L1 (J1) : Le PSG a profité des cadeaux de Caen

Encore en rodage, le PSG a profité de trois erreurs de Caen pour s'imposer tranquillement ce dimanche soir au Parc des Princes. Pour l'effet Thomas Tuchel il faudra attendre, mais les Parisiens lancent leur saison par une large victoire.

Le debrief


Autant le match de reprise la semaine dernière contre Monaco était réussi et séduisant, autant la première rencontre de championnat n’a pas vraiment été emballante. A domicile, sans ses champions du monde, le PSG s’est défait sans problème de Caen. Mais de cette première réussie en Ligue 1 pour Thomas Tuchel, on ne retiendra que le score et quelques arrêts de Gianluigi Buffon, accueilli en légende par le Parc des Princes avant le coup d’envoi. Sur le terrain, il a fallu deux grosses pertes de balles des Caennais pour que les Parisiens fassent trembler les filets de Brice Samba, et une énorme erreur de ce dernier dans les ultimes minutes. Demeure donc cette impression de rester sur sa faim malgré l’ampleur du score devant le match de Neymar et de ses coéquipiers. A l’image du Brésilien, pas très en jambes et sans grande influence, le PSG a démarré sa saison 2018-19 au petit trot, mais en donnant encore du temps de jeu à des jeunes qui font preuve de sérieux, à l’instar d’Antoine Bernede.

En deuxième période, alors que le score était déjà de 2-0 à la pause, on a même vu les Caennais s’enhardir enfin. Les joueurs de Fabien Mercadal ont pris confiance et se sont mis à ressortir le ballon proprement alors que celui-ci leur brûlait les pieds dans le premier acte. Casimir Ninga a eu plusieurs fois la possibilité de s’emmener le ballon dans les trente derniers mètres adverses, mais les maladresses récurrentes de l’ancien Montpelliérain ont mis un terme aux velléités offensives du SMC. De cette équipe, on attendra qu’elle boucle son Mercato pour savoir si elle est capable de mieux contre une formation qui tient moins le ballon. Pour le PSG, on attendra aussi avant d’analyser la patte Thomas Tuchel. Car même si les Parisiens ont effectué un gros pressing dans la première demi-heure, le rythme est vite retombé au grand dam du successeur d’Unai Emery, plusieurs fois agacé le long de la ligne de touche.

Le film du match


10eme minute (1-0)
But du PSG ! Samba rate complètement sa relance. Le ballon arrive dans les pieds de Nkunku qui lance Neymar. Seul face au but, le Brésilien trompe le gardien caennais avec sang-froid.

19eme minute
Profitant d’un contre favorable qui élève le ballon, Tchokounté tente une volée dans la surface parisienne. Mais Buffon est bien sur ses appuis et repousse sans prendre de risque.

21eme minute
Sur la gauche de la surface, Di Maria tente sa chance dans un angle fermé et oblige Samba à aller vite au sol pour repousser. Derrière, Mbengue veille au grain pour empêcher Neymar d’être le premier à reprendre.

35eme minute (2-0)
But du PSG ! Oniangué perd un ballon au milieu et permet à Rabiot de lancer Di Maria sur le côté droit. A l’entrée de la surface, l’Argentin prend Djiku de vitesse puis temporise avant d’offrir un caviar à Rabiot, en retrait, pour que celui-ci pousse tranquillement le ballon au fond des filets.

44eme minute
En voulant dégager de la tête un centre de Tchokounté, Thiago Silva est tout près de marquer contre son camp. Mais Buffon se détend de tout son long et sauve le PSG.

52eme minute
A un peu plus de 20 mètres, légèrement excentré sur la gauche, Peeters prend sa chance directement sur coup-franc, mais la frappe du Belge s’écrase sur le poteau !

61eme minute
Décalé par Nkunku, Dagba envoie un centre à mi-hauteur dans les six mètres caennais. Genevois est trop court et Di Maria arrive derrière pour placer une tête à bout portant. Mais Samba est à la parade.

84eme minute
Parfaitement servi par Diaby, Weah frappe instantanément dans un angle fermé. Mais le jeune Américain est mis en échec par le poteau droit de Samba.

89eme minute (3-0)
But du PSG ! C’est terrible pour Samba… A la manière de Lloris en finale de la Coupe du Monde, le gardien caennais prend trop son temps devant sa ligne de but et se fait déposséder du ballon par Weah qui marque dans le but vide.

Tops et flops


Top
TOP 3

Un peu à court de rythme la saison dernière, Lassana DIARRA a eu tout un été pour se préparer et ça se ressent sur le terrain. En jambes, le milieu parisien a beaucoup cavalé, a été efficace dans le pressing et a bien distribué le ballon. Prometteur.

Surprise du onze parisien ce dimanche soir, Antoine BERNEDE a été l’une des satisfactions de cette première journée de Ligue 1. Le milieu de 19 ans, dont c’était la première dans l’élite, s’est montré propre sans prendre trop de risques cependant. Un vrai bon match.

