FIFA 19 : Salah n'est pas dans le Top 20 !

Voici la note détaillé de Mohamed Salah dans FIFA 19 Copyright -Crédits photo EA Sports FIFA 19
EA Sports a révélé une nouvelle partie du classement des 100 meilleurs joueurs sur FIFA 19. L'Egyptien Mohamed Salah, pourtant auteur d'une saison exceptionnelle avec le maillot de Liverpool, ne figure pas dans le Top 20.
Chaque année (ou saison, c'est selon), c'est la même rengaine. Les premières notes du dernier FIFA fuitent, EA Sports publie au compte-gouttes son classement des 100 meilleurs joueurs du jeu et les critiques ou les satisfactions fusent. FIFA 19 n'échappe pas à la règle et la prochaine édition de la célèbre licence de football virtuel, attendue sur PS4, Xbox One et Switch le 28 septembre a fait le buzz lundi, avec la publication d'un nouvel extrait de ce fameux classement, celui allant de la tranche 30 à 21 des meilleurs joueurs. Tranche dans laquelle on retrouve un certain... Mohamed Salah.


Moins bien noté que Paulo Dybala


Retenu parmi les trois candidats pour le titre FIFA The Best du meilleur joueur de l'année, finaliste de la dernière Ligue des champions (malheureux certes) et surtout élu meilleur joueur de la dernière saison de Premier League, l'international égyptien figure à la 27e place, avec une note générale de 88. Ce dernier, contrairement aux rumeurs estivales du mois d'août sur les réseaux sociaux, n'appartient donc pas au gotha des joueurs avec une moyenne générale de 90 dans FIFA 19.



Il est même derrière des éléments comme Isco (26e) et Paulo Dybala (21e), jouissant tous les deux d'une note de 89. Si le Madrilène bénéficie sans nul doute de son parcours exceptionnel en Ligue des champions et de la victoire finale de son équipe, la supériorité en note de Dybala parait beaucoup plus discutable. Tout comme l'absence de Salah dans les 20 premiers. Ce que des fans de Liverpool n'ont pas manqué de souligner...

Joey Barton: «Neymar est le Kim Kardashian du football» !

Nommé en juin dernier sur le banc du Fleetwood Town FC, en troisième division anglaise, Joey Barton est revenu dans les colonnes de l'Equipe sur sa nouvelle vie de coach... et il s'est surtout payé Neymar, le "Kim Kardashian du football"...! « Mon fils de six ans, quand il joue il veut être le meilleur joueur, Messi, Ronaldo, Salah, surtout pas Neymar, Kane... a confié Joey Barton. Nous ne prononçons pas ce nom (Neymar) à la maison (…) Je pense qu’il est le Kim Kardashian du football. Neymar n’est pas le meilleur joueur du monde, on l’a encore vu en Russie. Il n’est pas au niveau de Ronaldo et Messi, et il y a beaucoup d’autres joueurs devant lui. Neymar, plus qu’un phénomène de football, c’est un phénomène de pub, comme les Kardashian. Quand tu vois le PSG avec un maillot Jordan ! Sérieusement ? Hey, les gars, c’est une marque de basket ! Et vous êtes un club de foot ! C’est bizarre ou c’est moi? » a lâché l'ex footballeur controversé.

LDC Afrique: le TP Mazembe prend la porte, l’Espérance sort l’ES Sahel, l’ES Sétif élimine le WAC…

Espérance - Mazembe - Sétif Copyright -StarAfrica.com
Au menu d'Orange Football Café ce samedi: l’Espérance de Tunis sort le grand rival l’ES Sahel au terme d’un quart de finale de Ligue des champions 100% tunisien, le Wydad Casablanca, tenant du titre, prend la porte face à l’ES Sétif, le TP Mazembe éliminé par Primeiro de Agosto… Retour sur une passionnante journée de Ligue des champions qui a tenu en haleine tous les férus du football africain:

Le TP Mazembe accroché et éliminé par Primeiro de Agosto (1-1)

