L1 : L'équipe-type de la 1ere journée

Après chaque journée de Ligue 1, nous vous proposons notre équipe-type. Le onze est établi en fonction des notes attribuées par nos journalistes lors de chaque rencontre de championnat. Pour cette première journée, L’OM place trois joueurs.

Gardien de but


Gianluigi Buffon (Paris Saint-Germain) : 7

Buffon a réussi sa première au Parc des Princes. L’Italien a réussi toutes ses relances, n’a concédé aucun but et surtout, il a réussi deux arrêts importants, repoussant une volée de Tchokounté et une tête plongeante dangereuse de son propre défenseur, Thiago Silva.

Défenseurs

Mehmet Zeki Celik (Lille) : 7

La jeune recrue du LOSC a apporté satisfaction à Christophe Galtier. Excellent offensivement, à l’origine de quatre occasions de but, auteur d’une passe décisive pour Lebo Mothiba qui a amené l’égalisation des Dogues, Zeki Celik a aussi fait le job défensivement, réussissant trois tacles et soulageant régulièrement sa charnière.

Boubacar Kamara (Olympique de Marseille) : 7

Kamara a profité des nombreuses absences marseillaises pour se trouver une place de titulaire en défense. Même s’il a parfois un peu manqué d’impact au duel, le jeune joueur formé au club a su rendre une copie très propre. Il notamment réussi 59 de ses 66 passes (89%), remporté deux duels aériens et gagné le ballon à quatre reprises avec des tacles. Il sera, dans les prochaines semaines, un casse-tête pour Rudi Garcia.

Jordan Amavi (Olympique de Marseille) : 7

Amavi a une deuxième partie de saison dernière à faire oublier. Lors de cette première journée, le latéral a retrouvé le niveau qui était le sien à ses débuts avec l’OM. Très actif dans son couloir gauche, l’ancien joueur d’Aston Villa a retrouvé beaucoup d’explosivité, preuve qu’il avait peut-être besoin de souffler pour performer. Il a réussi 100% de ses tacles, n’a pas eu trop déchets dans ses transmissions (84%) et a été récompensé par une passe décisive pour Thauvin en fin de match.

Milieux de terrain


Moussa Doumbia (Stade de Reims) : 7

Doumbia sera-t-il l’une des belles découvertes de Ligue 1 cette saison ? L’international malien a tout fait pour donner du poids à ce postulat. D’entrée, face à Nice, l’ailier a marqué un but qui a offert la victoire aux siens. Ses qualités de percussions ont fait beaucoup de mal à la défense des Aiglons et son replacement a été précieux.

Ibrahima Sissoko (Strasbourg) : 7

Sissoko sait qu’il a la lourde tâche de faire oublier Jean-Eudes Aholou. Il a parfaitement débuté sa mission, à Bordeaux, en s’offrant l’ouverture du score. Dans les airs, l’ancien Brestois a été infranchissable (6 duels remportés sur 6)… et au sol aussi, puisqu’il a gratté cinq ballons dans les pieds de ses adversaires. Il n’a cadré qu’un tir des quatre qu’il a tentés mais on a déjà très envie de le revoir.

Dimitri Payet (Olympique de Marseille) : 8

La blessure qui l’a privé de Mondial n’a rien changé, tant mentalement que techniquement : Payet est toujours le maestro de l’OM. Joueur le plus impressionnant de cette première journée, le capitaine marseillais a inscrit un doublé, tenté six tirs et imposé un rythme très élevé, une heure durant.

Yassine Benzia (Lille) : 8

Benzia s’est-il retrouvé ? Décevant la saison dernière, le meneur du LOSC a parfaitement débuté la saison. Auteur d’une passe décisive pour Nicolas Pépé qui a permis aux Dogues de reprendre l’avantage devant Rennes, l’ancien Lyonnais a manqué de réussite sur l’un des deux tirs qu’il a tentés, trouvant le montant. Mais il a été intéressant dans les phases de transition.

Attaquants


Sada Thioub (Reims) : 7

Son rush maradonesque dans la défense angevine, dès la 4eme minute de jeu, suffit à justifier sa présence dans cette équipe-type. Epoustouflant par son activité et ses qualités techniques, Thioub a rendu une copie quasi parfaite : 96% de passes réussies, 5 dribbles qui ont fait mouche et donc, une ouverture du score dont on se souviendra encore quelques semaines.

