L1 (J33) : Le Paris Saint-Germain surclasse l'AS Monaco (7-1)

Le Paris Saint-Germain n'a fait qu'une bouchée de l'AS Monaco (7-1) pour s'offrir le titre de champion de France, ce dimanche soir, lors de la 33eme journée de Ligue 1. Les Parisiens ont mené 4-0 après une demi-heure de jeu, avec des doublés de Giovani Lo Celso et Angel Di Maria, et des buts de Cavani, Draxler et Falcao contre-son-camp. Rony Lopes a réduit le score avant la pause.

Le debrief
D’une certaine manière, le Paris Saint-Germain a balayé tous les enseignements que les rencontres de Coupe d’Europe avaient pourtant rappelés, au cours d’une semaine mémorable. Car au Parc des Princes, le club de la Capitale a fêté son titre de champion de France, le septième de son histoire, avant même la fin de la rencontre qui l’a opposé à son dauphin, Monaco, en clôture de la 33eme journée de Ligue 1. La conséquence ? Les hommes d’Unai Emery n’ont fait qu’une bouchée (7-1) d’un adversaire qui, disons-le, n’a pas montré qu’il avait les arguments pour repousser l’échéance une semaine de plus. En moins d’une demi-heure, les Parisiens avaient déjà bouclé la rencontre.

A vrai dire, le PSG n’a eu besoin que d’une occasion pour régler la mire. Cinq minutes après un raté inhabituel, Cavani a créé un décalage qui a fait toute la différence pour permettre à Daniel Alves de mettre Lo Celso, à l’origine de l’action, sur orbite (1-0, 14eme). Perdus dans un 4-2-3-1 où Jorge a été aligné devant Sidibé à gauche, les Monégasques ont eu la tête dans le seau trois minutes plus tard, quand Cavani a conclu un centre parfait de Di Maria (2-0, 17eme). L’Uruguayen et l’Argentin ont échangé les rôles dans la foulée, El Fideo, couvert par le latéral de l’ASM, concluant un contre d’un ballon piqué parfaitement dosé (3-0, 20eme).

Orpheline de Glik, blessé, friable défensivement et à l’agonie collectivement, l’équipe du Rocher s’est même autorisée l’impardonnable, laissant Giovani Lo Celso, 1,77m, s’imposer dans les airs pour reprendre un centre de Draxler (4-0, 28eme). Après un début de rencontre complètement fou, les Parisiens ont relâché l’étreinte, permettant à Rony Lopes de réduire le score (4-1, 38eme). Le Portugais, seul joueur capable de secouer le cocotier en faveur de l’ASM, a manqué l’occasion de relancer les siens juste avant et après la pause. Le temps fort monégasque passé, les Parisiens ont pu enfoncer le clou, sans donner l’impression de forcer leur talent.

En démonstration, d’une facilité et d’une justesse technique ahurissantes, les hommes d’Unai Emery ont semé la pagaille dans la défense adverse à chacune de leurs offensives. Comme Lo Celso, Di Maria s’est offert un doublé (5-1, 59eme) et Draxler a ponctué le récital en fin de match (7-1, 86eme). Entre-temps, Falcao avait été malheureux buteur contre-son-camp sur corner. Lui qui avait été si impressionnant en première partie de saison, et si précieux pour la conquête du titre de l’ASM, décroché l’année dernière. Comme un symbole.
Le film du match
9eme minute
CAVANI ! Pastore décale Dani Alves sur le côté droit. Le Brésilien centre, Raggi ne peut qu’effleurer le ballon qui retombe sur Cavani, dont la volée est trop écrasée. Le ballon passe à gauche de la cage de Subasic.

14eme minute (1-0)
L’OUVERTURE DU SCORE DU PSG ! Superbe action collective des Parisiens : sur une attaque placée, Lo Celso percute dans l’axe et transmet à Cavani. L’Uruguayen, d’une passe effectuée derrière sa jambe d’appui, décale Dani Alves sur la droite, dans la surface. Le Brésilien centre à ras-de-terre pour Lo Celso, qui a poursuivi pour marquer. Les locaux prennent déjà l’avantage.

17eme minute (2-0)
CAVANI POUR LE 2-0 ! Dans son couloir gauche, Berchiche sollicite un une-deux avec Di Maria et adresse un superbe centre pour Cavani, qui domine toute la défense monégasque dans les airs. Le PSG a déjà fait le break.

20eme minute (3-0)
INCROYABLE ! 3-0 POUR LE PSG ! Au milieu de terrain, dos au but, Cavani contrôle un ballon de la poitrine avant de lancer Di Maria, à l’aveugle, dans son dos. L’Argentin, couvert par Sidibé, s’en va défier Subasic et le trompe d’un ballon piqué sublime, alors que le portier Monégasque ne s’est pas couché. C’est superbe, et cela fait déjà 3-0 pour les locaux !

28eme minute (4-0)
LA DEMONSTRATION DU PSG ! Sur la gauche, Pastore transmet à Draxler. L’Allemand s’amuse à l’entrée de la surface avant de servir l’Argentin. D’un amour de centre de l’extérieur du pied, El Flaco trouve Lo Celso, qui, de la tête (!), inscrit son deuxième but de la soirée. Déjà 4-0 pour Paris !