Stupeur à Kamalondo vendredi en quarts de finale de la Ligue des Champions. Le TP Mazembe, triple vainqueur de l'épreuve, a été éliminé devant son public par le Primeiro de Agosto, venu chercher un match nul (1-1). Synonyme de qualification après le nul vierge de l'aller, ce score est le fruit d'une héroïque résistance des Angolais, et de leur gardien Tony Cabaça. Tout avait mal pourtant commencé pour les hommes de Zoran Manojlovic, sous pression dès l'entame et menés rapidement sur un but du jeune Jackson Muleka, sur un bon service de Kouamé (11eme, 1-0). Lancé au but par Mputu, Ben Malango manquait la balle de break en butant sur Cabaça (23eme). L'attaquant allait s'en mordre les doigts, quand son compatriote du camp d'en face, Lompala Bokamba rétablissait l'équilibre du gauche sur coup franc en trouvant la lucarne de Gbohouo (33eme, 1-1). Les Corbeaux ne se laissaient pas abattre par cette égalisation. Avant la pause, Malango était fauché par Musunguna et obtenait un penalty. L'avant-centre tentait de se faire justice mais voyait Cabaça repousser sa frappe (44eme). Le show de "Tony" (son surnom, ndlr) ne faisait que commencer. Au retour des vestiaires, le portier angolais s'illustrait de nouveau sur un penalty, en sortant la tentative de Mputu (47eme). En état de grâce, Cabaça s'interposait encore sur un coup de tête de Sinkala (82eme). Entre-temps, l'arbitre de la rencontre avait provoqué la colère du public en revenant sur une faute alors que Mputu avait enfin trompé la vigilance du gardien adverse. Peine perdue : le TP Mazembe était éliminé par la faute de son manque de sang froid face au but.  

L'Espérance gagne à Sousse (0-1) et sort l'Etoile

L'Espérance de Tunis sait voyager. A Sousse, les "Sang et Or" l'ont emporté face à l'Etoile du Sahel (0-1), vendredi en quarts de finale retour de la Ligue des Champions, décrochant ainsi leur qualification pour les demi-finales, qui les verra affronter les Angolais du Primeiro de Agosto. Déjà vainqueurs de la manche aller à Radès la semaine passée, les hommes de Khaled Ben Yahia ont fait la décision en fin de match par leur milieu défensif ivoirien Fousseny Coulibaly (87eme, 0-1). Tendue, la rencontre avait commencé par une double sortie sur blessure (Zied Boughattas et Maher Hannachi) dans les rangs étoilés, et s'est achevée par une double expulsion (Ammar Jemal et Khaled Ben Yahia).  

L'ES Sétif résiste au WAC (0-0) et sort le tenant du trophée

Ni le soutien du public du stade Mohammed V, ni la nette domination n'auront suffi au WAC Casablanca pour venir à bout de l'ES Sétif, vendredi en quart de finale retour de la Ligue des Champions. Accroché chez lui sur un score nul et vierge (0-0), le tenant du trophée cède sa couronne dès les quarts de finale. Le vainqueur de l'édition 2014 doit une fière chandelle à son portier Mustapha Zeghba, infranchissable dans ses buts. En demi-finales, les Algériens affronteront le vainqueur de la double confrontation entre Al-Ahly et le Horoya AC. Lors de la première manche disputée à Conakry, les deux équipes avaient fait match nul (0-0).

L1 (J6) : Les compos probables de Reims - Dijon

Ce sera le premier affrontement entre Reims et Dijon en Ligue 1 ce samedi soir (20h00). Deux équipes qui connaissent un mois de septembre difficile sans la moindre victoire.

