L1 (J1) : Le PSG a profité des cadeaux de Caen

Encore en rodage, le PSG a profité de trois erreurs de Caen pour s'imposer tranquillement ce dimanche soir au Parc des Princes. Pour l'effet Thomas Tuchel il faudra attendre, mais les Parisiens lancent leur saison par une large victoire.

Le debrief


Autant le match de reprise la semaine dernière contre Monaco était réussi et séduisant, autant la première rencontre de championnat n’a pas vraiment été emballante. A domicile, sans ses champions du monde, le PSG s’est défait sans problème de Caen. Mais de cette première réussie en Ligue 1 pour Thomas Tuchel, on ne retiendra que le score et quelques arrêts de Gianluigi Buffon, accueilli en légende par le Parc des Princes avant le coup d’envoi. Sur le terrain, il a fallu deux grosses pertes de balles des Caennais pour que les Parisiens fassent trembler les filets de Brice Samba, et une énorme erreur de ce dernier dans les ultimes minutes. Demeure donc cette impression de rester sur sa faim malgré l’ampleur du score devant le match de Neymar et de ses coéquipiers. A l’image du Brésilien, pas très en jambes et sans grande influence, le PSG a démarré sa saison 2018-19 au petit trot, mais en donnant encore du temps de jeu à des jeunes qui font preuve de sérieux, à l’instar d’Antoine Bernede.

En deuxième période, alors que le score était déjà de 2-0 à la pause, on a même vu les Caennais s’enhardir enfin. Les joueurs de Fabien Mercadal ont pris confiance et se sont mis à ressortir le ballon proprement alors que celui-ci leur brûlait les pieds dans le premier acte. Casimir Ninga a eu plusieurs fois la possibilité de s’emmener le ballon dans les trente derniers mètres adverses, mais les maladresses récurrentes de l’ancien Montpelliérain ont mis un terme aux velléités offensives du SMC. De cette équipe, on attendra qu’elle boucle son Mercato pour savoir si elle est capable de mieux contre une formation qui tient moins le ballon. Pour le PSG, on attendra aussi avant d’analyser la patte Thomas Tuchel. Car même si les Parisiens ont effectué un gros pressing dans la première demi-heure, le rythme est vite retombé au grand dam du successeur d’Unai Emery, plusieurs fois agacé le long de la ligne de touche.

Le film du match


10eme minute (1-0)
But du PSG ! Samba rate complètement sa relance. Le ballon arrive dans les pieds de Nkunku qui lance Neymar. Seul face au but, le Brésilien trompe le gardien caennais avec sang-froid.

19eme minute
Profitant d’un contre favorable qui élève le ballon, Tchokounté tente une volée dans la surface parisienne. Mais Buffon est bien sur ses appuis et repousse sans prendre de risque.

21eme minute
Sur la gauche de la surface, Di Maria tente sa chance dans un angle fermé et oblige Samba à aller vite au sol pour repousser. Derrière, Mbengue veille au grain pour empêcher Neymar d’être le premier à reprendre.

35eme minute (2-0)
But du PSG ! Oniangué perd un ballon au milieu et permet à Rabiot de lancer Di Maria sur le côté droit. A l’entrée de la surface, l’Argentin prend Djiku de vitesse puis temporise avant d’offrir un caviar à Rabiot, en retrait, pour que celui-ci pousse tranquillement le ballon au fond des filets.

44eme minute
En voulant dégager de la tête un centre de Tchokounté, Thiago Silva est tout près de marquer contre son camp. Mais Buffon se détend de tout son long et sauve le PSG.

52eme minute
A un peu plus de 20 mètres, légèrement excentré sur la gauche, Peeters prend sa chance directement sur coup-franc, mais la frappe du Belge s’écrase sur le poteau !

61eme minute
Décalé par Nkunku, Dagba envoie un centre à mi-hauteur dans les six mètres caennais. Genevois est trop court et Di Maria arrive derrière pour placer une tête à bout portant. Mais Samba est à la parade.

84eme minute
Parfaitement servi par Diaby, Weah frappe instantanément dans un angle fermé. Mais le jeune Américain est mis en échec par le poteau droit de Samba.

89eme minute (3-0)
But du PSG ! C’est terrible pour Samba… A la manière de Lloris en finale de la Coupe du Monde, le gardien caennais prend trop son temps devant sa ligne de but et se fait déposséder du ballon par Weah qui marque dans le but vide.

