L1 (J20) : Les déclas qui claquent après les matchs de samedi soir

Retrouvez les principales déclarations des entraîneurs après les matchs de samedi soir comptant pour la 20eme journée de Ligue 1.
Le plus gagne-petit : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)On a toujours répondu présent devant les grosses cylindrées. J'aimerais que l'on soit capable de garder ce niveau, cette exigence et cette envie d'être meilleur face aux équipes de notre niveau. C'est le but de la phase retour.Le plus inoffensif : Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)Un match nul n'est pas un bon résultat. On était venu pour prendre les trois points. Dans ce match, on a bien respecté l'organisation défensive. On a été bon dans la construction. Sur le plan offensif, on n'a pas pris les bonnes décisions, on a manqué de précision dans les gestes techniques.Le plus pointilleux : Lucien Favre (entraîneur de Nice)Il faut faire des petits progrès. On est une équipe très jeune. Cela évolue palier par palier. Très, très, très doucement. Il faut faire des progrès offensifs, dans les décalages, les passes, la vitesse de jeu, et défensif, sur la concentration, les replis défensifs, etc.Le plus serein : Christophe Pélissier (entraîneur d’Amiens)A l'aune de la phase retour, on est à la lutte pour le maintien avec beaucoup de monde alors qu'en début de championnat on nous voyait déjà redescendre. J'ai vu une base solide sur nos deux derniers matches. N'ayez pas peur on ne va rien lâcher jusqu'à la fin.Le plus dépité : Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes)C’est une très mauvaise soirée. Nous avions très bien débuté le match. Il y a eu plusieurs tournants dans les vingt premières minutes : l’occasion de Darbion, le penalty. Nous perdons également Christophe Hérelle en tout début de rencontre…Le plus soulagé : Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Bordeaux)La victoire est bienvenue. C'était important après la défaite en Coupe de France de bien redémarrer le championnat. On n'a pas tout bien fait mais on a joué avec notre tête. C'est une belle victoire car Troyes est une équipe de qualité, très bien organisée.Le plus agacé : Patrice Garande (entraîneur de Caen)Il nous a manqué beaucoup trop de choses. On a fait vingt, vingt-cinq minutes assez bonnes. Après, c'était insuffisant dans tous les domaines. On n'avançait plus. On avait beaucoup trop de déchet technique. On n'a pas fait ce que l'on voulait faire.Le plus pragmatique : Christophe Galtier (entraîneur de Lille)Bien évidemment, je suis content. D’abord pour les joueurs qui ont fourni beaucoup d’efforts dans ce match. On est là pour gagner des matchs, pas pour faire plaisir aux gens. Gagner, c’est important. Gagner le premier match dans une semaine à trois matchs, l’est encore plus.Le plus frustré : Olivier Dall’Oglio (entraîneur de Dijon)On aurait pu mettre un second but et avec un second but, le match n’était plus le même. Par contre, à partir de la 60eme, on a énormément subi et à force de subir on a craqué. Normalement c’est l’équipe adverse qui devrait être anesthésiée après avoir encaissé le premier but…Le plus encourageant : Frédéric Hantz (entraîneur de Metz)Ce que l’on a fait en première mi-temps a payé en fin de match. On a couru le score durant tout le match et on a eu un creux au milieu de la deuxième mi-temps. On aurait mérité de gagner, mais on se contente de ce point.Sources : AFP, sites officiels des clubs

Mercato : Nicolas Pépé aurait des courtisans pour l'été

Pépé Copyright -AFP
Nicolas Pépé ne partira pas cet hiver mais pourrait changer de club cet été. Gérard Lopez a encore assuré ce mercredi en conférence de presse que son attaquant de 23 ans devrait attendre l'été s'il veut quitter le LOSC. Le président du club nordiste a expliqué que certains clubs avaient déjà fait part de leur intérêt pour recruter Pépé cet été. « On sait que Nicolas Pépé est parmi les meilleurs en Europe à l’heure actuelle en termes de statistiques. On sait qu’il est suivi. Tout le monde a compris qu’il ne partirait pas cet hiver, même si de l’intérêt a déjà été montré à son égard pour cet été », a déclaré Lopez devant la presse avant le match contre Amiens programmé vendredi soir.

Rennes : le but pleine lucarne de Mbaye Niang !

Décevant depuis avoir rejoint Rennes l'été dernier, Mbaye Niang a brillé mercredi soir face à Guingamp. Le Sénégalais a marqué un très joli but, qui n'a pas empêché Rennes de perdre (2-1). L'ancien joueur de Torino a trompé le gardien adverse d'une grosse missile pleine lucarne, à 22 mètres du but, à la 86e minute. Un but insuffisant pour revenir au score mais tout beau à voir.

Italie : Miranda finalement à la Roma ?

