Ligue Europa – Quarts de finale retour : Manchester United s’en sort, l’Ajax renverse Schalke

Soirée de folie en Ligue Europa où trois des quatre matchs de la soirée sont allés au moins jusqu'en prolongation pour connaitre leur dénouement. Manchester a eu chaud, mais a fini par se qualifier. Idem pour l’Ajax qui a été extraordinaire de courage contre Schalke.

Manchester se qualifie… mais perd Ibra
Les Red Devils seront bien au rendez-vous des demi-finales de la Ligue Europa. Mais les hommes de José Mourinho en ont bien bavé avant de faire la différence. Tenus en échec à l’aller (1-1), les Mancuniens ont vite marqué face aux Belges grâce à Mkhitaryan. Mais leurs adversaires n’ont pas tremblé en égalisant vingt minutes plus tard. Et même si MU a globalement dominé, le club anglais a douté pendant tout le match. Mais il a eu le mérite de ne pas craquer. Rashford a délivré Old Trafford dans la prolongation. Et mine de rien, MU a montré du caractère. Surtout quand Zlatan Ibrahimovic, touché au genou droit, a quitté la pelouse en se tordant de douleurs. Les Red Devils auraient pu craquer, mais ils ont eu la force de caractère nécessaire pour s’en sortir. Ils pourront déjà se satisfaire de ça.
L’Ajax a été renversant 
Scénario incroyable à la Veltins Arena et quart de finale renversant entre Schalke 04 et l’Ajax. Le dernier représentant allemand sur la scène européenne, après les éliminations du Bayern Munich et du Borussia Dortmund en quarts de la C1, a cru réaliser un exploit. Largement battu à l’aller (0-2), le club de la Ruhr a fait ce qu’il fallait dans un premier temps. Pas efficaces en première période, les Allemands ont fait basculer la rencontre en trois minutes juste après la pause. Deux éclairs de Goretzka (53eme) et de Burgstaller (56eme) ont permis à Schalke de faire son retard. A force de totalement déjouer, l’Ajax a fini par le payer très cher. Réduits à dix dans la foulée, les Néerlandais ont tenu jusqu’à la prolongation avant de craquer. Caligiuri, de la tête, a même virtuellement qualifié son équipe. Mais l’improbable a fini par se produire. En l’espace de dix minutes, l’Ajax a marqué deux fois alors que les Bataves semblaient au fond du trou. Viergever (110eme) et Younes (120eme) les ont tirés d’une situation dingue (2-3). L’Ajax aura tout connu avant de valider son ticket pour le dernier carré.
Le rêve de Genk est passé
C’est le seul match de la soirée qui a connu son dénouement au bout des 90 minutes réglementaires. Après avoir été battu à Vigo la semaine dernière lors d’un match riche et spectaculaire (2-3), le Racing Genk a manqué son rendez-vous. Et pourtant, les Belges y ont cru. Le problème, c’est qu’ils ont encaissé le but de l’ouverture du score à l’heure de jeu après avoir gaspillé quelques opportunités. Comme à l’aller, Sisto a puni Genk. Et même si le club belge n’a pas eu le temps de douter en égalisant par l’intermédiaire de Trossard, il n’a pas trouvé la solution pour percer une deuxième fois le verrou espagnol.