Ligue des Champions : le Real Madrid a su profiter des erreurs bavaroises

Le Real Madrid a pris une option sur la qualification pour la finale de la Ligue des Champions en s’imposant sur la pelouse du Bayern Munich hier soir. Pourtant, les hommes de Zinedine Zidane ont encore beaucoup souffert.

Retour sur une passionnante soirée de Ligue des champions qui a tenu en haleine tous les férus du football européen.

Une leçon d'efficacité...


 

Quand l’histoire se répète aussi souvent, c’est sûrement que le Real Madrid a un petit quelque chose en plus qui lui permet de faire la différence dans presque tous les grands matchs qu’il dispute. Hier soir, à Munich, c’est le Bayern qui a encore constaté, presque impuissant, à cette efficacité chirurgicale du club espagnol. Sans dominer, sans impressionner, en souffrant, le double tenant du titre a encore réussi à l’emporter. Et pourtant, Cristiano Ronaldo n’était pas dans un bon jour.



 

"SuperSub" Asensio


Marco Asensio a remplacé Isco, blessé, à la reprise et l’entrée de l’Espagnol a été une nouvelle fois décisive. En effet, Aucun joueur n'a marqué plus de buts après être entré en jeu en Ligue des Champions que Marco Asensio depuis le début de la saison dernière.



 

Thomas Müller : "Nous avons manqué de réalisme"


Sur Sky Allemagne, Muller a déclaré :  "Nous avons manqué de réalisme, et nous prenons des buts sur des fautes que l'on ne peut pas se permettre à ce niveau. En deuxième période, c'était presque bizarre, on arrivait à cinq mètres du but, et la balle ne voulait pas franchir la ligne. On ne peut pas se satisfaire d'une telle performance en terme de réalisme. Leur deuxième but aussi est bizarre, pas dans sa réalisation, magnifique, mais sur le départ de l'action (mauvaise passe de Rafinha, ndlr). Madrid, c'est Madrid, on a vu leur sang froid devant le but. Nous, nous avons besoin d'une autre mentalité devant le but. Le résultat aurait pu être très différent à mon avis. Mais on ne baisse pas les bras, nous avons déjà gagné là-bas l'an dernier. Mais nous avons besoin d'une autre mentalité de "killers"."


 Zinédine Zidane : « Difficile de parler de coaching gagnant »


 

Zinédine Zidane refuse de parler de coaching gagnant et préfère se montrer prudent par rapport à la suite des événements. « Nous n’avons pas eu de chance avec Isco, qui s’est blessé rapidement et que nous avons dû remplacer, a expliqué l’entraîneur français au micro de beINSports. Derrière, Marco Asensio est entré formidablement bien, comme l’a illustré son but. Difficile de parler de coaching gagnant, j’ai changé de joueur parce que j’étais obligé de le faire ! Nous sommes contents de notre prestation d’ensemble. Ce n’est jamais facile de gagner à Munich, nous l’avions fait l’an passé et rééditer cela est tout sauf anodin. Maintenant, il nous reste un match retour à négocier, sachant que dans le football rien n’est jamais acquis. »

