L1 : L'équipe-type de la 1ere journée

Après chaque journée de Ligue 1, nous vous proposons notre équipe-type. Le onze est établi en fonction des notes attribuées par nos journalistes lors de chaque rencontre de championnat. Pour cette première journée, L’OM place trois joueurs.

Gardien de but

Gianluigi Buffon (Paris Saint-Germain) : 7

Buffon a réussi sa première au Parc des Princes. L’Italien a réussi toutes ses relances, n’a concédé aucun but et surtout, il a réussi deux arrêts importants, repoussant une volée de Tchokounté et une tête plongeante dangereuse de son propre défenseur, Thiago Silva.

Défenseurs

Mehmet Zeki Celik (Lille) : 7

La jeune recrue du LOSC a apporté satisfaction à Christophe Galtier. Excellent offensivement, à l’origine de quatre occasions de but, auteur d’une passe décisive pour Lebo Mothiba qui a amené l’égalisation des Dogues, Zeki Celik a aussi fait le job défensivement, réussissant trois tacles et soulageant régulièrement sa charnière.

Boubacar Kamara (Olympique de Marseille) : 7

Kamara a profité des nombreuses absences marseillaises pour se trouver une place de titulaire en défense. Même s’il a parfois un peu manqué d’impact au duel, le jeune joueur formé au club a su rendre une copie très propre. Il notamment réussi 59 de ses 66 passes (89%), remporté deux duels aériens et gagné le ballon à quatre reprises avec des tacles. Il sera, dans les prochaines semaines, un casse-tête pour Rudi Garcia.

Jordan Amavi (Olympique de Marseille) : 7

Amavi a une deuxième partie de saison dernière à faire oublier. Lors de cette première journée, le latéral a retrouvé le niveau qui était le sien à ses débuts avec l’OM. Très actif dans son couloir gauche, l’ancien joueur d’Aston Villa a retrouvé beaucoup d’explosivité, preuve qu’il avait peut-être besoin de souffler pour performer. Il a réussi 100% de ses tacles, n’a pas eu trop déchets dans ses transmissions (84%) et a été récompensé par une passe décisive pour Thauvin en fin de match.

Milieux de terrain

Moussa Doumbia (Stade de Reims) : 7

Doumbia sera-t-il l’une des belles découvertes de Ligue 1 cette saison ? L’international malien a tout fait pour donner du poids à ce postulat. D’entrée, face à Nice, l’ailier a marqué un but qui a offert la victoire aux siens. Ses qualités de percussions ont fait beaucoup de mal à la défense des Aiglons et son replacement a été précieux.

Ibrahima Sissoko (Strasbourg) : 7

Sissoko sait qu’il a la lourde tâche de faire oublier Jean-Eudes Aholou. Il a parfaitement débuté sa mission, à Bordeaux, en s’offrant l’ouverture du score. Dans les airs, l’ancien Brestois a été infranchissable (6 duels remportés sur 6)… et au sol aussi, puisqu’il a gratté cinq ballons dans les pieds de ses adversaires. Il n’a cadré qu’un tir des quatre qu’il a tentés mais on a déjà très envie de le revoir.

Dimitri Payet (Olympique de Marseille) : 8

La blessure qui l’a privé de Mondial n’a rien changé, tant mentalement que techniquement : Payet est toujours le maestro de l’OM. Joueur le plus impressionnant de cette première journée, le capitaine marseillais a inscrit un doublé, tenté six tirs et imposé un rythme très élevé, une heure durant.

Yassine Benzia (Lille) : 8

Benzia s’est-il retrouvé ? Décevant la saison dernière, le meneur du LOSC a parfaitement débuté la saison. Auteur d’une passe décisive pour Nicolas Pépé qui a permis aux Dogues de reprendre l’avantage devant Rennes, l’ancien Lyonnais a manqué de réussite sur l’un des deux tirs qu’il a tentés, trouvant le montant. Mais il a été intéressant dans les phases de transition.

Attaquants

Sada Thioub (Reims) : 7

Son rush maradonesque dans la défense angevine, dès la 4eme minute de jeu, suffit à justifier sa présence dans cette équipe-type. Epoustouflant par son activité et ses qualités techniques, Thioub a rendu une copie quasi parfaite : 96% de passes réussies, 5 dribbles qui ont fait mouche et donc, une ouverture du score dont on se souviendra encore quelques semaines.

Nicolas Pépé (Lille) : 8

Comme son coéquipier Benzia, Pépé est reparti sur de bonnes bases. Buteur puis passeur dans sa position préférentielle, il a donné quelques maux de tête à Ludovic Baal, le latéral rennais. C’est de ce joueur capable de tout faire dont aura besoin le LOSC cette saison.

