Mondial 2018: Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, la chute des ténors

Copyright -StarAfrica.com

Émissaires du continent durant la Coupe du Monde 2014, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Ghana n’ont pas réussi à valider leurs billets pour le Mondial 2018. Seul le Nigéria a échappé à la chute des ténors en se qualifiant pour la 3e fois d’affilée. Retour sur ces 4 nations en chute libre !

Algérie

Bien que c’est la même génération de joueur qui a écrit l’histoire en se qualifiant pour la première fois dans l’histoire du pays en huitième de finale, l’Algérie de Riyad Mahrez, Sofiane Feghouli, Yacine Brahimi, Faouzi Ghoulam et Islam Slimani a terminé avec une piteuse 4e place du groupe B et deux malheureux points, synonyme d’élimination. Les Algériens n’ont pas pu se retrouver depuis le départ de Christian Gorcuff après la CAN 2015 en Guinée Equatoriale et une reconstruction s’impose avec l’arrivée de Rabah Madjer qui aurait un grand chantier devant lui.

Cameroun

Après la joie de la victoire en Coupe d’Afrique des Nations 2017, les Camerounais n’ont pas continué sur leur lancée. Auteurs d’une seule victoire, quatre nuls et une défaite, les hommes de Hugo Broos sont passés à la trappe, laissant le billet de qualification aux Super Eagles. Pourtant, c’est le même groupe titré en 2017 qui était là, mais peut être avec un autre état d’esprit. Cet été, le Cameroun s’était rendu en Russie pour disputer la Coupe des Confédérations. Les Lions indomptables avaient terminé dernier de leur groupe, devancés par l’Allemagne, vainqueur de l’épreuve, le Chili et l’Australie. Le manque d’expérience a pesé lourd pour des Lions qui ne sont pas encore indomptables, loin de là, y a beaucoup de travail pour revenir au sommet du continent, surtout que c’est eux qui vont arbitrer la CAN 2019.

Côte d’Ivoire

Qualifiée à trois Coupe du Monde de suite, la Côte d’Ivoire est à l’arrêt. Les Eléphants ne verront pas le Mondial russe. Orphelins des départs en retraite de Didier Drogba et Yaya Touré, les Ivoiriens ont subi la loi du Maroc, qui les a battu à Abidjan (0-2) dans la finale du groupe C. Les Eléphants étaient pourtant bien partis avec 7 points lors des trois premières journées. Mais les trois autres ont été un chemin de croix. La défaite à domicile face au Gabon (1-2) était peut être celle qui a compliqué les choses pour un Marc Wilmots qui n’a pas trouvé le bon moyen de gérer ses stars. Une équipe qui compte autant de talents à l’instar de Gervinho, Zaha, Aurier, Gradel, Kalou, Seri… qui ne se qualifie pas c’est qu’il y a un sacré problème. Pas sûr que Wilmots est l’homme de la situation.

Ghana

Finalistes de la CAN 2015, présents au Brésil en 2014, les Black Stars n’ont pas pu suivre le rythme des Pharaons de l’Egypte. Les Ghanéens doivent s’en mordre les doigts d’avoir été tenus en échec en Ouganda (0-0), lors de la cinquième journée ce qui a prématuré la qualification. Après 3 journées sans la moindre victoire, les coéquipiers d’André Ayew ont laminé le Congo (1-5) mais ce fut un réveil trop tardif. Le Ghana qui a éliminé l’Egypte en 2014 voit ce dernier prendre sa revanche et lui priver de se retrouver au Mondial en 2018. Kwesi Appiah a beaucoup de travail pour rendre au Ghana son éclat.