38eme minute (4-1)
ENFIN UNE RÉACTION DE MONACO ! Sur une récupération haute de l’ASM, Almamy Touré pénètre dans la surface et centre au second poteau où Rony Lopes, démarqué, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Réduction du score des Monégasques, 4-1 !

45eme minute
RONY LOPES MANQUE LE DOUBLE ! Touré, encore lui, adresse un très bon centre pour le Portugais. Mais de la tête, l’ailier ne parvient pas à cadrer son tir, le ballon passe au-dessus de la cage parisienne.

49eme minute
RONY LOPES ! Sur une touche jouée très bas, Pastore se troue complètement et sa passe se transforme en centre pour Rony Lopes, qui tergiverse trop avant de frapper sur Areola !

59eme minute (5-1)
LE PSG POURSUIT SON FESTIVAL ! D’une ouverture lumineuse, Dani Alves lance Pastore dans la profondeur. L’Argentin contrôle et transmet à Di Maria, qui remporte encore son duel avec Subasic. 5-1 !

60eme minute
LE POTEAU DE DI MARIA ! Sur l’action suivante, El Fideo surgit au premier poteau pour reprendre un centre de Draxler, mais Subasic est cette fois-ci sauvé par son montant.

74eme minute
DI MARIA ! Sur la droite, l’Argentin pénètre dans l’axe et sert Lo Celso sur la gauche. Le milieu de terrain manque son contrôle mais parvient à s’arracher pour resservir son compatriote, dont la frappe est repoussée par Subasic.

76eme minute (6-1)
LE PSG ENFONCE LE CLOU ! Sur un corner, Falcao est masqué par ses défenseurs et inscrit un but contre-son-camp… 6-1.

86eme minute (7-1)
7-1 ! Au milieu de trois joueurs monégasques, Nkunku temporise avant de servir Pastore sur la droite au meilleur moment. El Flaco centre pour Meunier, dont la reprise manquée profite à Draxler, qui crucifie Subasic.
Tops et flops
Top
TOP 3
Plus d’infos à suivre… 

Flop
FLOP 3
Avant son inquiétante blessure, SIDIBE a vécu une demi-heure indigeste, probablement la pire de sa saison : placé sur le côté gauche de la défense, le latéral français a vécu un calvaire, enchaînant les erreurs de marquage sur les deux premiers buts avant de couvrir Di Maria du hors-jeu sur le troisième. Un cauchemar.

L’absence de Glik a coûté très cher à l’ASM : la charnière monégasque RAGGI-JEMERSON a pris l’eau de toutes parts, incapable de s’organiser pour contenir les déplacements de Cavani, qui n’était pourtant pas dans la forme de sa carrière ces dernières semaines. Spectateurs de la démonstration monégasque, ils ont commis une erreur symbolique de leur prestation globale lors du but inscrit par Falcao dans sa propre cage. L’Italien a poussé Thiago Silva, qui a lui-même gêné le Brésilien…

Si les défenseurs du Rocher ont vécu une soirée difficile, les attaquants aussi : FALCAO n’a eu qu’une occasion à se mettre sous la dent mais il l’a mal négociée. Pire, il a donc inscrit un but contre-son-camp.
Monsieur l’arbitre au rapport
Rien à redire sur la prestation de M.Buquet, qui a justement sanctionné les excès monégasques. Ses assistants et lui-même ont eu la justesse de ne pas signaler de hors-jeu sur le troisième but parisien, où Di Maria a bel et bien été couvert par Sidibé.
La feuille de match
L1 (J33) : PSG – MONACO : 7-1
Parc des Princes (44 000 spectateurs environ)
Temps nuageux – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Buquet (8)

Buts : Lo Celso (14eme, 28eme), Cavani (17eme), Di Maria (20eme, 59eme), Falcao (csc) (76eme) et Draxler (86eme) pour le PSG – Rony Lopes (38eme) pour Monaco

Avertissements : Pastore (40eme) pour le PSG – Fabinho (61eme), Raggi (61eme), et J.Moutinho (78eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune

PSG
PSG
Areola (6) – Dani Alves (7), Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (6), Berchiche (5) – Pastore (6), Lo Celso (8) puis Nkunku (80eme), Rabiot (6) puis L. Diarra (65eme) – Di Maria (6) puis Meunier (75eme), Cavani (8), Draxler (8)

N’ont pas participé : Trapp (g), Kurzawa, T.Motta, Mbappé
Entraîneur : U.Emery

Monaco
Monaco
Subasic (3) – A.Touré (4), Jemerson (2), Raggi (2), Sidibé puis Ghezzal (34eme) (3) – Moutinho (3), Fabinho (3) – Rony Lopes (5) puis Diakhaby (75eme), Lemar (3), Jorge (3) – Falcao (cap) (3) puis Tielemans (82eme)

N’ont pas participé : S.Sy (g), Sylla, N’Doram, Boschilia
Entraîneur : L.Jardim