Nicolas Pépé (Lille) : 8

Comme son coéquipier Benzia, Pépé est reparti sur de bonnes bases. Buteur puis passeur dans sa position préférentielle, il a donné quelques maux de tête à Ludovic Baal, le latéral rennais. C’est de ce joueur capable de tout faire dont aura besoin le LOSC cette saison.

Bertrand Traoré (Olympique Lyonnas) : 7

Avec le retour à venir de Nabil Fekir, l’une des trois forces offensives de l’OL doit s’attendre à perdre sa place de titulaire. Comme Memphis Depay, Bertrand Traoré a démontré qu’il n’était pas le maillon faible. Auteur de l’ouverture du score, l’attaquant a été le Lyonnais le plus dangereux, puisqu’il a cadré trois tirs et beaucoup provoqué.

France ou Sénégal : Bouna Sarr a fait son choix !

Bouna Sarr - OM Copyright -AFP
Dans une interview accordée à RMC Sport, Bouna Sarr a fait savoir qu’il attendait la convocation de l’équipe de France. Le marseillais a même été présélectionné par Didier Deschamps. Pour les matchs de la France contre l’Islande (2-2) et l’Allemagne (2-1), Didier Deschamps a présélectionné Bouna Sarr « je continue à bosser sereinement de mon côté, à tout donner pour mon club, poursuit-il. Il n’y a que de cette façon que j’aurais la chance d’être sélectionné. J’ai reçu ma première pré-sélection pour le dernier rassemblement. Ça fait toujours plaisir, c’est encourageant. Mais ce n’est pas une fin en soi. L’objectif, c’est d’être sélectionné, d’être pourquoi pas un jour dans la liste des 23. Je ne mets pas de pression particulière, ça me donne de la force pour continuer à travailler, et être performant », a déclaré le marseillais. Courtisé par le Sénégal et la Guinée, le joueur de 26 ans a choisi de se battre pour être dans les 23 de la France « tout ce que j’ai à vous dire, c’est que je travaille pour, pour pouvoir y prétendre et y aller un jour. Il y a de très bons joueurs à mon poste, qui sont en place, qui ont montré de belles choses pendant cette Coupe du monde. Ils ont beaucoup de mérite d’y être. À moi de faire en sorte de bousculer la hiérarchie, même si je ne suis pas le seul à ce poste qui peut y prétendre. »

Australie : Bolt n’est pas le centre d’attention du coach des Mariners

Bolt Copyright -AFP
L'entraîneur des Central Coast Mariners, Mike Mulvey, ne s'inquiète pas pour l'avenir d'Usain Bolt indiquant qu'il n'est pas sa principale préoccupation. Bolt s'entraîne avec les Mariners depuis le mois d'août et a marqué deux buts lors d'un match amical, la semaine dernière. À la suite de sa performance contre Macarthur, le Valetta FC lui proposé un contrat de deux ans qu’il a refusé.

Essien : ''Au Real, on sait ce qui arrive quand il n'y a pas les résultats"

Le milieu de terrain Ghanéen, Michael Essien, a pris position sur l'avenir indécis de Julen Lopetegui avec le Real Madrid. Auteur de très mauvais résultats dans ce début de saison, l'ancien sélectionneur de la Roja est déjà sur la sellette. Ancien joueur de la Maison Blanche, Essien reconnaît que la pression est grande dans le club en cas de mauvais résultats. Et il ne pense pas que Lopetegui restera longtemps dans son poste s'il ne parvient pas vite  rectifier le tir.

Guinée : Wakriya AC dément pour Djibril Cissé !

Djibril Cissé Copyright -starafrica
Une tenace rumeur envoie Djibril Cissé au Wakriya AC, en première division... guinéenne. En réponse à cette rumeur, le club de première division guinéenne a publié un démenti. Alors que la presse a annoncé ce vendredi matin une possible arrivée de Djibril Cissé au Wakriya AC, finaliste de la dernière Coupe de Guinée et qualifié pour la Coupe de la CAF, le club de Boké a démenti l'arrivée de l'attaquant français de 37 ans. "Je n’ai jamais échangé avec Djibril Cissé. J’ai été informé de cette étrange nouvelle par un ami ce matin mais moi je n’en n’avais pas connaissance", a indiqué le président du WAC, Mikailou Sampou, sur le site officiel du club. "Que ce soit clair, je n’ai jamais eu de contact avec Djibril, je n’ai jamais échangé avec lui. C’est une nouvelle qui me surprend comme toute autre personne." "On n’a pas de gros moyens pour faire venir un joueur à la trempe de Cissé. Cependant si un joueur de sa dimension manifeste la volonté de venir jouer au sein du Wakriya sans rien demander en retour comme le spécule la rumeur, la porte n’est pas fermée", a-t-il noté. A lire aussi >> Buzz : Djibril Cissé annoncé en championnat de Guinée