Bertrand Traoré (Olympique Lyonnas) : 7

Avec le retour à venir de Nabil Fekir, l’une des trois forces offensives de l’OL doit s’attendre à perdre sa place de titulaire. Comme Memphis Depay, Bertrand Traoré a démontré qu’il n’était pas le maillon faible. Auteur de l’ouverture du score, l’attaquant a été le Lyonnais le plus dangereux, puisqu’il a cadré trois tirs et beaucoup provoqué.

Buteurs africains en Europe : Dimata en tête, Mané et Aboubakar sur le podium

Gardien de but

Gianluigi Buffon (Paris Saint-Germain) : 7 Buffon a réussi sa première au Parc des Princes. L’Italien a réussi toutes ses relances, n’a concédé aucun but et surtout, il a réussi deux arrêts importants, repoussant une volée de Tchokounté et une tête plongeante dangereuse de son propre défenseur, Thiago Silva. Défenseurs Mehmet Zeki Celik (Lille) : 7 La jeune recrue du LOSC a apporté satisfaction à Christophe Galtier. Excellent offensivement, à l’origine de quatre occasions de but, auteur d’une passe décisive pour Lebo Mothiba qui a amené l’égalisation des Dogues, Zeki Celik a aussi fait le job défensivement, réussissant trois tacles et soulageant régulièrement sa charnière. Boubacar Kamara (Olympique de Marseille) : 7 Kamara a profité des nombreuses absences marseillaises pour se trouver une place de titulaire en défense. Même s’il a parfois un peu manqué d’impact au duel, le jeune joueur formé au club a su rendre une copie très propre. Il notamment réussi 59 de ses 66 passes (89%), remporté deux duels aériens et gagné le ballon à quatre reprises avec des tacles. Il sera, dans les prochaines semaines, un casse-tête pour Rudi Garcia. Jordan Amavi (Olympique de Marseille) : 7 Amavi a une deuxième partie de saison dernière à faire oublier. Lors de cette première journée, le latéral a retrouvé le niveau qui était le sien à ses débuts avec l’OM. Très actif dans son couloir gauche, l’ancien joueur d’Aston Villa a retrouvé beaucoup d’explosivité, preuve qu’il avait peut-être besoin de souffler pour performer. Il a réussi 100% de ses tacles, n’a pas eu trop déchets dans ses transmissions (84%) et a été récompensé par une passe décisive pour Thauvin en fin de match.

Milieux de terrain

Moussa Doumbia (Stade de Reims) : 7 Doumbia sera-t-il l’une des belles découvertes de Ligue 1 cette saison ? L’international malien a tout fait pour donner du poids à ce postulat. D’entrée, face à Nice, l’ailier a marqué un but qui a offert la victoire aux siens. Ses qualités de percussions ont fait beaucoup de mal à la défense des Aiglons et son replacement a été précieux. Ibrahima Sissoko (Strasbourg) : 7 Sissoko sait qu’il a la lourde tâche de faire oublier Jean-Eudes Aholou. Il a parfaitement débuté sa mission, à Bordeaux, en s’offrant l’ouverture du score. Dans les airs, l’ancien Brestois a été infranchissable (6 duels remportés sur 6)… et au sol aussi, puisqu’il a gratté cinq ballons dans les pieds de ses adversaires. Il n’a cadré qu’un tir des quatre qu’il a tentés mais on a déjà très envie de le revoir. Dimitri Payet (Olympique de Marseille) : 8 La blessure qui l’a privé de Mondial n’a rien changé, tant mentalement que techniquement : Payet est toujours le maestro de l’OM. Joueur le plus impressionnant de cette première journée, le capitaine marseillais a inscrit un doublé, tenté six tirs et imposé un rythme très élevé, une heure durant. Yassine Benzia (Lille) : 8 Benzia s’est-il retrouvé ? Décevant la saison dernière, le meneur du LOSC a parfaitement débuté la saison. Auteur d’une passe décisive pour Nicolas Pépé qui a permis aux Dogues de reprendre l’avantage devant Rennes, l’ancien Lyonnais a manqué de réussite sur l’un des deux tirs qu’il a tentés, trouvant le montant. Mais il a été intéressant dans les phases de transition.