Les trois derniers matchs de Reims


16/09/2018 : Nantes – Reims (0-0)
01/09/2018 : Reims – Montpellier (0-1)
25/08/2018 : Amiens – Reims (4-1)

Les trois derniers matchs de Dijon


15/09/2018 : Dijon – Angers (1-3)
01/09/2018 : Dijon – Caen (0-2)
25/08/2018 : Nice – Dijon (0-4)

Les équipes probables


Reims : E.Mendy - Foket, Engels, Abelhamid, Konan - Cafaro, Romao (cap), Chavalerin - Ojo, Chavarria, M.Doumbia

Dijon : Runarsson - Chafik, Ciman, Lautoa, Haddadi - Marié, R.Amalfitano, Abeid - Jeannot, Tavares (cap), Sliti

Les groupes


Reims : Carrasso, Mendy - Abdelhamid, Disasi, Engels, Fontaine, Foket, Kamara, Konan, Metanire - Cafaro, Chavalerin, Martin, Mbemba, Ndom, Romao - Chavarria, M. Doumbia, Ojo, Oudin, Suk.

Dijon : Allain, Runarsson - Chafik, Ciman, Coulibaly, Haddadi, Lautoa, Rosier, Yambéré - Abeid, Amalfitano, Loiodice, Marié - Sliti, Jeannot, Keita, Saïd, Tavares.

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Ce sera le tout premier affrontement entre Reims et Dijon en Ligue 1. Les 2 équipes se sont affrontées 22 fois toutes compétitions confondues précédemment, pour un bilan de 10 victoires dijonnaises, 8 nuls et 4 victoires rémoises.

  • Dijon affiche 29% de victoires face à des clubs promus en Ligue 1 (4/14), c’est le plus mauvais ratio parmi les équipes actuellement dans l’élite face à des équipes promues.

  • Reims reste sur 3 matches sans victoire en Ligue 1 (1 nul, 2 défaites) après avoir gagné chacun des 3 précédents.

  • Aucun des 10 derniers matches de Dijon en Ligue 1 ne s’est terminé sur un score nul (5 victoires, 5 défaites), après que le DFCO ait partagé les points lors de 5 de ses 8 précédents (2 victoires, 1 défaite).

  • Aucun des 9 derniers matches à domicile de Reims en Ligue 1 ne s’est terminé sur un score nul (5 victoires, 4 défaites), après que les Champenois aient partagé les points 4 fois lors de leurs 5 précédents (1 défaite).

  • Dijon a remporté ses 2 derniers déplacements en Ligue 1, c’est autant que lors de ses 27 précédents (9 nuls, 16 défaites). C’est d’ailleurs la seule fois de son histoire dans l’élite que le DFCO est parvenu à enchaîner 2 succès consécutifs hors de ses bases.

  • Reims a gardé sa cage inviolée à 3 reprises en Ligue 1 cette saison, plus que toute autre équipe.

  • Reims reste sur 2 matches de suite sans marquer dans l’élite, une 1ère depuis octobre 2015 (4).

  • Dijon a trouvé le fond des filets lors de 16 de ses 17 derniers matches de Ligue 1, la seule exception étant face à Caen le 1er septembre dernier (0-2).

  • 6 joueurs différents de Reims sont impliqués dans les 3 buts rémois cette saison en L1 : Doumbia, Chavarria et Cafaro buteurs, Oudin, Konan et Fontaine passeurs décisifs.

  • Marvin Martin a disputé 3 matches avec Reims en Ligue 1 cette saison (0 but, 0 assist), lui dont la dernière saison dans l’élite remontait à 2016/17 avec… Dijon (12 matches, 0 but et 1 passe décisive).

  • Julio Tavares reste sur 3 matches sans marquer en Ligue 1, après avoir marqué 4 buts lors des 3 précédents.

  • Yoann Gourcuff n’a plus démarré un match de Ligue 1 depuis le 14 avril dernier, avec Rennes contre Metz. Il faut remonter encore un an plus tôt pour le voir disputer un match de L1 dans son intégralité, le 29 avril 2017 avec Rennes contre Bastia. Il a disputé 4 matches cette saison dans l’élite, mais jamais en tant que titulaire, pour un total de 42 minutes.