Courtisé par Paris, Joao Miranda fait aussi l'objet d'un intérêt de la part de l'AS Rome.
Touché au ménisque lors des 8emes de finale de Coupe d’Italie, Juan Jesus sera écarté des terrains pendant un mois. Un problème pour Eusebio Di Francesco et la Roma, qui se sont donc mis en quête d’un renfort défensif lors du Mercato d’hiver. Si le directeur sportif romain Monchi suit avec attention l’espoir de l’Atalanta Bergame Gianluca Mancini (22 ans), auteur d’une première saison comme titulaire convaincante, la priorité du moment serait de se tourner vers un joueur beaucoup plus expérimenté. Joao Miranda, le défenseur central de l’Inter Milan (34 ans), serait en effet courtisé avec insistance par le club de la Louve. Depuis l’arrivée de Stefan de Vrij l’été dernier, le Brésilien joue moins et doit se contenter d’un statut de remplaçant.

Godin direction l'Inter


Voilà pourquoi l’ancien joueur de Sochaux ne serait pas contre un départ pour relever un dernier défi au haut-niveau en carrière. Selon le Corriere dello Sport, l’AS Rome aimerait se faire prêter Joao Miranda pour les six prochains mois, mais Luciano Spalletti ne serait pas très enclin à se séparer de son défenseur brésilien, précieux sur le banc en cas de pépin physique lors de la deuxième partie de saison. Ce qui est certain, c’est que cet intérêt de la Roma vient concurrencer celui du Paris Saint-Germain. La semaine dernière, Tuttosport révélait que les dirigeants de l’Inter avaient demandé entre 8 et 10 millions d’euros à leurs homologues parisiens pour lâcher Miranda dès le mois de janvier, à un an et demi du terme de son contrat. Un départ l’été prochain ne devrait en revanche pas poser de problème, puisque Diego Godin est attendu à Milan.

Angleterre : Origi relancé par un concurrent de Liverpool ?

Privé pour plusieurs semaines d’Harry Kane, qui a été touché aux ligaments de la cheville gauche, Tottenham serait notamment sur la piste de l’attaquant international belge Divock Origi (23 ans, Liverpool)
Le contrat d'Origi à Liverpool expire en juin 2020. En manque de temps de jeu chez les Reds (3 apparitions cette saison en championnat), l’ancien joueur de Lille pourrait présenter un profil intéressant pour la formation managée par Mauricio Pochettino (qui aurait aussi choisi de conserver Fernando Llorente malgré l’intérêt annoncé de plusieurs clubs étrangers, dont Bilbao et… Barcelone). Le Diable Rouge ne serait pas forcément sur le marché, mais les Spurs pourraient tenter leur chance avant la fin du Mercato d’hiver, eux qui disposeraient d’une enveloppe de plus de cinquante millions d’euros. Auteur de treize buts cette saison en Championship, Jay Rodriguez (29 ans, West Bromwich Albion) pourrait représenter une autre piste pour l’actuel troisième de Premier League.

Pochettino veut du renfort


Selon les informations du Telegraph, Mauricio Pochettino aurait toujours apprécié les caractéristiques de l’ex-sociétaire de Burnley et de Southampton (qui compte une sélection avec les Three Lions). Jarrod Bowen (22 ans, Hull City) figurerait également sur les tablettes de Tottenham qui pourrait donc animer cette période de mutations après un marché estival des plus calmes (zéro arrivée). « Je dois être honnête : je veux gagner la Premier League, a récemment indiqué le coach argentin des Spurs. (…)  Mais si nous voulons gagner des titres, nous devons agir différemment. Pour le moment, nous agissons de la même manière qu’il y a cinq ans, lorsque je suis arrivé. (…) Nous devons renouveler l’équipe, nous devons y ajouter de la qualité. Vous ne pouvez pas garder la même équipe pendant cinq ans. (…) On verra si on peut continuer comme ça, mais je ne pense pas. » En espérant sa direction ait bien reçu le message…

Angleterre : Bergwijn intéresse Solskjaer

Auteur d’une première partie de saison canon avec le PSV Eindhoven (9 buts et 7 assists en championnat), l’ailier international néerlandais Steven Bergwijn, 21 ans, aurait tapé dans l’œil de certaines des plus grosses écuries européennes.
Selon les informations du Sun, le joueur du PSV Eindhoven aurait notamment été remarqué par Manchester United. A en croire nos confrères anglais, le protégé de Mark van Bommel aurait été placé sous observation, et il ne serait pas exclu de voir les Red Revils lancer une offensive. Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’actuel leader d’Eredivisie, le numéro 17 figurerait dans les petits papiers d’Ole Gunnar Solskjaer, le successeur de José Mourinho au poste de manager des coéquipiers de Paul Pogba. Que ce soit dès cet hiver ou l’été prochain, les dirigeants mancuniens pourraient proposer entre 25 et 30 millions d’euros pour l’ancienne cible des Girondins de Bordeaux (les Marine et Blanc auraient effectué une tentative pour le récupérer suite au départ du Brésilien Malcom au FC Barcelone).