Liga (J32) : Vainqueur en Andalousie, les Merengue retrouvent le podium

Bien que grandement diminué, le Real Madrid n'a pas tangué ce dimanche soir à Malaga (1-2).

En déplacement à Malaga ce dimanche, Zinédine Zidane avait fait le choix de se priver de quelques joueurs, comme Raphaël Varane, Luka Modric, Gareth Bale et Cristiano Ronaldo chez eux, mais également de Marcelo et Toni Kroos sur le banc. Pour autant, les Merengue ont dominé sans trembler le dernier de la Liga (1-2) et reprend ainsi place sur le podium. En l’absence de certains cadres, Isco a été très en vue sur son ancien jardin de La Rosaleda. En début de match, le milieu offensif espagnol a idéalement trouvé Mateo Kovacic (16eme) et Lucas Vazquez (22eme) dans la surface mais ces derniers n’ont pas réussi à concrétiser. L’ancien de Malaga a alors pris les choses en main sur un très bon coup-franc obtenu par ses soins à l’entrée de la surface.

L’ancien Boquerones a ainsi permis à son équipe d’ouvrir le score sur une merveille de coup-franc peu avant la demi-heure de jeu (0-1, 29eme). Ensuite, peu après l’heure de jeu, Isco s’est mué en passeur, après un très bon travail de Karim Benzema, pour servir idéalement Casemiro pour le but du break (0-2, 62eme). Fort de son avance, le Real Madrid a alors géré mais s’est fait surprendre dans les dernières minutes. Sur un centre de Federico Ricca, le Bordelais Diego Rolan a surpris Jesus Vallejo et Keylor Navas pour réduire l’écart (1-2, 92eme). Mais, ce but n’a cependant rien changé au score final et les Madrilènes repartent avec la victoire et une place sur le podium.

Victorieux, le Real Madrid en profite notamment pour retrouver le podium, suite à la défaite de Valence à Barcelone samedi, et compte toujours quatre points de retard sur l’Atlético Madrid, large vainqueur de Levante un peu plus tôt. Avec quinze points d’avance sur le Betis à six journées de la fin, la Ligue des Champions est presque assurée pour les coéquipiers d’un Karim Benzema, important dans le jeu mais toujours aussi peu buteur. A l’inverse, Malaga se rapproche encore un peu plus de la relégation avec 14 longueurs de retard sur Levante, premier non relégable, à six journées du terme.