Ligue des Champions - PSG : Les trois titulaires menacés de déclassement

Ce n’est pas le moment d’innover pour Unai Emery. Hors énorme surprise ou pépin de dernière minute, l’entraîneur du PSG ne devrait pas tenter de coups de bluff pour la composition de son onze de départ contre le Real Madrid mercredi en 8eme de finale aller de la Ligue des Champions (20h45).
Ce n’est pas le moment d’innover pour Unai Emery. Hors énorme surprise ou pépin de dernière minute, l’entraîneur du PSG ne devrait pas tenter de coups de bluff pour la composition de son onze de départ contre le Real Madrid mercredi en 8eme de finale aller de la Ligue des Champions (20h45). Alphonse Areola dans les buts, Marquinhos et Thiago Silva en défense centrale, Adrien Rabiot et Marco Verratti en relayeurs, Edinson Cavani en pointe et Neymar à ses côtés : ceci est gravé dans le marbre, ou presque. En revanche, des débats sont ouverts à ce poste. Celui concernant le rôle de sentinelle est d’autant plus indécis que Thiago Motta a été déclaré inapte à débuter à Santiago-Bernabeu par son coach. Pour ce qui est des trois autres postes, diverses raisons font que les titulaires habituels sont menacés. Revue de détail.

DANI ALVES


Pourquoi sa place est menacée : Dani Alves ne justifie pas toujours son incroyable CV. Encore moyen à Toulouse samedi (0-1), le latéral droit brésilien ne dégage pas une réelle sensation de sérénité et semble toujours à la limite de la correctionnelle. Nerveux, à l’image de son carton rouge à Lyon (2-1), il doit composer avec la rude concurrence d’un Thomas Meunier régulier depuis le début de la saison. A tel point que l’international belge donne plus de garanties.

Pourquoi il doit la garder : Dani Alves a déjà fait le coup avec la Juventus Turin. Les suiveurs de la Serie A n’ont pas été scotchés par les prestations de l’ancien Barcelonais en championnat, où il n’avait fait que 19 apparitions. Mais cette gestion minutieuse de son temps de jeu a laissé tout loisir à Alves de choisir ses matchs et de donner son meilleur en Ligue des Champions. 3 buts et 4 passes décisives dans la campagne européenne de la Juve jusqu’en finale, avec un rôle prépondérant en demie face à Monaco : le natif de Juazeiro sait ce que c’est de hausser son niveau. Difficile de se passer d’un triple vainqueur de la C1 quand tout l’effectif du PSG n’en a remporté que… cinq.

  • Ses chances de ne pas être titulaire : 5%


LAYVIN KURZAWA


Pourquoi sa place est menacée : Depuis des semaines, Layvin Kurzawa enchaîne les prestations mitigées, entre un impact offensif énorme pour un latéral (5 buts et 3 passes décisives en 20 matchs) et un comportement défensif régulièrement à la limite de l’acceptable. Sautes de concentration, erreurs de placement, prises de risque inconsidérées : le défenseur international français joue parfois des mauvais tours à sa propre équipe. Rien à voir avec un Yuri Berchiche bien plus frustre techniquement, mais plus solide sans ballon. Un atout avant un déplacement chez le Real où il faudra faire avec une possession moins importante qu’à l’accoutumée.

Pourquoi il doit la garder : Layvin Kurzawa a disputé les six premiers matchs de Ligue des Champions dans leur intégralité et ce n’est pas le moment pour Unai Emery de lancer un Berchiche qui n’a absolument aucune expérience européenne. Sur le papier, il est clair que le latéral espagnol en a fait suffisamment pour espérer bouleverser la hiérarchie. Mais Kurzawa a pour lui d’être déjà un habitué du haut niveau, à seulement 24 ans (11 sélections avec la France, 20 matchs de Ligue des Champions). Un argument qui compte à l’heure d’aborder les grands rendez-vous.

  • Ses chances de ne pas être titulaire : 10%


KYLIAN MBAPPÉ


Pourquoi sa place est menacée : Ce n’est pas vraiment de son fait, même si Kylian Mbappé n’a plus marqué le moindre but toutes compétitions confondues depuis quatre semaines, sa plus longue disette sous le maillot parisien. Mais Angel Di Maria est tellement bouillant en 2018 que la question de sa titularisation doit se poser. Avec 9 buts et 6 passes décisives, il est le joueur le plus décisif d’Europe en ce moment, tout en affichant une complémentarité intéressante avec Neymar et Edinson Cavani. Pendant ce temps-là, Mbappé semble traverser sa première période de doute depuis son arrivée au PSG.

