Fair-play financier : Le PSG et Monaco ont respecté leurs engagements, mais l’ASM reste sous surveillance

L’UEFA a indiqué ce vendredi que le PSG et Monaco avaient respecté leurs engagements liés au fair-play financier. Les deux clubs français ne risquent donc aucune sanction, même si l’ASM reste sous surveillance.

Le fair-play financier et le PSG, c’est désormais du passé. Longtemps handicapé par ce nouvel arbitrage économique mis en place par l’UEFA sous la présidence de Michel Platini, le club de la Capitale parvient désormais à se mettre en conformité avec les textes de l’instance. Ce vendredi, l’UEFA a indiqué dans un communiqué que le PSG et Monaco avaient respecté leurs engagements liés au fair-play financier pour la saison en cours, et que les deux clubs français n’encouraient donc aucune sanction sportive. Manchester City et le Dinamo Zagreb, également sous surveillance cette saison, ont eux aussi été dans les clous.

En revanche, si Monaco a respecté la trajectoire fixée pour la saison 2016-17, le club de la Principauté reste sous surveillance pour le prochain exercice. Même chose pour l’AS Rome. Ce vendredi, seul l’Inter Milan a été épinglé par la CFCB, l’instance chargée de vérifier l’équilibre financier des clubs, pour s’assurer qu’ils ne dépensent pas plus qu’ils ne gagnent. Le club milanais est dans le viseur de l’instance et s’expose à de prochaines sanctions sportives.