Attaquants

Sada Thioub (Reims) : 7 Son rush maradonesque dans la défense angevine, dès la 4eme minute de jeu, suffit à justifier sa présence dans cette équipe-type. Epoustouflant par son activité et ses qualités techniques, Thioub a rendu une copie quasi parfaite : 96% de passes réussies, 5 dribbles qui ont fait mouche et donc, une ouverture du score dont on se souviendra encore quelques semaines. Nicolas Pépé (Lille) : 8 Comme son coéquipier Benzia, Pépé est reparti sur de bonnes bases. Buteur puis passeur dans sa position préférentielle, il a donné quelques maux de tête à Ludovic Baal, le latéral rennais. C’est de ce joueur capable de tout faire dont aura besoin le LOSC cette saison. Bertrand Traoré (Olympique Lyonnas) : 7 Avec le retour à venir de Nabil Fekir, l’une des trois forces offensives de l’OL doit s’attendre à perdre sa place de titulaire. Comme Memphis Depay, Bertrand Traoré a démontré qu’il n’était pas le maillon faible. Auteur de l’ouverture du score, l’attaquant a été le Lyonnais le plus dangereux, puisqu’il a cadré trois tirs et beaucoup provoqué.
C’est le retour du classement des top buteurs africains en Europe. Après un été riche en événements avec notamment un marché des transferts qui a été particulièrement animé pour nos représentants africains sur le "Vieux Continent", les différents championnats européens ont déjà repris depuis quelques semaines, ce qui nous permet d’établir un premier classement. En effet, le week-end dernier, les artificiers africains ont, comme à l’accoutumée, répondu présents, en inscrivant l’impressionnant total de 61 réalisations sur les terrains européens. Et c’est le jeune prodige congolais d'Anderlecht Nany Landry Dimata (20 ans) qui truste la première place. Le natif de Mbuji-Mayi (RD Congo), grande révélation de ce début d'exercice en Belgique, n’en finit plus d’affoler les compteurs sur les terrains de la Jupiler Pro League en faisant parler la poudre à cinq reprises lors de ses quatre premières apparitions avec les Mauves. >> FC Porto : Vincent Aboubakar régale par un triplé ! A la seconde marche du podium, ils sont déjà trois joueurs à comptabiliser trois réalisations dans leurs escarcelles alors que l’exercice 2017/2018 vient à peine de démarrer. Ainsi l’international congolais Jonathan Bolingi (Mouscron D1 belge) et le canonnier Tanzanien Mbwana Aly Samatta (KRC Genk, D1 Belge) s’installent à la seconde place du classement en compagnie du buteur camerounais de l’Olympique de Marseille Clinton N’Jie. Auteur d’un excellent début de saison avec le club phocéen, le Lion indomptable s’impose désormais comme étant le meilleur buteur africain dans les cinq grands championnats européens (Espagne, Angleterre, Italie, France, Allemagne). Avec 2 réalisations au compteur, Sadio Mané (Liverpool), Steve Mounié (Huddersfield), Firmin Mubele (Stade rennais), Younousse Sankharé (Girondins de Bordeaux) ainsi que Hakim Ziyech (Ajax) peuvent également se targuer de figurer au sein de ce premier Top 10 de l'exercice 2017/2018. A lire aussi >> Le Top 20 des meilleurs buteurs africains de la saison 2016/2017 Ci-après les 10 meilleurs buteurs africains dans les principaux championnats européens : Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France, Belgique, Portugal, Pays-Bas, Suisse, Turquie: (20/08/2018) Landry Dimata (Sénégal /Liverpool /Angleterre) : 5 buts Júlio Tavares (Sénégal /Liverpool /Angleterre) : 3 buts Sadio Mané (Sénégal /Liverpool /Angleterre) : 2 buts Vincent Aboubakar (Cameroun /FC Porto/ Portugal) : 2 buts Fredy (Angola/Belenenses/Portugal) : 2 buts Mustafa Yatabare: 2 buts Hamdi Harbaoui: 2 buts Mbwana Aly Samatta (Tanzanie/ KRC Genk / Belgique) : 2 buts Paul-Jose M'Poku: 2 buts Assan Ceesay: 2 buts Ngoumo Ngamaleu: 2 buts   TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Premier League : 1) Sadio Mané : 2 buts 2) Mohamed Salah, Wilfried Zaha, Alex Iwobi, Jeff Schlupp : 1 but   TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Ligue 1 : 1) Júlio Tavares : 3 buts 2) Moussa Konaté, Makhtar Gueye, Ismaïla Sarr, Lebo Mothiba, Elyes Skhiri, François Kamano, Ismael Traore, Igniatius Ganago, Yacine Bammou, Denis Bouanga, Moussa Doumbia, Matthieu Dossevi, Joia Da Costa, Wahbi Khazri, Bertrand Traoré : 1 but   TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Serie A : Seko Fofana : 1 but   TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Liga : (Aucun buteur africain pour le moment)   TOP 3 des meilleurs buteurs africains en Bundesliga : (Le championnat allemand reprend le 24 août)