Pourquoi il doit la garder : Si l’Europe du football est restée ébahie par le PSG lors de la phase de groupes de la Ligue des Champions, c’est grâce à son trio Neymar-Cavani-Mbappé. Il a fait exploser les compteurs avec 25 buts inscrits sur les six rencontres, nouveau record historique. Une assurance tous risques, ou quasiment, de poser de réels problèmes au Real Madrid. Surtout que Mbappé l’a déjà montré en un an au haut niveau, il est un homme de grandes soirées européennes et ne se laisse pas impressionner par le contexte. Important pour ne pas se laisser happer par le Bernabeu.

  • Ses chances de ne pas être titulaire : 30%

Côte d’Ivoire : Kolou Touré décroche la Licence UEFA A

L'ancien défenseur de la Côte d'ivoire, actuellement adjoint d'Ibrahim Kamara, poursuit en parallèle ses études pour devenir entraîneur. Et l'ancien Gunners avance bien. La Fédération Ivoirienne a indiqué que l'ex-international ivoirien vient de décrocher  la Licence UEFA A, qui correspond au dernier niveau avant l’UEFA Pro Licence. Le grand frère de Yaya Touré avait été nommé adjoint de Kamara Ibrahim, alors en charge des Eléphants locaux et olympiques, en août 2017. Il est actuellement l'adjoint dans le staff de la sélection A depuis juin dernier.

Un Red Devil proposé à la Lazio

A en croire nos confrères de TMW, Matteo Darmian, le latéral italien de Manchester United, aurait été proposé à Lazio Rome.
Lié jusqu’en juin 2019 avec Manchester United (+ une année supplémentaire en option), le latéral international italien Matteo Darmian, 28 ans, aurait été proposé à la Lazio Rome. Selon TMW, Igli Tare, le directeur sportif des Biancocelesti, étudierait le profil de l’ancien joueur du Torino et de Palerme, qui a été formé au Milan AC. En manque de temps de jeu chez les Red Devils, le natif de Legnano pourrait être disponible lors du mois de janvier. Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec la SPAL, Manuel Lazzarri (24 ans) serait une autre possibilité pour l’écurie entraînée par Simone Inzaghi.

Fabregas à la relance en Italie ?

Selon les informations de Sky Sport Italia, Cesc Fabregas, le milieu de terrain espagnol de Chelsea, pourrait intéresser le Milan AC.
A la recherche d’un milieu de terrain pour compenser les absences de Lucas Biglia et Giacomo Bonaventura, le Milan AC pourrait avoir un regain d’intérêt pour Cesc Fabregas (31 ans, Chelsea). Alors que les noms de Fabinho (Liverpool), Leandro Paredes (Zenit) et Amadou Diawara (Naples) sont aussi évoqués, l’international espagnol pourrait être disponible à un prix réduit. Libre en juin prochain, l’ancien joueur du Barça et Arsenal doit aujourd’hui se contenter d’un rôle de doublure de luxe (3 apparitions cette saison en Premier League), et les Blues ne devraient pas être trop gourmands au moment de discuter.

Le retour pas impossible de Neymar au Barça

Pep Segura, directeur sportif du FC Barcelone, a confié à la Cadena Ser qu’un retour de Neymar en Catalogne n’était pas inenvisageable.


Il s’agit peut-être d’un hasard, d’un calcul, d’un mauvais timing ou d’une simple ironie de l’histoire. Mais jeudi soir, Neymar et le directeur sportif du FC Barcelone, Pep Segura, se sont attaqués à une même rumeur… de deux manières différentes. Lorsqu’il a été interrogé sur un éventuel retour de la star brésilienne au club, le dirigeant catalan n’a rien fait pour la défaire, dans un discours probablement travaillé en amont et proposé à la Cadena Ser.

Le Barça pas rancunier ?


Au contraire : « J’ai dit, à l’époque, que tout jeune joueur qui part pour l’argent ne revient pas au club, a-t-il lâché dans un premier temps. Mais avec Neymar, les circonstances sont différentes car nous ne parlons pas d’un joueur en formation. C’est un professionnel et, en fonction du marché, nous allons évaluer les meilleures solutions pour nous ». La vérité, donc : Barcelone n’a confirmé aucune négociation avec le Paris Saint-Germain. Mais le club n’a rien infirmé non plus.

Brésil - Neymar : "Il faudrait une Coupe du Monde tous les ans..."

Neymar Copyright -AFP
Le Brésil défie l'Uruguay en match amical ce vendredi à l'Emirates Stadium (Londres, Royaume-Uni). La star Brésilienne du PSG, Neymar, a admis sa déception de devoir attendre quatre ans pour jouer une Coupe du Monde. L'ancienne star du FC Barcelone pense que la meilleure solution serait d'organiser une coupe du monde tous les ans.
508f6105d16eb717b0b4771d88f230a1FF