Tops et flops


Top
TOP 3

Un peu à court de rythme la saison dernière, Lassana DIARRA a eu tout un été pour se préparer et ça se ressent sur le terrain. En jambes, le milieu parisien a beaucoup cavalé, a été efficace dans le pressing et a bien distribué le ballon. Prometteur.

Surprise du onze parisien ce dimanche soir, Antoine BERNEDE a été l’une des satisfactions de cette première journée de Ligue 1. Le milieu de 19 ans, dont c’était la première dans l’élite, s’est montré propre sans prendre trop de risques cependant. Un vrai bon match.

Pour ses débuts au Parc des Princes, Gianluigi BUFFON a gardé sa cage inviolée. L’Italien n’a pas eu énormément de travail, mais il a réussi les deux arrêts qu’il a dû effectuer. D’abord sur une volée de Tchokounté, puis avec brio sur une tête plongeante de… Thiago Silva.

Flop
FLOP 3

A ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Brice SAMBA a offert sur un plateau le premier but au PSG en manquant sa relance au pied. Dans la foulée, il a semblé bien s’en remettre avec deux arrêts devant Di Maria, mais dans le temps additionnel, il commet une bévue encore plus lourde et permet à Weah d’alourdir le score. Sale soirée…

Arrivé de Montpellier cet été, Casimir NINGA va devoir aussi le niveau d’application pour aider Malherbe à prendre des points cette saison. Le Tchadien a eu un déchet technique trop important les rares fois où les Caennais se sont approchés de la surface adverse.

On l’avait quitté prometteur sur la phase retour 2017-18 mais cette fois Jessy DEMINGUET n’a eu aucune influence sur le jeu caennais. Sur un côté, il a surtout dû défendre et n’a pas été en mesure d’apporter offensivement.

Monsieur l’arbitre au rapport


Le genre de match que tous les arbitres aiment arbitrer. Aucune contestation, aucune décision litigieuse et un tout petit carton sorti (pour Weah qui a enlevé son maillot). Soirée très tranquille pour M.Bastien.

La feuille de match


L1 (1ere journée) / PSG – CAEN : 3-0


Parc des Princes (40 000 spectateurs environ)
Temps agréable – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (6)

Buts : Neymar (10eme), Rabiot (35eme) et T.Weah (89eme) pour le PSG

Avertissement : T.Weah (87eme)

Expulsion : Aucune

PSG
PSG
Buffon (7) – Dagba (6), Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (6), N’Soki (5) – L.Diarra (6) puis M.Diaby (70eme), Bernede (6), Rabiot (6) – Di Maria (6) puis Draxler (70eme), Neymar (5) puis T.Weah (81eme), Nkunku (6)

N'ont pas participé : Trapp (g), Meunier, Rimane, Lo Celso
Entraîneur : T.Tuchel

Caen
Caen
Samba (2) – Armougom (4), Genevois (4), Djiku (5), A.Mbengue (4) puis Imorou (45eme, 5) – Oniangué (cap) (5), Peeters (5), Fajr (5) – Deminguet (4) puis Crivelli (62eme), Tchokounté (5), Ninga (3) puis Stavitski (77eme)

N'ont pas participé : Zelazny (g), I.Marega, M.Dabo, Rodelin
Entraîneur : F.Mercadal

Zlatan Ibrahimovic (La Galaxy) va être augmenté

Zlatan Ibrahimovic va bien parapher un nouveau bail avec le Los Angeles Galaxy, avec à la clé une revalorisation salariale en passant au statut de Designated Player, qui lui permettra de ne pas être soumis au salary-cap.
Zlatan Ibrahimovic va obtenir gain de cause au Los Angeles Galaxy. L’attaquant suédois avait donné sa priorité à la franchise californienne, à condition de signer un nouveau contrat aux émoluments plus en phase avec son rendement lors de sa première saison en Major League Soccer (22 buts et 10 passes décisives). The Athletic a révélé ce mardi que ce sera prochainement chose faite. Ibrahimovic était déjà sous contrat pour 2019. Mais il va passer au statut de « Designated Player » qui offrira la possibilité à ses dirigeants de lui offrir une substantielle revalorisation salariale par rapport au 1,5 millions d’euros qu’il touchait cette année. En effet, les « Designated Players », qui peuvent être trois maximum par franchise de MLS, ne sont pas soumis au salary-cap. En intégrant ce régime spécial, Ibrahimovic obligera le Galaxy à enlever l’un des trois qui en bénéficiaient cette de la liste : Giovani Dos Santos, Jonathan Dos Santos ou Romain Alessandrini, dont l’avenir aux Etats-Unis pourrait ainsi s’inscrire en pointillés, malgré 11 buts et 9 passes décisives en 2018.