L1 (J10) : Tout ce qu’il faut savoir sur Nantes - Toulouse

Nantes n’a pas perdu contre Toulouse depuis 7 matches en Ligue 1 (2 victoires, 5 nuls), soit depuis le 2 décembre 2014 (1-2). S’il ne s’incline pas, il établira sa plus longue série d’invincibilité contre Toulouse dans l’élite.

Les trois derniers matchs de Nantes


07/10/2018 : Bordeaux - Nantes (3-0, L1)
29/09/2018 : Lyon - Nantes (1-1, L1)
25/09/2018 : Nantes - Nice (1-2, L1)

Les trois derniers matchs de Toulouse


05/10/2018 : Toulouse - Nice (1-1, L1)
30/09/2018 : Rennes - Toulouse (1-1, L1)
25/09/2018 : Toulouse - Saint-Etienne (2-3, L1)

Les équipes probables


Nantes : à venir…

Toulouse : à venir…

Les groupes


Nantes : Dupé, Tatarusanu - Diego Carlos, Kwateng, Mbodji, Lima, Pallois, C.Traoré - Boschilia, Evangelista, Girotto, Krhin, Limbombe, Moutoussamy, Ronger, Ab.Touré - K.Coulibaly, Waris, Ngom, Sala

Toulouse : Goicoechea, Reynet - Amian, Jullien, Mbia, Moreira, Moubandje, I.Sylla, Todibo - Bodiger, Bostock, Cahuzac, M.Dossevi, Durmaz, M.Garcia - Mubele, Jean, Gradel, El Mokeddem

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Nantes n’a pas perdu contre Toulouse depuis 7 matches en Ligue 1 (2 victoires, 5 nuls), soit depuis le 2 décembre 2014 (1-2). S’il ne s’incline pas, il établira sa plus longue série d’invincibilité contre Toulouse dans l’élite.

  • Nantes n’a remporté qu’un seul de ses 9 derniers matches de Ligue 1 (3 nuls, 5 défaites), restant même sur 5 matches sans la moindre victoire (2 nuls, 3 défaites).

  • Nantes affiche 6 points après 9 matches de Ligue 1 cette saison, son pire total à ce stade de la compétition depuis 2006/07 (6 également), où il avait terminé 20e.

  • Toulouse n’a remporté aucun de ses 5 derniers matches de Ligue 1 (4 nuls, 1 défaite), après avoir gagné 4 des 5 précédents (1 défaite).

  • Nantes n’a remporté que 2 de ses 14 dernières réceptions en Ligue 1 (5 nuls, 7 défaites), après avoir gagné 6 des 7 précédentes (1 défaite).

  • Toulouse est invaincu lors de ses 3 derniers déplacements en Ligue 1 (1 victoire, 2 nuls), mais n’a plus fait la passe de 4 dans l’élite depuis avril-août 2016 (5).

  • Toulouse a inscrit 50% de ses buts suite à un coup de pied arrêté en Ligue 1 cette saison (5/10), aucune équipe ne fait mieux.

  • Nantes est la seule équipe à n’avoir encore jamais ouvert le score en Ligue 1 2018/19.

  • Emiliano Sala a marqué la moitié des buts de Nantes (4/8) en Ligue 1 cette saison.

  • Max-Alain Gradel est impliqué dans 3 des 4 derniers buts de Toulouse en Ligue 1 (1 but, 2 passes décisives). Il est impliqué dans 60% des buts de Toulouse en L1 2018/19 (6/10, 3 buts et 3 assists), c’est le meilleur ratio parmi les joueurs de l’élite cette saison.

85e2cf6c13c5bd608fdec9cfb879cf85((((((((