1991, Peter Ndlovu ouvre le bal des joueurs africains en Premier League

Peter Ndlovu et Bruce Grobbelaar en 1993 Copyright -Twitter officiel de la ZIFA @online_zifa

L’exode des joueurs africains vers le « Vieux Continent » et plus précisément vers le «Royaume de sa Majesté» est loin d’être un épiphénomène ces dernières années. Ce n’est pas nouveau : le rêve de tout footballeur africain est bien souvent d’atteindre l’Europe et en particulier l’un de ses grands championnats dont la prestigieuse Premier League anglaise.

A lire aussi >> Titi Camara, El-Hadji Diouf, Rigobert Song… le Top 10 des stars africaines de Liverpool

En effet, et depuis le début des années 2000, la présence de footballeurs africains est devenue massive en Angleterre. Dès la saison 2002-2003, on en comptait 56 footballeurs issus du « Continent mère ». Et, d’après la liste établie en 2014 par le mensuel Afrique Football, plus de vingt nationalités différentes sont représentées dans l’un des plus séduisants championnats au monde.

Le pionnier fut l’illustre Peter Ndlovu, alias ‘la balle de Bulawayo’

Né le 25 février 1973 à Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe, le légendaire canonnier des Warriors (100 sélections, 48 buts, entre 1991 et 2006) a joué son premier match avec Coventry City lors de la saison 1991/1992.  Il avait alors inauguré sa première apparition avec une réalisation historique face à Arsenal, en signant le but de la victoire face aux Gunners lors de la 1ère journée du championnat.

« Je me souviens de ce match » se rappelle le buteur zimbabwéen dans un entretien accordé à BBC Afrique, « à cette époque, il y avait beaucoup de footballeurs noirs mais lorsque tu es le premier joueur africain à jouer en Premier League, c’est autre chose. C’est important pour moi. C’est si grand que les mots me manquent… Il est vital pour un footballeur de marquer des buts au début de sa carrière. Bien jouer est important mais marquer un but, cela compte ! C’est à ce moment que tu sens que ce que tu vis est réel » révèle Ndlovu.

Attaquant racé, adroit dans la surface, mais également capable de faire exploser une défense grâce à sa vitesse de pointe, Peter Ndlovu a comptabilisé dans son escarcelle pas moins de 43 réalisations en 176 apparitions avec les Sky Blues de Coventry City, entre 1991 et 1997.

Suivent ensuite deux brillants passages du côté de Birmingham City (1997-2001, 106 matches, 23 buts) et Sheffield United (2001-2004, 135 apparitions, 25 réalisations) pour celui qui a été un pionnier dans ce qui est considéré comme le meilleur championnat de football dans le monde

Désormais, la très réputée Premier League anglaise tend à devenir le terrain de jeu de prédilection des vedettes du Ballon rond africain. Vélocité, technique, combativité, sens du spectacle : voilà les ingrédients qui ont fait de nos dignes ambassadeurs africains en Angleterre à l’image de Didier Drogba, Yaya Touré, Jay-Jay Okocha ou encore Lucas Radebe des légendes adoubés partout à travers le Royaume Uni.

A lire aussi >> Sadio Mané, roi des buteurs africains en Premier League