Ligue Europa (16eme de finale retour) : Nice éliminé après une leçon de réalisme du Lokomotiv Moscou

Défait sur le terrain du Lokomotiv Moscou (1-0), l'OGC Nice n'a pu combler le retard accumulé lors du match aller (3-2) malgré une première période convaincante. Les Russes, eux, ont fait preuve de beaucoup de réalisme lors du premier acte.

Le debriefNice a encore payé cash ses défaillances. Une fois de plus. Comme en Ligue 1. Et comme au match aller. Intéressants, et parfois même brillants dans le jeu en première période, les Aiglons ont encore payé leur manque de réalisme autant que leurs errements défensifs, ce jeudi soir, en seizième de finale retour de Ligue Europa, face au Lokomotiv Moscou (1-0). Les Niçois sont éliminés. Ils avaient pourtant pris cette rencontre par le bon bout. Obligés d’inscrire au moins deux buts pour combler le retard accumulé au match aller (3-2), les hommes de Lucien Favre ont confisqué le ballon d’entrée. Et Balotelli a allumé quelques mèches.La première sur une frappe soudaine, à longue distance. La seconde sur un coup franc, de près. l’Italien n’a pas été récompensé, le ballon s’écrasant à chaque fois sur la barre transversale. Amorphes et regroupés dans leur moitié de terrain en première période, les Russes, eux, ont su maximiser leurs rares occasions. A la demi-heure de jeu, Denisov a profité d’un mauvais dégagement de Dante pour ouvrir le score (1-0, 29eme). Assommé, l’OGCN a tout de même su retrouver un peu d’allant offensif lors du second acte, sans jamais tromper Guilherme, décisif à défaut de transpirer la sérénité. Face à la température glaciale ou le réalisme froid du Lokomotiv, Nice n’a pu prolonger son hiver européen.Le film du match11eme minuteQUELLE FRAPPE DE BALOTELLI ! Sur une mauvaise relance de Guilherme, Seri récupère le ballon à 35 mètres du but. Balotelli est servi, l’Italien se retourne et envoie un missile. Le ballon s’écrase sur le barre transversale !19eme minuteINCROYABLE BALOTELLI ! Sur un coup franc plein axe à 20 mètres du but, l’attaquant de l’OGCN réussit encore une superbe frappe mais trouve une nouvelle fois la barre transversale. Quel manque de réussite.21eme minuteBalotelli, encore ! A la suite d’un joli mouvement offensif des Niçois, Saint-Maximim transmet à Lees-Melou dans l’axe. D’une talonnade bien dosée, le milieu de terrain prolonge pour Balotelli, esseulé dans la surface. Mais l’Italien manque sa frappe et Guilherme s’interpose.25eme minutePremière occasion intéressante pour les locaux. Sur le côté droit, Aleksey Miranchuk profite du bon appel d’Ari pour servir plein axe son frère jumeau, Anton. L’ailier frappe du droit mais ne trouve pas le cadre de Benitez.29eme minute (1-0)Buuuuuut du Lokomotiv ! Quel réalisme des Russes ! Sur un contre, Manuel Fernandes transmet parfaitement à Miranchuk dans la profondeur. L’ailier centre en retrait et trouve Denisov à l’entrée de la surface. Le ballon arrive finalement sur Dante, qui le rend instantanément au capitaine du Loko en ratant son dégagement. L’ancien joueur du Zenit ne se fait pas prier et trompe Benitez sur son côté gauche. C’est cruel pour l’OGCN.43eme minuteNouvelle séquence intéressante des Niçois. Dans l’axe, Lees-Melou décale Pléa côté gauche. Sur son pied droit, l’attaquant niçois percute et crochète à deux reprises avant de retrouver Cyprien à l’entrée de la surface. Le milieu frappe mais ne trouve pas le cadre.45eme minuteBalotelli ! Sur un coup franc à 25 mètres, légèrement excentré côté gauche, l’ancien joueur de Manchester City envoie un tir à la trajectoire flottante, repoussé avec beaucoup de difficultés par Guilherme.48eme minuteAttention au contre du Lokomotiv ! A trois contre deux, l’équipe russe repart de son camp et Miranchuk percute balle au pied. L’attaquant profite des appels de ses deux coéquipiers pour frapper librement à l’entrée de la surface mais heureusement, Benitez est resté vigilant.61eme minutePLEA ! L’attaquant niçois récupère un ballon haut et enchaîne avec une frappe croisée du pied droit. Guilherme a eu la main ferme pour repousser.67eme minuteLE POTEAU TROUVE PAR MIRANCHUK ! L’attaquant du Loko, esseulé dans l’axe après une chandelle, a pu contrôler et frapper mais le ballon a heurté le poteau gauche de Benitez. 