve d’un grand réalisme depuis ses débuts internationaux en 2015 (24 buts en 31 sélections). Il évolue actuellement au Rubin Kazan, en Russie.

 

Le calendrier :

1ère journée

14h GMT: Maroc – Iran, à Saint-Pétersbourg

2e journée

16h GMT : Iran – Espagne, à Kazan

3e journée

16h00 : Iran – Portugal , à Saransk