Le Top 20 des équipes les plus prolifiques d’Europe

Le Top 20 des équipes les plus prolifiques d'Europe Copyright -OFC
Les férus du ballon rond ont de nos jours l’embarras du choix quant aux matches à grand spectacle. Mais au fait, et parmi les grand clubs européens, lesquels peuvent-ils donner pleine satisfaction aux esthètes du beau jeu ? Alors que nous avons désormais dépassé la mi-saison dans les principaux championnats européens, Orange Football Club s’est penché sur l’identité des formations les plus offensives du Vieux Continent lors de la première moitié de l'exercice 2018/2019. A lire aussi >> Les 10 meilleurs buteurs africains dans les principaux championnats européens Avec 59 réalisations inscrites lors des 22 premières journées de la prestigieuse Premier League anglaise, soit l’impressionnante moyenne de quasi trois buts par match (2,68 b/m), Manchester City s'impose largement comme étant l’équipe la plus prolifique d’Europe. A la seconde marche du podium se placent le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain, ex æquo avec 53 buts , tandis que le Liverpool du double ballon d'or africain Mohamed Salah complète le podium avec 50 unités, dont 14 pour son génie égyptien. Il convient de noter également que le Real Madrid n’a lui trouvé le chemin des filets qu’à « seulement » 28 reprises en 19 sorties en Liga, occupant ainsi la 48ème place du classement. Ci-après le Top 20 des équipes les plus prolifiques d’Europe : (16/01/2019) (Ce classement ne comprend que les clubs des 5 grands championnats européens : Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France) 1) Manchester City : 59 buts 2) FC Barcelone : 53 buts -) Paris Saint-Germain : 53 buts 3) Liverpool FC : 50 buts 4) Arsenal FC : 46 buts 5) Tottenham Hotspur : 46 buts 6) Manchester United : 44 buts -) Borussia Dortmund : 44 buts 7) Chelsea FC : 40 buts 8) Atalanta Bergame : 39 buts 9) Juventus Turin : 38 buts 10) Naples : 37 buts 11) Bayern Munich : 36 buts 12) Borussia Monchengladbach : 36 buts 13) AS Roma : 34 buts 14) Eintracht Francfort : 34 buts 15) Everton FC : 33 buts 16) Sampdoria : 32 buts 17) Watford FC : 32 buts 18) Hoffenheim : 32 buts 19) Lille : 32 buts 20) Strasbourg : 32 buts 48) Real Madrid : 28 buts

Ligue 1 : le Top 5 des stars africaines passées par l’OM et Saint-Etienne

Didier Drogba Copyright -Via Twitter @BeinSport
Avant un nouveau choc déterminant, ce mercredi (20 heures GMT) à Saint-Etienne, entre les Verts et l'Olympique de Marseille, OFC a préféré faire un tour dans le passé et vous raconter l'histoire de cinq stars africaines qui ont porté le maillot Phocéen et/ou celui des Verts.

Pascal Feindouno (AS Saint-Etienne 2004-2008)

La star de la Guinée a contribué à la belle saison des Verts en 2004 (6e au classement) en marquant 13 buts en 36 matches. Il a connu moins de réussite dans ses saisons suivantes, surtout sa seconde qui était la plus difficile avec seulement 3 buts marqués et lors de laquelle une frange de supporters lui reproche en particulier de passer trop de temps dans les boîtes de nuit.

Abedi Pelé (Olympique de Marseille 187-1993)

Le triple Ballon d'Or Africain (1991, 1992 et 1993) est une légende du club Phocéen. Il a par ailleurs été l'un des premiers joueurs africains à avoir eu un impact en Europe comme le prouve sa victoire avec l'Olympique de Marseille en Ligue des Champions en 1993. Il a également remporté 4 titres de champions de France avec Marseille (1989, 1991,1992 et 1993).

Mamadou Niang (Olympique de Marseille 2005-2010)

L'attaquant Sénégalais, Mamadou Niang, est le 8e meilleur buteur de l'histoire de Marseille. Même s'il n'a remporté qu'un seul championnat avec Marseille (2010) plus deux coupes de France et une coupe de la Ligue, Niang reste l'un des joueurs les plus aimés par le public Phocéen.

Didier Drogba (Olympique de Marseille 2003-2004)

Il n'a passé qu'une saison à l'OM. Mais Didier Drogba a laissé une trace indélébile au sein de la maison bleue et blanche. Lors de l'exercice 2003-2004, l'attaquant ivoirien avait inscrit 32 buts en 55 apparitions. Avec 11 buts marqués en coupe d'Europe lors de sa seule saison sous le maillot bleu et blanc, Didier Drogba est devenu l'idole du Vélodrome, établissant ainsi le record du nombre de buts pour un joueur de l'OM sur un même exercice.

Joseph-Antoine Bell (Olympique de Marseille 1985-1988 et AS Saint-Étienne 1991-1994)

Et pour terminer, cerise sur le gâteau, Joseph-Antoine Bell, le gardien camerounais qui a porté les couleurs des deux équipes. Il a signé à Marseille en 1985, et a été promu capitaine de l'équipe en 1986, l'un des rares africains à réussissant à un tel exploit à l'époque. Il a terminé sa carrière avec les Verts.

🔴Côte d’Ivoire : Yaya Touré aurait retrouvé un club !