87eme minuteLees-Melou bute sur Guilherme ! Bien servi dans la surface après un bon jeu à trois, l’ancien Dijonnais ne parvient pas à tromper le portier du Lokomotiv dans une position excentrée.91eme minuteServi à la limite du hors-jeu, Eder s’infiltre dans la surface niçoise avant de frapper dans un angle fermé. Benitez repousse.Tops et flopsTopTOP 3AN. MIRANCHUK a posé beaucoup de problèmes à Burner, s’est créé une occasion franche et son centre a été à l’origine de l’ouverture du score de Denisov. Sur le terrain, la complicité qui le lie à son frère a été à l’origine de toutes les occasions dangereuses du Lokomotiv.DENISOV a plutôt mal débuté la rencontre en ayant beaucoup de retard sur ses interventions au milieu de terrain. Mais il a parfaitement accompagné l’offensive de Miranchuk à la demi-heure de jeu pour assommer l’OGCN d’une frappe subtile.Ses deux compères d’attaque ont été relativement discrets. Pas BALOTELLI. L’Italien a cruellement manqué de réussite et ses deux frappes sublimes en première période auraient mérité meilleur sort. L’ancien joueur de Manchester City a finalement trouvé la barre transversale à deux reprises. Parfois repositionné à gauche du trident en deuxième période, il a été très intéressant dans la percussion même s’il a perdu en justesse dans le dernier geste.FlopFLOP 3Décidément, DANTE ne cesse d’alterner le bon et le moins bon ces dernières semaines mais une nouvelle fois, l’OGCN a payé cash l’erreur défensive de son capitaine à la demi-heure de jeu. Le Brésilien a complètement manqué son dégagement et rendu le ballon à Denisov, qui ne s’est pas fait prier. En début de seconde période, il a défendu en reculant sur un contre du Lokomotiv et ce manque d’agressivité a bien failli coûter un deuxième but.Il avait fait beaucoup de mal à la défense russe lors du match aller. Il n’a pas créé beaucoup de danger au retour. SAINT-MAXIMIN a souvent fait les mauvais choix et forcé son jeu, alors qu’au milieu de terrain, ses coéquipiers ont réussi à mettre beaucoup de liant dans les transmissions.ARI a traversé la rencontre comme un fantôme, alors qu’avec ses capacités physiques, il aurait pu servir de point d’appui et rendre de sacrés services à son équipe, notamment en première période, quand les Aiglons ont complètement pris le jeu à leur compte.Monsieur l’arbitre au rapportM. Kralovec a parfaitement tenu les débats et n’a pas eu d’action litigieuse à traiter. Tous les cartons qu’il a distribués sont justifiés.La feuille de matchLIGUE EUROPA (16eme de finale retour) : LOKOMOTIV MOSCOU – NICE : 1-0RZD Arena (25 000 spectateurs environ)Temps très froid – Pelouse convenableArbitre : M.Kralovec (8)Buts : Denisov (29eme) pour le Lokomotiv Moscou – aucun pour NiceAvertissements : Denisov (8eme) et Fernandes (45eme) pour le Lokomotiv Moscou – Balotelli (31eme) et Sarr (92eme) pour NiceExpulsion : AucuneMonacoLokomotiv MoscouGuilherme (5) – Ignatyev (5), Kverkvelia (5), Pejcinovic (5), Rybus (4) – Miranchuk (6) puis Tarasov (84eme), Denisov (cap) (6), Fernandes (5) – Farfan puis Kolomeytsev (24eme) (4), Ari (3) puis Eder (64eme), Miranchuk (7)N’ont pas participé : Kochenkov (g), Corluka, Rotenberg, DenisovEntraîneur : Y.SeminNiceNiceBenitez (4) – Burner (4), Dante (cap) (3), M.Sarr (5), Perraud (4) – Cyprien (5), Seri (4) puis Sacko (84eme), Lees-Melou (6) – Saint-Maximin (3) puis Tameze (79eme), Balotelli (6), Pléa (5) puis Makengo (79eme)N’ont pas participé : Cardinale (g), Srarfi, N.Mendy, PelmardEntraîneur : L.Favre