Pas de retour au Milan AC


Ibrahimovic s’était servi ces derniers jours de l’intérêt prononcé du Milan AC, qui souhaitait le faire revenir en Europe dans le cadre d’un bail de six mois avec une option pour une saison supplémentaire en cas de Ligue des Champions, pour mettre la pression sur ses dirigeants. Mais Leonardo avait avoué dimanche qu’un « come-back » chez les Rossoneri d’Ibra, qu’il avait fait venir au PSG en 2012, ne se concrétiserait pas : « Nous avons pensé à son possible retour, et lui aussi y a pensé, avait soufflé le directeur sportif milanais au micro de Sky Sport Italia. Mais il a choisi d’honorer sa parole et de rester en MLS. Il a toujours dit dès le départ que si le club remplissait ses conditions, il resterait. » Ce devrait bientôt être acté.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu du Mercato
>>> Zlatan Ibrahimovic (LA Galaxy), les raisons de son retour manqué à Milan

Ligue des Champions - Monaco / Thierry Henry : « Vite récupérer pour passer à Lyon »

Battu par Dortmund ce mardi (0-2), Monaco termine dernier de son groupe de Ligue des Champions, avec un point au compteur. Après le match, Thierry Henry a annoncé avoir déjà mis le cap sur le déplacement à Lyon, prévu dimanche prochain (13h00).
Le calvaire a pris fin pour Monaco. Dans le dur tout au long de sa campagne de Ligue des Champions, l'ASM s'est inclinée face à Dortmund à Louis-II (0-2). L'enjeu était mineur pour le club de la Principauté, qui n'avait plus rien à espérer. Thierry Henry, lui, a déjà mis le cap sur le prochain match qui attend les siens : un déplacement à Lyon, dimanche (13h00). « Dortmund nous a donné un vrai challenge, on sait pourquoi cette équipe est première au classement, a relevé l'entraîneur monégasque après la rencontre. Tout le monde sait ce qu’il a à faire, les joueurs sont habitués à gagner, donc ça fonctionne. Il faut vite récupérer pour passer à Lyon et redresser la barre en championnat. Il faut vivre au jour le jour et faire avec les joueurs qui seront là pour les deux derniers matches de championnat. (...) A l’heure actuelle, c’est toujours mieux d’avoir une semaine pleine, on verra dans le futur si le fait de quitter la Ligue des Champions ce soir peut avoir un aspect bénéfique. »

PSG : Tuchel, Mbappé, Marquinhos... Les réactions

Retrouvez les principales réactions parisiennes après la qualification du PSG pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions.
Thomas Tuchel (entraîneur du PSG)

« C’était le même onze que contre Liverpool et il y a des joueurs importants qui entrent. Nous sommes tous ensemble. Tout est question de mentalité, d’attitude, de sérieux et de qualité. Nous avons encore montré, comme contre Liverpool, que nous étions prêts pour gagner ici, et c’est quelque chose de magnifique. Nous avons bien débuté mais en deuxième période nous n’avons pas fermé le milieu aussi bien qu’en première période. L’adversaire a pris plus de risques et nous avons commis des erreurs. Mais j’ai beaucoup aimé notre réaction après leur but. Nous avons tout de suite repris le contrôle et Marquinhos a fini le match avec son troisième but. »

Kylian Mbappé (attaquant du PSG)

« On est contents. On était venus pour la qualification, on a répondu présents. On rentre à Paris et on va maintenant se reconcentrer sur le championnat et les coupes nationales pendant deux mois. Je ne pense pas que l’équipe ait progressé, on a juste pris conscience que ce qu’on faisait jusqu’à présent n’était pas suffisant. Il faut continuer, gagner des matchs, acquérir de l’expérience et revenir en février avec le plein de confiance. On ne joue pas pour perdre, mais avant d’aller chercher trop loin on va d’abord avancer et nous concentrer sur les 8emes de finale. »

