Liberia : George Weah devra patienter pour devenir président

George Weah - Ballon d'Or 1995 Copyright -Wikipédia

Le second tour de l’élection présidentielle au Liberia, qui devait avoir lieu ce mardi, a été finalement reporté à une date ultérieure par la Cour suprême du pays.

Ainsi, George Weah, arrivé en tête du premier tour avec 38,4 % des suffrages devrait encore patienter avant d’affronter son concurrent, le vice-président Joseph Boakai (28,8 %).

Les recours pour « fraudes et irrégularités massives » déposé par Charles Brumskine, candidat arrivé troisième, sont les causes de ce report.

Le président de la Cour suprême, Francis Korkpor, a donc annoncé hier une suspension des élections jusqu’à ce que la NEC « ait examiné les recours » pour fraude présumée. La plainte sera examinée d’ici le 22 novembre.