L1 (J6) : Les compos probables de Lille - Nantes

Battu une seule fois lors de ses 18 dernières réceptions de Nantes, le LOSC entend continuer sa belle série face aux Canaris ce samedi (17h00). Ce serait aussi une manière de poursuivre ce très bon début de saison, marqué par la réussite de Nicolas Pepe, impliqué sur sept des huit derniers buts lillois en Ligue 1.

Les trois derniers matchs de Lille


15/09/2018 : Amiens – Lille (2-3)
01/09/2018 : Angers – Lille (1-0)
26/08/2018 : Lille – Guingamp (3-0)

Les trois derniers matchs de Nantes


16/09/2018 : Nantes – Reims (0-0)
01/09/2018 : Strasbourg – Nantes (2-3)
25/08/2018 : Nantes – Caen (1-1)

Les équipes probables


Lille : Maignan - Celik, Fonte, Soumaoro (cap), Ballo-Touré - Thiago Mendes, Xeka - Pépé, Ikoné, Bamba - Rui Fonte

Nantes : Tatarusanu - Kwateng, Miazga, Diego Carlos, Lima - Lucas Evangelista, Khrin, Rongier (cap), Moutoussamy, Waris - Sala

Les groupes


Lille : Maignan, Jakubech - Ballo-Touré, Soumaoro, J.Fonte, Celik, Dabila, Ié - Thiago Maia, Xeka, Soumaré, Thiago Mendes, Ikoné - R.Fonte, Araujo, Rémy, Bamba, Pépé.

Nantes : Dupé, Tatarusanu, Olliero - Diego Carlos, Kwateng, Lucas Lima, Mbodji, Miazga, Traoré - Boschilia, Evangelista, Krhin, Limbombe, Moutoussamy, Rongier, Touré - Coulibaly, Sala, Waris.

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Lille n’a perdu qu’un seul de ses 18 derniers matches contre Nantes en Ligue 1 (10 victoires, 7 nuls), c’était le 29 septembre 2015 au stade Pierre-Mauroy (0-1).

  • Nantes est resté muet lors de 10 de ses 13 derniers matches contre Lille en Ligue 1, n’inscrivant que 4 buts durant cette période.

  • Lille n’a perdu que 2 de ses 9 derniers matches de Ligue 1 (6 victoires, 1 nul), après n’avoir gagné aucun des 11 précédents (4 nuls, 7 défaites).

  • Lille enregistre 10 points après 5 matches de Ligue 1 2018/19, son meilleur total à ce stade depuis la saison 2014/15 (11), que les Lillois avaient terminé à la 8e place.

  • Nantes reste sur 3 matches d’affilée sans défaite en Ligue 1 (1 victoire, 2 nuls), sa plus longue série dans l’élite depuis mars dernier (3 également).

  • Lille a remporté ses 4 dernières réceptions en Ligue 1, sa plus longue série dans l’élite depuis février– avril 2016 (4 également).

  • Nantes a remporté 2 de ses 3 derniers déplacements en Ligue 1 (1 défaite), c’est autant que lors des 14 précédents (6 nuls, 6 défaites).

  • Lille a inscrit 2 buts ou plus lors de ses 5 derniers matches à domicile en Ligue 1 (13 buts au total).

  • Nantes est resté muet lors de 2 de ses 4 derniers déplacements en Ligue 1, autant que lors de ses 17 précédents.

  • Nantes est la seule équipe à n’avoir encore jamais ouvert le score en Ligue 1 2018/19. Lille a, de son côté, remporté les 2 matches au cours desquels les Dogues ont ouvert le score cette saison dans l’élite.

  • Nicolas Pepe est impliqué sur 7 des 8 derniers buts de Lille en Ligue 1 (4 buts, 3 passes décisives).

  • Thiago Mendes est passeur décisif sur les 2 derniers buts de Lille contre Nantes en Ligue 1.

  • Emiliano Sala est l’auteur des 2 derniers buts de Nantes contre Lille en Ligue 1. Il est par ailleurs l’auteur de 3 des 5 buts de Nantes en Ligue 1 2018/19.