Pour ses débuts au Parc des Princes, Gianluigi BUFFON a gardé sa cage inviolée. L’Italien n’a pas eu énormément de travail, mais il a réussi les deux arrêts qu’il a dû effectuer. D’abord sur une volée de Tchokounté, puis avec brio sur une tête plongeante de… Thiago Silva.

Flop
FLOP 3

A ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Brice SAMBA a offert sur un plateau le premier but au PSG en manquant sa relance au pied. Dans la foulée, il a semblé bien s’en remettre avec deux arrêts devant Di Maria, mais dans le temps additionnel, il commet une bévue encore plus lourde et permet à Weah d’alourdir le score. Sale soirée…

Arrivé de Montpellier cet été, Casimir NINGA va devoir aussi le niveau d’application pour aider Malherbe à prendre des points cette saison. Le Tchadien a eu un déchet technique trop important les rares fois où les Caennais se sont approchés de la surface adverse.

On l’avait quitté prometteur sur la phase retour 2017-18 mais cette fois Jessy DEMINGUET n’a eu aucune influence sur le jeu caennais. Sur un côté, il a surtout dû défendre et n’a pas été en mesure d’apporter offensivement.

Monsieur l’arbitre au rapport


Le genre de match que tous les arbitres aiment arbitrer. Aucune contestation, aucune décision litigieuse et un tout petit carton sorti (pour Weah qui a enlevé son maillot). Soirée très tranquille pour M.Bastien.

La feuille de match


L1 (1ere journée) / PSG – CAEN : 3-0


Parc des Princes (40 000 spectateurs environ)
Temps agréable – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (6)

Buts : Neymar (10eme), Rabiot (35eme) et T.Weah (89eme) pour le PSG

Avertissement : T.Weah (87eme)

Expulsion : Aucune

PSG
PSG
Buffon (7) – Dagba (6), Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (6), N’Soki (5) – L.Diarra (6) puis M.Diaby (70eme), Bernede (6), Rabiot (6) – Di Maria (6) puis Draxler (70eme), Neymar (5) puis T.Weah (81eme), Nkunku (6)

N'ont pas participé : Trapp (g), Meunier, Rimane, Lo Celso
Entraîneur : T.Tuchel

Caen
Caen
Samba (2) – Armougom (4), Genevois (4), Djiku (5), A.Mbengue (4) puis Imorou (45eme, 5) – Oniangué (cap) (5), Peeters (5), Fajr (5) – Deminguet (4) puis Crivelli (62eme), Tchokounté (5), Ninga (3) puis Stavitski (77eme)

N'ont pas participé : Zelazny (g), I.Marega, M.Dabo, Rodelin
Entraîneur : F.Mercadal

France ou Sénégal : Bouna Sarr a fait son choix !

Bouna Sarr - OM Copyright -AFP
Dans une interview accordée à RMC Sport, Bouna Sarr a fait savoir qu’il attendait la convocation de l’équipe de France. Le marseillais a même été présélectionné par Didier Deschamps. Pour les matchs de la France contre l’Islande (2-2) et l’Allemagne (2-1), Didier Deschamps a présélectionné Bouna Sarr « je continue à bosser sereinement de mon côté, à tout donner pour mon club, poursuit-il. Il n’y a que de cette façon que j’aurais la chance d’être sélectionné. J’ai reçu ma première pré-sélection pour le dernier rassemblement. Ça fait toujours plaisir, c’est encourageant. Mais ce n’est pas une fin en soi. L’objectif, c’est d’être sélectionné, d’être pourquoi pas un jour dans la liste des 23. Je ne mets pas de pression particulière, ça me donne de la force pour continuer à travailler, et être performant », a déclaré le marseillais. Courtisé par le Sénégal et la Guinée, le joueur de 26 ans a choisi de se battre pour être dans les 23 de la France « tout ce que j’ai à vous dire, c’est que je travaille pour, pour pouvoir y prétendre et y aller un jour. Il y a de très bons joueurs à mon poste, qui sont en place, qui ont montré de belles choses pendant cette Coupe du monde. Ils ont beaucoup de mérite d’y être. À moi de faire en sorte de bousculer la hiérarchie, même si je ne suis pas le seul à ce poste qui peut y prétendre. »

Australie : Bolt n’est pas le centre d’attention du coach des Mariners

Bolt Copyright -AFP
L'entraîneur des Central Coast Mariners, Mike Mulvey, ne s'inquiète pas pour l'avenir d'Usain Bolt indiquant qu'il n'est pas sa principale préoccupation. Bolt s'entraîne avec les Mariners depuis le mois d'août et a marqué deux buts lors d'un match amical, la semaine dernière. À la suite de sa performance contre Macarthur, le Valetta FC lui proposé un contrat de deux ans qu’il a refusé.

Essien : ''Au Real, on sait ce qui arrive quand il n'y a pas les résultats"

Le milieu de terrain Ghanéen, Michael Essien, a pris position sur l'avenir indécis de Julen Lopetegui avec le Real Madrid. Auteur de très mauvais résultats dans ce début de saison, l'ancien sélectionneur de la Roja est déjà sur la sellette. Ancien joueur de la Maison Blanche, Essien reconnaît que la pression est grande dans le club en cas de mauvais résultats. Et il ne pense pas que Lopetegui restera longtemps dans son poste s'il ne parvient pas vite  rectifier le tir.

Guinée : Wakriya AC dément pour Djibril Cissé !

Djibril Cissé Copyright -starafrica
Une tenace rumeur envoie Djibril Cissé au Wakriya AC, en première division... guinéenne. En réponse à cette rumeur, le club de première division guinéenne a publié un démenti. Alors que la presse a annoncé ce vendredi matin une possible arrivée de Djibril Cissé au Wakriya AC, finaliste de la dernière Coupe de Guinée et qualifié pour la Coupe de la CAF, le club de Boké a démenti l'arrivée de l'attaquant français de 37 ans. "Je n’ai jamais échangé avec Djibril Cissé. J’ai été informé de cette étrange nouvelle par un ami ce matin mais moi je n’en n’avais pas connaissance", a indiqué le président du WAC, Mikailou Sampou, sur le site officiel du club. "Que ce soit clair, je n’ai jamais eu de contact avec Djibril, je n’ai jamais échangé avec lui. C’est une nouvelle qui me surprend comme toute autre personne." "On n’a pas de gros moyens pour faire venir un joueur à la trempe de Cissé. Cependant si un joueur de sa dimension manifeste la volonté de venir jouer au sein du Wakriya sans rien demander en retour comme le spécule la rumeur, la porte n’est pas fermée", a-t-il noté. A lire aussi >> Buzz : Djibril Cissé annoncé en championnat de Guinée

L1 (J10) : Tout ce qu’il faut savoir sur Nantes - Toulouse

Nantes n’a pas perdu contre Toulouse depuis 7 matches en Ligue 1 (2 victoires, 5 nuls), soit depuis le 2 décembre 2014 (1-2). S’il ne s’incline pas, il établira sa plus longue série d’invincibilité contre Toulouse dans l’élite.

Les trois derniers matchs de Nantes


07/10/2018 : Bordeaux - Nantes (3-0, L1)
29/09/2018 : Lyon - Nantes (1-1, L1)
25/09/2018 : Nantes - Nice (1-2, L1)

Les trois derniers matchs de Toulouse


05/10/2018 : Toulouse - Nice (1-1, L1)
30/09/2018 : Rennes - Toulouse (1-1, L1)
25/09/2018 : Toulouse - Saint-Etienne (2-3, L1)

Les équipes probables


Nantes : à venir…

Toulouse : à venir…

Les groupes


Nantes : Dupé, Tatarusanu - Diego Carlos, Kwateng, Mbodji, Lima, Pallois, C.Traoré - Boschilia, Evangelista, Girotto, Krhin, Limbombe, Moutoussamy, Ronger, Ab.Touré - K.Coulibaly, Waris, Ngom, Sala

Toulouse : Goicoechea, Reynet - Amian, Jullien, Mbia, Moreira, Moubandje, I.Sylla, Todibo - Bodiger, Bostock, Cahuzac, M.Dossevi, Durmaz, M.Garcia - Mubele, Jean, Gradel, El Mokeddem

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Nantes n’a pas perdu contre Toulouse depuis 7 matches en Ligue 1 (2 victoires, 5 nuls), soit depuis le 2 décembre 2014 (1-2). S’il ne s’incline pas, il établira sa plus longue série d’invincibilité contre Toulouse dans l’élite.

  • Nantes n’a remporté qu’un seul de ses 9 derniers matches de Ligue 1 (3 nuls, 5 défaites), restant même sur 5 matches sans la moindre victoire (2 nuls, 3 défaites).

  • Nantes affiche 6 points après 9 matches de Ligue 1 cette saison, son pire total à ce stade de la compétition depuis 2006/07 (6 également), où il avait terminé 20e.

  • Toulouse n’a remporté aucun de ses 5 derniers matches de Ligue 1 (4 nuls, 1 défaite), après avoir gagné 4 des 5 précédents (1 défaite).

  • Nantes n’a remporté que 2 de ses 14 dernières réceptions en Ligue 1 (5 nuls, 7 défaites), après avoir gagné 6 des 7 précédentes (1 défaite).

  • Toulouse est invaincu lors de ses 3 derniers déplacements en Ligue 1 (1 victoire, 2 nuls), mais n’a plus fait la passe de 4 dans l’élite depuis avril-août 2016 (5).

  • Toulouse a inscrit 50% de ses buts suite à un coup de pied arrêté en Ligue 1 cette saison (5/10), aucune équipe ne fait mieux.

  • Nantes est la seule équipe à n’avoir encore jamais ouvert le score en Ligue 1 2018/19.

  • Emiliano Sala a marqué la moitié des buts de Nantes (4/8) en Ligue 1 cette saison.

  • Max-Alain Gradel est impliqué dans 3 des 4 derniers buts de Toulouse en Ligue 1 (1 but, 2 passes décisives). Il est impliqué dans 60% des buts de Toulouse en L1 2018/19 (6/10, 3 buts et 3 assists), c’est le meilleur ratio parmi les joueurs de l’élite cette saison.

c4b5c0c9a6a54fe47098d3fa1947fec2]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]