L1 - Marseille / Florian Thauvin : « Je suis le plus heureux du monde »

Présent ce vendredi en conférence de presse, l’ailier marseillais Florian Thauvin a fait le tour de l’actualité. Il est notamment question de sa convocation pour le Mondial russe.

Florian Thauvin, avec le recul, quel regard portez-vous sur cette défaite en finale de la Ligue Europa ?
On est tous triste de cette finale mais c’est le sport. Il faut vite tourner la page. On a vécu une saison fantastique. Même si on est déçu, nous sommes fiers de notre parcours. On a tout donné.

Comment abordez-vous l’affiche de samedi face à Amiens ?
C’est bien que ce match arrive vite. Dans le cas contraire, on aurait broyé du noir. Là, on n’a pas d’autres choix que de le gagner pour croire au podium. Il faudra espérer un faux-pas de nos concurrents. On va se concentrer sur nous. Ensuite, on fera le bilan. Toute l’année, on a été au coude à coude avec Lyon. Il y a eu une bonne concurrence entre les deux, c’est de bonne guerre.

Vous allez supporter les Aiglons ?
Je ne sais pas s’il regardera la conf mais je n’ai jamais été autant derrière Balotelli que maintenant. Ce n’est pas un match de baby-foot. Amiens a une bonne défense. On doit réaliser un grand match et croiser les doigts pour avoir une bonne surprise. Si on termine quatrième, ce sera une déception mais on ne peut pas effacer tous les moments magnifiques. C’est ma saison préférée depuis que je suis à l’OM. L’équipe a été géniale.

Thauvin : « Je suis quelqu’un qui en veut toujours plus »

Que vous inspire votre présence dans la liste des 23 de Didier Deschamps ?
J’ai fait l’ascenseur émotionnel. J’ai été très triste puis très content de ma sélection. Je savais que si j’étais dans les 23, j’étais le dernier nom. Cela rajoute de la pression. Je remercie le coach pour ses mots à mon égard. J’en suis très fier. Je donnerai le meilleur de moi-même à la Coupe du Monde. Il y a beaucoup de jeunes joueurs dans le groupe. Il y a de l’expérience aussi, ça va équilibrer le groupe. Il y a une très bonne ambiance. J’espère que l’réalisera quelque chose d’exceptionnel ensemble.

En revanche, Dimitri Payet n’a pas appelé…
Sa sortie a été une grosse déception collective (ndlr : contre l’Atlético Madrid). C’est un homme fort. Je n’ai pas eu le temps d’échanger avec lui mais je suis déçu pour lui et je pense fort à lui. Je ne m’inquiète pas, il reviendra plus fort.

Comment avez-vous appris votre convocation ?
J’ai regardé la liste avec ma compagne et des amis. Ça a été un moment de stress. J’espérais de tout cœur en faire partie, je suis le plus heureux du monde. Après, je suis quelqu’un qui en veut toujours plus. A la fin de ma carrière, je ne veux pas avoir de regrets. La ligue des Champions est un objectif.

A voir aussi : 
>>> La présentation de Marseille – Amiens