Yaya Touré - Olympiakos Copyright -@OlympiakosFr
Libre de tout engagement, le légendaire maître à jouer des Éléphants, Yaya Touré, serait en discussion avec le Celtic Glasgow, à en croire Canal+ Afrique. L'idylle entre l'ex capitaine des Eléphants de la Côte d'Ivoire, Yaya Touré, et l'Olympiakos n'aura duré que trois mois. Libre après la fin de son contrat à Manchester City, le quadruple ballon d’or africain avait choisi de retourner en Grèce l’été dernier. Seulement, et après cinq matchs joués, il a préféré résilier son contrat et se retrouve de nouveau sur le marché. « C’était un mauvais choix », a reconnu sur Sky Sport le champion d’Afrique 2015, avant d’indiquer qu’il se sentait capable de jouer encore deux ans. A lire aussi >> Yaya Touré, Obi Mikel, Moussa Sow… le Top 5 des stars africaines sans club Selon Canal Plus Afrique, l’enfant de Bouaké pourrait en effet rester en Europe puisqu’il discuterait actuellement avec le Celtic Glasgow, où son frère aîné Kolo occupe les fonctions d’assistant technique. Affaire à suivre...

Tottenham : accusé de violences conjugales, Aurier s'en sort bien

Eric Bailly - Serge Aurier Copyright -Twitter @ManUtd
Serge Aurier poursuit ses bêtises. Le latéral Ivoirien a été entendu par la police de Hertfordshire dans la nuit de samedi à dimanche pour une affaire de violences conjugales. Selon un porte parole des Spurs : "Nous avons été mis au courant d’un incident concernant Serge Aurier ce week-end. Le joueur a été relâché sans poursuites". L'ancien Parisien avait nié toute agression sur sa compagne, Hencha Voigt et l'affaire vient de s'arrêter. Heureusement pour lui d'ailleurs !

Thiago Silva (PSG) drague Allan (Naples) et évoque son avenir

Dans une interview accordée à la Gazzetta dello Sport, Thiago Silva a affiché son envie de voir son compatriote Allan, sous contrat avec Naples, rejoindre le PSG.
Ce mercredi matin, Mundo Deportivo en rajoutait une couche sur une rumeur naissante : Frenkie de Jong, le très prometteur milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam, aurait fini par dire non au FC Barcelone et se rapprocherait du Paris Saint-Germain. De quoi mettre fin au feuilleton du milieu de terrain tant désiré par le PSG ? Pas vraiment, puisque si accord il devait y avoir, le Néerlandais ne rejoindrait le club de la Capitale qu’en fin de saison. Alors Paris cherche toujours, et aurait désigné le récupérateur d’Everton Idrissa Gueye comme priorité. Les autres noms n’ont cependant pas fini de circuler pour autant, à commencer par Julian Weigl (Borussia Dortmund) et… Allan (Naples).

Thiago Silva : « Allan ? Nous serions contents qu’il vienne »


En stage au Qatar avec son club jusqu’à jeudi, Thiago Silva s’est exprimé sur l’urgence d’accueillir un nouvel élément dans l’entrejeu. Et ne s’est pas défilé au sujet de son compatriote : « Tous les grands joueurs sont les bienvenus. Allan m’a surpris. Quand je le suivais dans le championnat brésilien, je pensais que c’était un bon joueur, mais pas un joueur aussi fort comme je l’ai trouvé en l’affrontant en Ligue des Champions, a-t-il déclaré dans une interview accordée à la Gazzetta dello Sport. Il a du caractère, mais il est aussi humble. Nous serions contents qu’il vienne. Dans le cas contraire, je lui souhaite le meilleur avec le Napoli ».

Thiago Silva : « Mon avenir au PSG ? Je ne suis pas inquiet »


L’ancien défenseur central du Milan AC a aussi été interrogé sur son avenir, lui qui sera en fin de contrat en juin 2020. Pour le moment, le sujet d’une possible prolongation ne semble pas inquiéter le joueur de 34 ans outre mesure : « C'est mieux de parler sur le terrain. Cette année, j'ai l'occasion de montrer que je suis toujours au top et que je mérite de porter ce maillot. Je parlerai calmement de mon avenir avec le président plus tard. Je ne suis pas inquiet », a-t-il simplement expliqué. Le capitaine parisien a jusqu’ici cumulé 263 matchs avec le club français, toutes compétitions confondues.