Maroc : Renard tourne la page de Guendouzi

Copyright -Via Twitter des Merlus
Mattéo Guendouzi ne portera pas le maillot de la sélection marocaine, lui qui était dans le viseur de la FRMF et de Hervé Renard depuis plusieurs mois.

En effet, le père du joueur du FC Lorient a posé un lapin au technicien français qui allait le rencontrer lors de son séjour à Paris, selon le journal "Almountakhab".

Agacé par ce comportement, Hervé Renard a décidé, en collaboration avec Nasser Larguet, de passer à autre chose.

A noter que Mattéo Guendouzi évolue avec les réserves des Merlus en CFA.

Lens : Arrivée d'un défenseur de L1

Le défenseur toulousain Steven Fortes va rejoindre Lens en prêt pour la deuxième partie de saison.
Peu utilisé à Toulouse cette saison (3 apparitions en Ligue 1), et ce en dépit de nombreuses absences en défense centrale ces dernières semaines, Steven Fortes va aller chercher du temps de jeu ailleurs. Le défenseur de 26 ans va être prêté à Lens pour la deuxième partie de saison, sous réserve de la visite médicale que le joueur passera dans les prochaines heures. Pour l’ancien Havrais, il s’agit d’un retour en Ligue 2, un an et demi après son départ de Normandie.

Lyon : Lopes raconte sa métamorphose

Souvent critiqué pour son comportement sur le terrain depuis ses débuts professionnels, Anthony Lopes s’est assagi cette saison. Au lendemain de sa performance XXL à Saint-Etienne, le gardien de Lyon a évoqué ce changement d’attitude sur les antennes de RMC.
Ces deux dernières années, Anthony Lopes aurait pu faire parler de lui uniquement pour ses très bonnes prestations dans le but de l’Olympique Lyonnais. Au lieu de cela, le gardien portugais a souvent dû composer avec une image de perturbateur sur les terrains de Ligue 1. Il faut dire que le portier lyonnais s’est souvent retrouvé directement impliqué dans des incidents, comme avant le match (finalement reporté) à Bastia 2016-17, lors du déplacement européen sur la pelouse d’Everton il y a un an, ou à l’occasion de la bagarre générale à la fin du match contre Marseille en mars dernier. Pas toujours responsable, mais trop fréquemment présent au mauvais endroit au mauvais moment, le portier de l’OL se fait plus discret cette saison.

Un déclic au Vélodrome


Un changement qu’il a évoqué au micro de RMC lundi, au lendemain de la victoire de Lyon à Saint-Etienne (1-2). « Avant, je gaspillais mon énergie sur des bêtises. Cela me privait par moment de faire les bons arrêts, d’être performant ou serein dans mon jeu. Ça a été un gros travail, surtout après Marseille. J’en ai eu plein sur le dos. Ça m’a permis de me remettre en question. (…) L’homme que l’on voit aujourd’hui est l’homme que je suis dans la vie de tous les jours. Je suis toujours à fond dans tout ce que j’entreprends. Les personnes qui me connaissent savent que je suis une personne sympathique », a déclaré Anthony Lopes.


A Saint-Etienne, un record d’arrêts depuis 2015


Une attitude différente qui correspond aussi à la prise de fonction de Grégory Coupet au poste d’entraîneur des gardiens. Et Lopes enchaîne les prestations de très haut niveau dans le but de l’OL en 2018-19. A Geoffroy-Guichard dimanche, il a été le grand artisan du succès lyonnais dans le derby, en réalisant plusieurs arrêts décisifs. Au total, sept arrêts, son meilleur total dans un match de Ligue 1 depuis le 15 mars 2015 à Marseille. Voilà aussi pourquoi le club rhodanien songe déjà à prolonger Anthony Lopes, dont le contrat court jusqu’en 2020. « C’est un formidable négociateur comme un formidable gardien. Il vaut mieux prendre son temps. J’ai la conviction que ça se terminera bien », a indiqué Jean-Michel Aulas dimanche soir.

Boateng, Kodjia, Balotelli… toutes les infos mercato du 21 janvier

K. Boateng - J. Kodjia - M. Balotelli Copyright -OFC
Kevin-Prince Boateng serait parti pour s’engager en faveur du FC Barcelone, Jonathan Kodjia en passe de retrouver la Ligue 1 française, Marseille aurait effectué des avancées significatives sur le dossier Mario Balotelli... Voici notre bulletin mercato du jour:

Kevin-Prince Boateng va signer au FC Barcelone !

A la recherche du successeur de Munir El Haddadi, qui a été transféré au FC Séville, le FC Barcelone aurait décidé de miser sur l’attaquant international ghanéen Kevin-Prince Boateng (31 ans, Sassuolo), auteur de quatre buts cette saison en Serie A (+ deux passes décisives). Selon les informations de nos confrères de Sky Sport Italia, l’ancien joueur de Las Palmas serait parti pour effecteur son retour en Liga. Lié jusqu’en juin 2021 avec l’écurie italienne, le Black Star (15 sélections) devrait faire l’objet d’un prêt payant avec option d’achat. Un renfort improbable pour le Barça, mais un accord aurait été trouvé entre les deux écuries. Son profil correspondrait avec celui recherché pour renforcer le secteur offensif d’Ernesto Valverde.

Kodjia de retour à Angers ?

Angers cherche à enrôler un attaquant avant la fin du mercato d'hiver. Et la priorité des dirigeants du SCO est un nom bien connu dans la Maine : Jonathan Kodjia. La situation du buteur international ivoirien est suivie avec attention par le 14eme de Ligue 1. Il est sous contrat avec Aston Villa jusqu'en 2020 mais souffre de la concurrence de Tammy Abraham et ses 17 buts en Championship. Remplaçant ou aligné sur un côté, il a marqué six buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Une offre de prêt pourrait être formulé dans les prochains jours selon le Birmingham Live.

