L1 (J20) : Guingamp a pris Strasbourg à froid

Grâce à une entame parfaite et deux buts dans le premier quart d’heure, Guingamp s’est logiquement imposé à Strasbourg vendredi (0-2). L’En Avant poursuit ainsi sa belle série, quand le Racing reprend l’année comme il avait terminé la précédente, à savoir par une défaite sans saveur.
Le debrief2018 ne pouvait pas mieux commencer pour Guingamp. Après une qualification en Coupe de France, l’En Avant a enchaîné par un succès tranquille à Strasbourg vendredi pour le tout premier de L1 de l’année civile (0-2). Les Bretons se sont facilités la vie avec une entame parfaite et deux buts inscrits dans le premier quart d’heure, histoire de refroidir le Racing et La Meinau, déjà frigorifiée par la température de l’air. Avec ce septième match sans défaite de suite toutes compétitions confondues, les hommes d’Antoine Kombouaré grimpent à la 6eme position et assoient leur statut d’outsider pour une place d’honneur en fin de saison. Surtout que la performance réalisée en Alsace a confirmé la bonne tenue du 4-2-3-1, avec un Nicolas Benezet rayonnant en première période dans un rôle de meneur de jeu à l’ancienne. Plus de déchet technique après la pause, mais toujours autant de solidité : sans être génial, Guingamp ne s’est jamais fait peur. Une belle preuve de maturité dans un stade où plus d’une équipe a tremblé, voie trébuché lors de la phase aller.Mais il manquait trop d’atouts à Strasbourg pour faire le match avec une équipe qui a l’expérience de la L1 et le vécu pour bien gérer un tel déplacement. Sans Jean-Eudes Aholou et Dimitri Liénard au milieu, deux des joueurs-clés de la bonne première partie de saison, le RCSA a pris l’eau dans l’entrejeu. Impossible dès lors, sur une pelouse plus que moyenne, de s’installer durablement dans le camp adverse et de développer le jeu habituel. D’autant qu’il manquait aussi Martin Terrier pour dynamiser l’attaque strasbourgeoise et les coups de pied arrêtés n’ont pas toujours été bien négociés en l’absence de Liénard. Longtemps la troupe de Thierry Laurey a tenu le ballon sans savoir comment s’en servir et il a fallu l’apport intéressant de Jérémy Blayac en seconde période pour enfin trouver des décalages. Trop peu et trop tard pour des Strasbourgeois qui reprennent l’année comme ils avaient bouclé la précédente, à savoir par une triste défaite (revers 3-0 à Metz avant la trêve). Et dire qu’un déplacement à Marseille se présente mardi…Le film du match4eme minuteBenezet perce plein axe et lance Briand dans la profondeur à la limite du hors-jeu. A la conclusion de ce contre ultra-rapide des Guingampais, le capitaine de l’En Avant doit précipiter sa frappe à cause du retour de Lala. Son tir du gauche manque de puissance pour inquiéter Oukidja.8eme minute (0-1)Exceptionnel mouvement collectif des Guingampais, avec Salibur à l’origine et à la finition. Après un jeu de passes en une touche entre Benezet, Briand et Coco, l’ailier de l’En Avant crochète Lala pour ouvrir le score d’un petit ballon piqué au-dessus d’Oukidja, qui était sorti à sa rencontre.16eme minute (0-2)La mauvaise relance de Mangane profite à Coco, qui sert Briand en une touche. Le capitaine de l’En Avant adresse un centre parfait à l’entrée de la surface vers Benezet, qui s’infiltre sur son contrôle et conclut d’une frappe en taclant du pied droit.18eme minuteCoup-franc pour Strasbourg à 35 mètres du but guingampais. Décalé sur la droite, Gonçalves adresse un centre en plein cœur de la surface et Mangane gagne son duel avec M.Diallo, mais ne parvient pas à cadrer sa tête, le ballon passant juste au-dessus de la lucarne d’un Johnsson battu.69eme minuteEnorme erreur d’Eboa Eboa, qui envoie une passe plein axe pour Blayac. L’attaquant strasbourgeois se présente seul face à Johnsson, mais il faut un retour de Kerbrat pour sauver les siens. Il touche certes le ballon du coude après avoir contré la frappe, mais c’est bien involontaire.89eme minuteServi en plein cœur de la surface par Lala, Blayac résiste à Sorbon et remise sur Gonçalves, qui arme aux 16 mètres. Mais sa frappe puissante est trop axiale et Johnsson se couche bien sur sa droite pour repousser ce tir.91eme minuteSalibur hérite d’un ballon intéressant dans le camp strasbourgeois et profite de l’appel de M.Thuram pour fixer Mangane. Il déborde et centre au cordeau pour Blas, dont la frappe est contrée à bout portant par B.Koné, qui s’est arraché pour s’opposer de la tête, alors qu’il était déjà au sol.Tops et flopsTopTOP 3Depuis que BENEZET a gagné sa place dans l’équipe-type de Guingamp, tout va bien pour l’En Avant. Positionné en soutien de Briand, l’ancien d’Evian-Thonon-Gaillard a brillé par sa technique et son activité. Un but pour couronner le tout, son deuxième de la saison en L1. Il est le facteur X d’une équipe en pleine bourre.Auteur de l’ouverture du score d’une finition tout en toucher, SALIBUR a rendu une excellente copie. A chaque accélération, il a fait mal à la défense strasbourgeoise et sa qualité dans la conduite de balle s’est pleinement exprimé. Un match plein pour celui qui n’est pas certain à 100% de boucler la saison à Guingamp.KERBRAT a alterné le bon, dans les duels, et le moins bon, dans la relance (à peine une passe sur deux réussie). Mais d’un tacle salvateur pour éviter la réduction du score de Blayac, le défenseur guingampais a donné un autre relief à sa prestation. Toujours présent dans l’attitude.FlopFLOP 3I.SACKO a payé pour tout le monde en étant remplacé avant même la mi-temps. Mais si Laurey a mis ce changement sur le compte d’un remaniement tactique, il n’avait pas fait grand-chose pour éviter que ça tombe sur lui. Il a manqué tout ce qu’il a tenté, que ce soit dans une position axiale ou plus excentrée. Du gâchis pour sa première titularisation en L1 depuis février.Il était déjà arrivé à MANGANE de passer à côté de son sujet lors de la phase aller, mais rarement dans ses proportions. Coupable sur le but du break, le capitaine strasbourgeois est apparu emprunté dans tout ce qu’il a fait, avec le ballon ou sans. Il s’est fait trimballer aux quatre coins du terrain par les déplacements de Briand et n’a plus la mobilité pour suivre le rythme.Aholou avait débuté les 19 premiers matchs de L1 et son absence a pesé lourd. GRIMM n’a pas affiché la même sérénité et la même facilité technique que son partenaire, habituelle rampe de lancement du RCSA. Il a autant souffert dans son placement, Benezet se régalant des espaces dans son dos, que pour lancer les offensives de son équipe.Monsieur l’arbitre au rapportSébastien Moreira n’a pas toujours fait les bons choix, notamment à vouloir multiplier les coups de sifflet pour des fautes pas toujours évidentes, ce qui a cassé le rythme d’un match qui en manquait déjà. Des avertissements sortis à bon escient et des situations chaudes bien négociées.La feuille de matchL1 (J20) : STRASBOURG – GUINGAMP : 0-2 La Meinau (22 578 spectateurs)Temps froid – Pelouse moyenneArbitre : M.Moreira (5)Buts : Salibur (8eme) et Benezet (16eme) pour GuingampAvertissements : Gonçalves (15eme) pour Strasbourg - M.Diallo (14eme) et Rebocho (34eme) pour GuingampExpulsion : AucuneStrasbourgStrasbourgOukidja (5) – Lala (5), Mangane (cap) (3), B.Koné (4), Seka (4) puis Foulquier (64eme) – Gonçalves (4), Grimm (3), J.Martin (4) – I.Sacko (non noté) puis Blayac (41eme / 5) – N.Da Costa (3), Bahoken (3) puis Saadi (78eme)N'ont pas participé : Bonnefoi (g), P.Martinez, Salmier, NogueiraEntraîneur : T.LaureyGuingampGuingampJohnsson (6) – Eboa Eboa (5), Kerbrat (7), Sorbon (6), Rebocho (5) puis Tabanou (86eme) – Mo.Diallo (6), Deaux (6) - Salibur (7), Benezet (7) puis Blas (68eme), Coco (5) puis M.Thuram (73eme) – Briand (cap) (6)N'ont pas participé : Caillard (g), Phiri, T.Giresse, PrivatEntraîneur : A.Kombouaré