Marquinhos (défenseur du PSG)

« On avait dit dès le tirage que ça se jouerait jusqu’à la fin. On termine premier, c’est très bien, on va avoir des avantages pour la suite. Notre groupe a pris en maturité, on s’en est rendu compte ce soir à 2-1 car c’était très chaud et tout le monde a défendu en équipe. Le coach nous a parlé au bon moment et nous a montré des choses au sujet de l’état d’esprit de l’équipe. On a vu sur le terrain que tout le monde se donne. La suite ? Quand on met ce maillot il faut toujours vouloir gagner. Avec cette mentalité on peut faire de grandes choses. Mais on doit passer à autre chose, et il faudra faire encore mieux que la phase de groupes pour gagner cette compétition. »





Source : RMC Sport

Ligue des Champions : Tottenham qualifié grâce à Lucas, l'Atlético Madrid seulement deuxième

Tottenham s'est qualifié pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions en ramenant un point de son déplacement à Barcelone ce mardi (1-1). La déception de la soirée est venue de l'Atlético Madrid, qui abandonne sa première place à Dortmund à cause d'un nul à Bruges (0-0).
Très mal embarqué dans cette Ligue des Champions, Tottenham a réussi une phase retour de très haut vol pour rallier les 8emes de finale. Deux semaines après leur victoire contre l'Inter Milan, les hommes de Mauricio Pochettino sont allés chercher le match nul sur la pelouse de Barcelone ce mardi soir (1-1). Rapidement menés après un but exceptionnel d'Ousmane Dembélé, qui a remonté cinquante mètres balle au pied avant de réaliser un crochet foudroyant dans la surface de réparation (7eme), les Spurs ont égalisé à cinq minutes du coup de sifflet par Lucas Moura. L'ancien Parisien, entré en jeu dix minutes auparavant, s'est retrouvé en bonne position dans la surface catalane pour reprendre le centre fort de Harry Kane (85eme). Ce but est suffisant pour Tottenham, car dans le même temps, l'Inter Milan n'a pas réussi à battre le PSV Eindhoven à domicile (1-1). Les Italiens ont même longtemps couru après le score, Lozano marquant le premier but en faveur des Néerlandais (13eme). L'égalisation d'Icardi (73eme) est intervenue trop tard et l'Inter poursuivra sa route européenne en Ligue Europa.

Plus qu'un billet à prendre pour les 8emes




Dans le groupe A, c’est la soupe à la grimace pour l’Atlético Madrid. Alors qu’ils avaient fait le plus dur en reprenant la tête de leur poule il y a quinze jours, les Colchoneros ont été accrochés à Bruges ce mardi soir (0-0). Peu inspirés (3 tirs cadrés seulement), les coéquipiers d’Antoine Griezmann et Thomas Lemar, tous deux titulaires en Belgique, abandonnent donc la première place à Dortmund, qui l’a emporté sans trembler à Monaco dans le même temps (0-2). L’Atlético Madrid sera donc l’épouvantail du chapeau 2 lors du tirage au sort des 8emes de finale lundi prochain. Pour rappel, plus tôt dans la soirée, Porto avait ramené trois points de son déplacement à Istanbul contre Galatasaray (2-3), et Schalke 04 avait battu le Lokomotiv Moscou (1-0). Les Portugais terminent en tête du groupe D devant les Allemands, et ce sont les Turcs qui seront reversés en Ligue Europa. On connait donc quinze des seize qualifiés pour les 8emes de finale. Le dernier billet sera attribué à Lyon ou au Shakhtar Donetsk mercredi soir.

Ligue des Champions : Salah qualifie Liverpool en huitièmes

Liverpool a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en disposant de Naples (1-0) grâce à un but de Mohamed Salah, pour le compte de la 6e journée de la phase de poules. L'Egyptien a marqué l'unique but de la rencontre à la 34e minute suite à un effort individuel. A noter que Sadio Mané a raté plusieurs grosses occasions tandis que Naby Keita est entré en cours du jeu. Liverpool se qualifie derrière le Paris Saint-Germain tandis que Naples de Kalidou Koulibaly se contentera de la Ligue Europa.
691237ac4039fec161366892a3623236ffffff