les excuses de CR7 à Stefano Sorrentino après Chievo-Juve

Gardien de but

Gianluigi Buffon (Paris Saint-Germain) : 7 Buffon a réussi sa première au Parc des Princes. L’Italien a réussi toutes ses relances, n’a concédé aucun but et surtout, il a réussi deux arrêts importants, repoussant une volée de Tchokounté et une tête plongeante dangereuse de son propre défenseur, Thiago Silva. Défenseurs Mehmet Zeki Celik (Lille) : 7 La jeune recrue du LOSC a apporté satisfaction à Christophe Galtier. Excellent offensivement, à l’origine de quatre occasions de but, auteur d’une passe décisive pour Lebo Mothiba qui a amené l’égalisation des Dogues, Zeki Celik a aussi fait le job défensivement, réussissant trois tacles et soulageant régulièrement sa charnière. Boubacar Kamara (Olympique de Marseille) : 7 Kamara a profité des nombreuses absences marseillaises pour se trouver une place de titulaire en défense. Même s’il a parfois un peu manqué d’impact au duel, le jeune joueur formé au club a su rendre une copie très propre. Il notamment réussi 59 de ses 66 passes (89%), remporté deux duels aériens et gagné le ballon à quatre reprises avec des tacles. Il sera, dans les prochaines semaines, un casse-tête pour Rudi Garcia. Jordan Amavi (Olympique de Marseille) : 7 Amavi a une deuxième partie de saison dernière à faire oublier. Lors de cette première journée, le latéral a retrouvé le niveau qui était le sien à ses débuts avec l’OM. Très actif dans son couloir gauche, l’ancien joueur d’Aston Villa a retrouvé beaucoup d’explosivité, preuve qu’il avait peut-être besoin de souffler pour performer. Il a réussi 100% de ses tacles, n’a pas eu trop déchets dans ses transmissions (84%) et a été récompensé par une passe décisive pour Thauvin en fin de match.

Milieux de terrain

Moussa Doumbia (Stade de Reims) : 7 Doumbia sera-t-il l’une des belles découvertes de Ligue 1 cette saison ? L’international malien a tout fait pour donner du poids à ce postulat. D’entrée, face à Nice, l’ailier a marqué un but qui a offert la victoire aux siens. Ses qualités de percussions ont fait beaucoup de mal à la défense des Aiglons et son replacement a été précieux. Ibrahima Sissoko (Strasbourg) : 7 Sissoko sait qu’il a la lourde tâche de faire oublier Jean-Eudes Aholou. Il a parfaitement débuté sa mission, à Bordeaux, en s’offrant l’ouverture du score. Dans les airs, l’ancien Brestois a été infranchissable (6 duels remportés sur 6)… et au sol aussi, puisqu’il a gratté cinq ballons dans les pieds de ses adversaires. Il n’a cadré qu’un tir des quatre qu’il a tentés mais on a déjà très envie de le revoir. Dimitri Payet (Olympique de Marseille) : 8 La blessure qui l’a privé de Mondial n’a rien changé, tant mentalement que techniquement : Payet est toujours le maestro de l’OM. Joueur le plus impressionnant de cette première journée, le capitaine marseillais a inscrit un doublé, tenté six tirs et imposé un rythme très élevé, une heure durant. Yassine Benzia (Lille) : 8 Benzia s’est-il retrouvé ? Décevant la saison dernière, le meneur du LOSC a parfaitement débuté la saison. Auteur d’une passe décisive pour Nicolas Pépé qui a permis aux Dogues de reprendre l’avantage devant Rennes, l’ancien Lyonnais a manqué de réussite sur l’un des deux tirs qu’il a tentés, trouvant le montant. Mais il a été intéressant dans les phases de transition.