L1 (J6) : Les compos probables d'Angers - Toulouse

Toulouse n'avait plus compté autant de points après cinq journées de Ligue 1 depuis la saison 2011-12. Pour continuer sur cette lancée, le TFC devra s'imposer à Angers, qui de son côté vient de remporter deux matchs d'affilée après une sale période.

Les trois derniers matchs de Angers


15/09/2018 : Dijon – Angers (1-3)
01/09/2018 : Angers – Lille (1-0)
25/08/2018 : PSG – Angers (3-1)

Les trois derniers matchs de Toulouse


15/09/2018 : Toulouse – Monaco (1-1)
01/09/2018 : Guingamp – Toulouse (1-2)
25/08/2018 : Toulouse – Nîmes (1-0)

Les équipes probables


Angers : Butelle - Manceau, I.Traoré (cap), Pavlovic, A.Bamba - C.N'Doye, Santamaria, Capelle - Reine-Adélaïde, Bahoken, Tait

Toulouse : Reynet - Amian, Todibo, Jullien, Moubandjé - Bostock, Sangaré - Dossevi, M.Garcia, Gradel (cap) - Leya Iseka

Les groupes


Angers : Butelle, Boucher - Manceau, Bamba, Aït-Nouri, Thomas, Pavlovic, Traoré - Santamaria, Capelle, Ndoye, Mangani, Gomez-Mancini - Manzala, Tait, Reine-Adélaïde, Bahoken, Kanga.

Toulouse : Goicoechea, Reynet - Amian, Fortes, Jullien, Todibo, Moreira, Moubandje, Sylla - Bostock, Cahuzac, Dossevi, Durmaz, García, Sangaré - El Mokeddem, Gradel, Jean, Leya Iseka, Mubele.

Les stats à retenir (avec OPTA)



  • Angers n’a remporté qu’un seul de ses 8 matches contre Toulouse en Ligue 1 (2 nuls, 5 défaites), c’était le 17 octobre 2015 (2-1), au Stadium.

  • Angers n’a gagné aucune de ses 4 réceptions de Toulouse en Ligue 1 (2 nuls, 2 défaites), restant muet lors de 3 de ces 4 rencontres.

  • Angers a remporté ses 2 derniers matches de Ligue 1, soit autant que lors de ses 13 précédents (4 nuls, 7 défaites).

  • Toulouse affiche 10 points après 5 matches de Ligue 1 2018/19, son meilleur total à ce stade de la compétition depuis 2011/12 (10 également). Le TFC avait terminé 8e.

  • Toulouse n’a perdu qu’un seul de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (4 victoires, 1 nul), c’était le 10 août 2018 à Marseille (0-4).

  • Angers n’a remporté qu’une seule de ses 6 dernières réceptions en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), mais c’était la dernière, contre Lille le 1er septembre dernier (1-0).

  • Toulouse a remporté son dernier déplacement en Ligue 1, à Guingamp le 1er septembre dernier (2-1), mais n’a plus enchaîné 2 victoires consécutives hors de ses bases dans l’élite depuis septembre–octobre 2014 (2 également).

  • Angers n’a gardé sa cage inviolée qu’à une seule reprise lors de ses 12 dernières rencontres de Ligue 1, c’était face à Lille le 1er septembre (1-0).

  • Toulouse a encaissé 2 buts ou plus lors de 3 de ses 4 derniers déplacements en Ligue 1 (11 buts au total).

  • Flavien Tait est impliqué dans 3 des 6 derniers buts d’Angers en Ligue 1 (1 but, 2 passes décisives). Il a inscrit 3 buts lors de ses 8 derniers matches dans l’élite, soit autant que lors de ses 35 précédents.

  • Max-Alain Gradel est impliqué dans les 2 derniers buts de Toulouse face à Angers en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive). Il est par ailleurs impliqué dans 3 des 6 buts de Toulouse en Ligue 1 cette saison (2 buts, 1 passe décisive).

0ebe6924f670433f65d9527d96af4297TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT