Ligue des Champions (Barrage retour) : Le Celtic Glasgow a réussi à se faire peur avant de sortir Astana

Malgré sa victoire à 5-0 au match aller, le Celtic Glasgow s’est fait peur mardi lors du barrage retour de Ligue des Champions contre Astana, qui menait 4-1 à l’heure avant de craquer en fin de rencontre (4-3). Les Ecossais disputeront la phase de groupes cet automne.

 

Le Celtic Glasgow ne s’attendait certainement pas à trembler autant pour composter son billet pour la phase de groupes de la prochaine Ligue des Champions. Quasiment à l’abri après sa démonstration au match aller (5-0), il a vécu un barrage retour bien moins tranquille mardi à Astana (4-3), même s’il en a ramené l’essentiel, à savoir la qualification. Les Kazakhs menaient 4-1 à la 69eme minute, suite au but du doublé de Patrick Twumasi, et n’étaient plus qu’à trois buts d’un incroyable retournement de situation. Mais malgré des situations très chaudes dans la surface de Craig Gordon, la faute notamment à l’intenable attaquant ghanéen, Astana a craqué en contre. Le Français Olivier Ntcham a donné une grande bouffée d’air quand il a permis aux siens de revenir à 4-2 avec un soupçon de réussite sur sa frappe (81eme). Leigh Griffiths a enfoncé le clou en toute fin de rencontre (4-3, 90eme), histoire de tuer tout suspense pour de bon.
Le Celtic dans le chapeau 4, à moins que…
Il était temps, parce qu’il n’y aurait même jamais dû y avoir de suspense et il n’y en avait pas vraiment à la pause quand le score était de 1-1, Scott Sinclair ayant répondu à l’ouverture du score contre son camp de Kristoffer Ajer. C’était sans compter sur l’entame de deuxième période complètement dingue, avec deux buts d’Astana en une minute, signés Serikzan Muzhikov (48eme) et Twumasi (49eme). Il y avait un air de folie dans le stade et il a survécu une bonne demi-heure, jusqu’à ce que Ntcham ne calme tout ça. Un soulagement pour le Celtic, qui disputera la phase de groupes pour la deuxième année consécutive et figurera probablement dans le chapeau 4 lors du tirage au sort jeudi à Monaco. A moins d’une surprise concernant le FC Séville, Naples, l’Olympiacos ou Liverpool d’ici là.