Attaquants

Sada Thioub (Reims) : 7 Son rush maradonesque dans la défense angevine, dès la 4eme minute de jeu, suffit à justifier sa présence dans cette équipe-type. Epoustouflant par son activité et ses qualités techniques, Thioub a rendu une copie quasi parfaite : 96% de passes réussies, 5 dribbles qui ont fait mouche et donc, une ouverture du score dont on se souviendra encore quelques semaines. Nicolas Pépé (Lille) : 8 Comme son coéquipier Benzia, Pépé est reparti sur de bonnes bases. Buteur puis passeur dans sa position préférentielle, il a donné quelques maux de tête à Ludovic Baal, le latéral rennais. C’est de ce joueur capable de tout faire dont aura besoin le LOSC cette saison. Bertrand Traoré (Olympique Lyonnas) : 7 Avec le retour à venir de Nabil Fekir, l’une des trois forces offensives de l’OL doit s’attendre à perdre sa place de titulaire. Comme Memphis Depay, Bertrand Traoré a démontré qu’il n’était pas le maillon faible. Auteur de l’ouverture du score, l’attaquant a été le Lyonnais le plus dangereux, puisqu’il a cadré trois tirs et beaucoup provoqué.
Les débuts de Cristiano Ronaldo avec la Juventus se sont soldés par une victoire à l’arraché sur la pelouse du Chievo (2-3, 1ère journée de Serie A). En fin de rencontre, l’attaquant portugais a heurté, malencontreusement, le portier adverse, Stefano Sorrentino, contraignant ce dernier à quitter le terrain sur civière, sonné. L’international lusitanien s’est excusé auprès du gardien de but italien de 39 ans, qui l’avait par ailleurs empêché à au moins trois reprises de marquer pour ses débuts en Italie en compétition officielle. « J’ai reçu un message de Cristiano Ronaldo pour prendre des nouvelles. Il me souhaitait un prompt rétablissement. Merci légende », a posté le Transalpin sur Twitter. Sans rancune.

FC Barcelone : Sergio Roberto ironise sur les buts de Lionel Messi

Lionel Messi a inscrit le 6000ème but du FC Barcelone en Liga. Après la rencontre face à Alavés, Sergi Roberto s'est d'ailleurs amusé de ce record. Grâce à un doublé de Lionel Messi et une réalisation de Philippe Coutinho, les Blaugrana ont pris le dessus sur Alavés (3-0). La Pulga est entré dans l'histoire. En effet, c'est Messi qui a marqué le 6000ème but du Barça en Liga. Ce à quoi a réagi Sergi Roberto après la rencontre…

« Le 7000ème sera difficile à marquer »

Interrogé par Movistar, Sergi Roberto est revenu sur la prestation de Lionel Messi et ce 6000ème but du FC Barcelone en Liga. Le joueur catalan a alors avoué : « Des fois, dans ces matchs, nous devons attendre que Léo fasse ce qu'il sait faire. Le 7000ème sera difficile à marquer, mais… ça fait plaisir de jouer avec lui. Il faut toujours l'histoire ».

Nigéria : le coup de gueule d'Emmanuel Emenike !

Emenike Copyright -AFP
Une rumeur totalement infondée circulait affirmant que l’attaquant nigérian, Emmanuel Emenike, aurait divorcé avec Miss Nigeria 2013 avant d’épouser Miss Nigeria 2014. Mais le Super Eagles n’a jamais été marié ni en couple avec Miss Nigeria 2013, sa seule femme étant Miss Nigeria 2014, Iheoma Nnadi, avec qui il s'est marié en mai dernier. "Vous avez manqué de respect à moi et à ma famille. "Il a divorcé avec Miss Nigeria 2013 et s’est remarié avec celle de 2014" : cette rumeur s’est répandue dans le monde entier. (…) Je ne crie pas, mais je vous donne jusqu’à aujourd’hui pour supprimer ce post", a écrit l'attaquant de Fenerbahçe sur Twitter. https://twitter.com/E29EMENIKE/status/1030820367865208833

FC Barcelone : Sergio Busquets prolongé avec une nouvelle clause libératoire ?

Busquets Copyright -Twitter @FCBarcelone
La presse catalane indique le milieu de terrain du FC Barcelone, Sergio Busquets, a entamé les discussions avec son club formateur pour un nouveau contrat d'ici septembre. Selon Mundo deportivo et la RAC1, le Barça avance sur la prolongation de l'un de ses cadres, Busquets. Sous contrat pour l'instant jusqu'en 2021 avec son club formateur, le milieu de terrain pourrait bientôt prolongé. En effet deux années supplémentaires ont été proposées au champion du monde 2010. Les Blaugrana envisageraient d'augmenter sa clause libératoire et de la faire passer de 200 millions d'euros à 500 millions d'euros dans les prochaines semaines si un accord est trouvé avec le joueur. Le PSG veut tout faire pour piquer le joueur au Barça, comme il l'a déjà fait avec Neymar ... https://twitter.com/FCBRAC1/status/1031240605886754821
721ae84707e2a83c5ad52867ab7fb399!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!