Jean-Michaël Seri, le "Xavi africain"

Jean Michaël Seri - OGC Nice Copyright -Twitter officiel de l'OGC Nice @ogcnice

Il n’a suffi que quelques mois à l’international ivoirien Jean Michaël Seri (25 ans, 13 sélections) pour devenir l’un des joueurs les plus courtisés du « Vieux Continent ». Arrivé en 2015 à l’OGC Nice avec un statut de jeune prometteur, l’ancien pensionnaire de l’ASEC Mimosas s’est imposé la saison écoulée comme étant une véritable pièce maîtresse de l’effectif pléthorique de l’écurie azuréenne, troisième de la Ligue 1 française.

Prix Marc-Vivien Foé 2017, ‘Mika Seri‘ a débuté sa carrière en Côte d’Ivoire chez les Mimos. Le natif de Grand-Béréby, en Côte d’Ivoire, surnommé « Gallardo » dans son quartier de Youpougon où il a grandi (en référence à l’ancien international argentin Marcelo Gallardo), avait très tôt fait étalage d’un talent certain en Ligue 1 ivoirienne.

En effet, élu meilleur joueur du championnat ivoirien en 2012, il quitte son club formateur, à 21 ans, pour le FC Porto. Le jeune Seri, ne disputera aucune rencontre en équipe première pour son unique saison au sein de la prestigieuse formation portugaise. Mais depuis son arrivée dans le championnat de France il y a deux ans, le jeune « Eléphant » ne cesse de surprendre par sa « patte soyeuse », son talent, sa détermination et sa grande classe.

Petit gabarit de 1,67 m pour 66 kilos, souvent comparé à l’illustre meneur de jeu espagnol Xavier Hernández, le milieu ivoirien s’est imposé lors de l’exercice 2016/2017 comme étant le chef d’orchestre du onze niçois.

Placé par son coach Lucien Favre en position de numéro six devant la défense ou parfois en numéro huit relayeur, le « petit génie de Yop City » rayonne dans l’entrejeu. Auteur de 7 buts, Seri est également le deuxième meilleur passeur de la Ligue 1 française la saison dernière avec l’impressionnant total de 10 offrandes décisives.

A lire aussi >> L1 – Trophées UNFP : Jean Michaël Seri dans l’équipe type de la saison

Actuellement, le « Xavi Africain » attise les convoitises des gros cadors européens, dont le FC Barcelone, le Paris Saint-Germain ou encore l’AS Rome, qui se bousculent au portillon du club azuréen afin de s’attacher ses services.

Arrivé en Côte d’Azur en provenance de Paços de Ferreira (Portugal) pour 700 000  euros, les dirigeants niçois ont fixé sa clause libératoire à 40 millions d’euros !

A lire aussi >> Mercato : le FC Barcelone lance les grandes manœuvres pour Jean Michaël Seri

Interrogé récemment par le quotidien espagnol Mundo Deportivo sur sa probable future destination, Jean-Michaël Seri a clairement affiché son attrait pour le Barça, qui l’a suivi plusieurs fois la saison dernière. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’intérêt du géant catalan ne le laisse pas indifférent :

« Ceux qui me connaissent le savent très bien, je suis supporter du Barça depuis ma plus tendre enfance, quand j’étais encore dans mon pays natal, la Côte d’Ivoire» a-t-il avoué avant d’ajouter « j‘ai entendu que des recruteurs du club catalan sont venus m’observer la saison dernière. Si le Barça vient me chercher, je ne peux pas dire non. C’est impossible » a affirmé le chouchou de l’Allianz Riviera dans les colonnes du journal espagnol.

Une déclaration qui sonne comme un appel du pied aux « Blaugrana » et qui démontre la nouvelle dimension prise la pépite ivoirienne.