Mercato : Nicolas Pépé aurait des courtisans pour l'été

Pépé Copyright -AFP
Nicolas Pépé ne partira pas cet hiver mais pourrait changer de club cet été. Gérard Lopez a encore assuré ce mercredi en conférence de presse que son attaquant de 23 ans devrait attendre l'été s'il veut quitter le LOSC. Le président du club nordiste a expliqué que certains clubs avaient déjà fait part de leur intérêt pour recruter Pépé cet été. « On sait que Nicolas Pépé est parmi les meilleurs en Europe à l’heure actuelle en termes de statistiques. On sait qu’il est suivi. Tout le monde a compris qu’il ne partirait pas cet hiver, même si de l’intérêt a déjà été montré à son égard pour cet été », a déclaré Lopez devant la presse avant le match contre Amiens programmé vendredi soir.

Rennes : le but pleine lucarne de Mbaye Niang !

Décevant depuis avoir rejoint Rennes l'été dernier, Mbaye Niang a brillé mercredi soir face à Guingamp. Le Sénégalais a marqué un très joli but, qui n'a pas empêché Rennes de perdre (2-1). L'ancien joueur de Torino a trompé le gardien adverse d'une grosse missile pleine lucarne, à 22 mètres du but, à la 86e minute. Un but insuffisant pour revenir au score mais tout beau à voir.

Italie : Miranda finalement à la Roma ?