Mario Balotelli (Nice) à l’OM dans les 24 heures ?

Et si c’était la bonne ? Après de longues discussions, Marseille aurait effectué des avancées significatives sur le dossier de l’attaquant international italien de Nice, Mario Balotelli (28 ans). Selon les informations de nos confrères de L’Equipe, le club du président Jacques-Henri Eyraud aurait accepté les demandes salariales du natif de Palerme. En passe de résilier son engagement qui court jusqu’en juin prochain, le protégé de Mino Raiola devrait ainsi bénéficier du même salaire qu’avec les Aiglons. Alors que Valère Germain, Clinton Njie et Kostas Mitroglou pourraient faire leurs valises avant le terme de ce Mercato d’hiver, les dirigeants phocéens se donneraient 24 heures pour arriver à un accord définitif pour la signature de l’ancien joueur de l’AC Milan ou encore de Liverpool.

Hambourg prolonge Bakery Jatta, l'ancien réfugié gambien passé pro

En tête de la Bundesliga 2, Hambourg prépare l'avenir. Le club hanséatique annonce ce lundi que son ailier droit gambien, Bakery Jatta, a prolongé son contrat en faveur du HSV jusqu'en juin 2024. Auteur de prestations prometteuses avec 2 buts et 1 passes décisives en 9 apparitions dans l'antichambre de l'élite allemande, l'ailier droit de 20 ans voit là se poursuivre sa belle histoire. Arrivé clandestinement en Allemagne après avoir fui la Gambie en 2015, l'adolescent avait signé son premier contrat professionnel à Hambourg en juin 2016.

Accord entre le Real Madrid et Eder Militao (FC Porto)

Le Real Madrid n’a pas encore raflé la mise. Mais il a fait un pas de plus que les autres. Intéressé, comme de très nombreux grands clubs européens, par le profil d’Eder Militao, la Casa Blanca aurait noué un accord avec le défenseur du FC Porto, comme l’affirme AS. La suite ne devrait être qu’une formalité, puisque le triple champion d’Europe aurait aussi décidé de régler la clause libératoire du joueur, fixée à 50 millions d’euros. Ainsi, le mastodonte espagnol continue d’appliquer sa stratégie de recrutement de jeunes joueurs à fort potentiel. Comme pour Vinicius Junior, il y a mis le prix. Il le fallait pour écarter la concurrence de Manchester United, Liverpool ou encore Chelsea.

Memphis Depay se paye Saint-Etienne

Memphis Depay n'a pas aimé la banderole à son encontre brandie par les supporters de l'AS Saint-Etienne dimanche. Il a répondu sur les réseaux sociaux, s'en prenant aux supporters comme aux niveaux des joueurs stéphanois.
Memphis Depay n’est pas vraiment du genre à se laisser faire. Le joueur lyonnais a réagi vivement à une banderole érigée par les supporters des Verts à son intention lors du derby dimanche, remporté par les Gones (2-1). « 5 millions de followers (sur les réseaux sociaux), mais toujours pas de père », pouvait-on lire. Le Néerlandais a été abandonné par son père et c’est d’ailleurs pour cela qu’il a souhaité inscrire uniquement « Memphis » sur son maillot et non « Depay ». Alors, ce lundi, le Néerlandais a laissé quelques messages pour les Stéphanois sur les réseaux.










« Ils n’ont pas un seul joueur avec les mêmes qualités que moi »


« 5,9 en passant », a-t-il d’abord noté, expliquant qu’il avait plus de « followers » (suiveurs) que le chiffre indiqué sur la banderole. Après ce trait d’humour, il a poursuivi. « Je n’ai rien contre ces personnes-là, je pense surtout qu’ils m’aiment », a-t-il assuré, avant de monter d’un ton et de s’en prendre au club de l’ASSE et aux joueurs. « Je pense aussi qu’ils sont énervés, ils sont juste énervés car ils n’ont pas un seul joueur avec les mêmes qualités que moi. Cela ne m’a pas touché une seule seconde, je voulais juste dire quelque chose là-dessus. 0 point contre nous cette saison, je peux imaginer ce qu’on peut ressentir. Devrais-je continuer ? ». De quoi ébouillanter un peu plus les prochaines confrontations...

Rennes : Inquiétude pour Johansson

Il y a un peu plus d’un an, Jakob Johansson avait été victime d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche avec la sélection suédoise.
Arrivé à Rennes en début de saison, le milieu de terrain a terminé sa rééducation en Bretagne avant de retrouver les terrains en octobre. Aligné à 10 reprises par Sabri Lamouchi puis Julien Stéphan, le joueur de 28 ans était titulaire la semaine dernière lors de la défaite des Rouge et Noir à Guingamp (2-1). Mais dimanche, il ne figurait pas dans le groupe rennais pour la réception de Montpellier (0-0). La raison ? Une blessure au genou survenue lors du déplacement dans les Côtes d’Armor mercredi dernier. C’est le Suédois qui l’a lui-même confié à Fotbollskanalen ce lundi. Dans les colonnes du média suédois, Jakob Johansson explique avoir eu « mal au genou après le match » à Guingamp. « C’est le ligament qui est un peu tendu, je me suis un peu tordu le genou pendant le match et j’ai ressenti une douleur après », explique-t-il. Quelques mois seulement après son retour de blessure, l’international suédois ne cache pas que ce nouveau pépin physique n’est « pas amusant », même s’il rassure en précisant que « cela ne devrait pas être aussi grave » que la première fois. Reste que l’ancien joueur de l’AEK Athènes estime quand même son absence à plusieurs semaines.