Match amical : L’Ecosse exige 196 millions pour jouer contre le Sénégal

Le match amical entre l’Écosse et le Sénégal risque de tomber à l’eau. Pour cause, les Écossais réclameraient 300 milles euros (196 millions de F CFA) pour jouer contre les lions de la Téranga.

Pour affronter le Sénégal en match amical, le 26 mars 2018, les Écossais ont mis sur la table, des conditions. La fédération écossaise de Football a déposé deux requêtes. La première, la FEF réclame une contre partie financière de 200.000 euros (131 millions F CFA). En plus de l’argent, Steward Regan, le chargé des matchs amicaux de la fédération écossaise de football, voudrait que le Sénégal prenne en charge la totalité de l’hébergement de l’équipe écossaise à Londres. En plus, des exigences des Écossais, David Bosumtwe, administrateur de l’agence Sensation Sport, a du mal à trouver un stade capable d’accueillir le match, la faute à des coûts de locations extrêmement coûteux. Le Sénégal devrait alors débourser 300.000 euros (196,5 millions de F CFA) pour la tenue de ce match.

Selon Pierre Inquet « les exigences de l’Écosse sont énormes. Et nous avons jugé nécessaires de suspendre les négociations parce que la somme demandée nous parait irréaliste. Il faut reconnaître que c’est vraiment difficile », a confié l’agent d’Evol Sport.

Quant à la fédération sénégalaise de football, elle suit les négociations mais ne veut pas débourser autant d’argent. Les dirigeants sénégalais n’ont pas l’habitude de payer, au contraire, la FSF profitait de ces matchs amicaux pour faire une bonne opération financière. « Il ne faut pas se voiler la face, organiser des matchs amicaux en cette veille de coupe du monde n’est pas du tout facile. Des propositions ne manquent pas, mais c’est la concrétisation qui pose problème. Les gens travaillent sur plusieurs tableaux pour permettre au Sénégal de trouver un sparring-partner digne de ce nom », a indiqué la FSF.