Courtisé par Paris, Joao Miranda fait aussi l'objet d'un intérêt de la part de l'AS Rome.
Touché au ménisque lors des 8emes de finale de Coupe d’Italie, Juan Jesus sera écarté des terrains pendant un mois. Un problème pour Eusebio Di Francesco et la Roma, qui se sont donc mis en quête d’un renfort défensif lors du Mercato d’hiver. Si le directeur sportif romain Monchi suit avec attention l’espoir de l’Atalanta Bergame Gianluca Mancini (22 ans), auteur d’une première saison comme titulaire convaincante, la priorité du moment serait de se tourner vers un joueur beaucoup plus expérimenté. Joao Miranda, le défenseur central de l’Inter Milan (34 ans), serait en effet courtisé avec insistance par le club de la Louve. Depuis l’arrivée de Stefan de Vrij l’été dernier, le Brésilien joue moins et doit se contenter d’un statut de remplaçant.

Godin direction l'Inter


Voilà pourquoi l’ancien joueur de Sochaux ne serait pas contre un départ pour relever un dernier défi au haut-niveau en carrière. Selon le Corriere dello Sport, l’AS Rome aimerait se faire prêter Joao Miranda pour les six prochains mois, mais Luciano Spalletti ne serait pas très enclin à se séparer de son défenseur brésilien, précieux sur le banc en cas de pépin physique lors de la deuxième partie de saison. Ce qui est certain, c’est que cet intérêt de la Roma vient concurrencer celui du Paris Saint-Germain. La semaine dernière, Tuttosport révélait que les dirigeants de l’Inter avaient demandé entre 8 et 10 millions d’euros à leurs homologues parisiens pour lâcher Miranda dès le mois de janvier, à un an et demi du terme de son contrat. Un départ l’été prochain ne devrait en revanche pas poser de problème, puisque Diego Godin est attendu à Milan.

Angleterre : Origi relancé par un concurrent de Liverpool ?

Privé pour plusieurs semaines d’Harry Kane, qui a été touché aux ligaments de la cheville gauche, Tottenham serait notamment sur la piste de l’attaquant international belge Divock Origi (23 ans, Liverpool)
Le contrat d'Origi à Liverpool expire en juin 2020. En manque de temps de jeu chez les Reds (3 apparitions cette saison en championnat), l’ancien joueur de Lille pourrait présenter un profil intéressant pour la formation managée par Mauricio Pochettino (qui aurait aussi choisi de conserver Fernando Llorente malgré l’intérêt annoncé de plusieurs clubs étrangers, dont Bilbao et… Barcelone). Le Diable Rouge ne serait pas forcément sur le marché, mais les Spurs pourraient tenter leur chance avant la fin du Mercato d’hiver, eux qui disposeraient d’une enveloppe de plus de cinquante millions d’euros. Auteur de treize buts cette saison en Championship, Jay Rodriguez (29 ans, West Bromwich Albion) pourrait représenter une autre piste pour l’actuel troisième de Premier League.

Pochettino veut du renfort


Selon les informations du Telegraph, Mauricio Pochettino aurait toujours apprécié les caractéristiques de l’ex-sociétaire de Burnley et de Southampton (qui compte une sélection avec les Three Lions). Jarrod Bowen (22 ans, Hull City) figurerait également sur les tablettes de Tottenham qui pourrait donc animer cette période de mutations après un marché estival des plus calmes (zéro arrivée). « Je dois être honnête : je veux gagner la Premier League, a récemment indiqué le coach argentin des Spurs. (…)  Mais si nous voulons gagner des titres, nous devons agir différemment. Pour le moment, nous agissons de la même manière qu’il y a cinq ans, lorsque je suis arrivé. (…) Nous devons renouveler l’équipe, nous devons y ajouter de la qualité. Vous ne pouvez pas garder la même équipe pendant cinq ans. (…) On verra si on peut continuer comme ça, mais je ne pense pas. » En espérant sa direction ait bien reçu le message…

Angleterre : Bergwijn intéresse Solskjaer

Auteur d’une première partie de saison canon avec le PSV Eindhoven (9 buts et 7 assists en championnat), l’ailier international néerlandais Steven Bergwijn, 21 ans, aurait tapé dans l’œil de certaines des plus grosses écuries européennes.
Selon les informations du Sun, le joueur du PSV Eindhoven aurait notamment été remarqué par Manchester United. A en croire nos confrères anglais, le protégé de Mark van Bommel aurait été placé sous observation, et il ne serait pas exclu de voir les Red Revils lancer une offensive. Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’actuel leader d’Eredivisie, le numéro 17 figurerait dans les petits papiers d’Ole Gunnar Solskjaer, le successeur de José Mourinho au poste de manager des coéquipiers de Paul Pogba. Que ce soit dès cet hiver ou l’été prochain, les dirigeants mancuniens pourraient proposer entre 25 et 30 millions d’euros pour l’ancienne cible des Girondins de Bordeaux (les Marine et Blanc auraient effectué une tentative pour le récupérer suite au départ du Brésilien Malcom au FC Barcelone).