Emery a encore du boulot

Défaits par Manchester City (0-2) en ouverture de la Premier League, Arsenal et Unai Emery vont devoir vite se remettre au travail pour être prêts au moment d’affronter Chelsea, samedi prochain.
A peine battu par un toujours aussi fringant Manchester City (0-2), Arsenal doit se remobiliser pour espérer triompher de Chelsea samedi prochain. Les Gunners n’ont pas perdu les deux premiers matchs de la saison depuis 1992. Autant dire qu’en cas de défaite à Stamford Bridge, l’ère Emery commencerait très mal. Le tacticien espagnol est tombé sur plus fort que lui au moment de recevoir Pep Guardiola, mais cela n’explique pas le match à sens unique qui s’est tenu à l’Emirates Stadium. Les Londoniens n’avaient pas les automatismes nécessaires pour prendre à défaut un bloc mancunien très dense. Une action illustre cela : quand en seconde période, ni Mesut Özil, ni Alexandre Lacazette n’ont attaqué le ballon en pleine surface de réparation. Ces deux éléments offensifs étaient pourtant déjà là l’an passé et ont régulièrement joué ensemble.

Les joueurs d’Emery n’ont pas encore tout assimilé

Avec seulement cinq recrues, l’effectif n’a pas été chamboulé. C’est donc surtout la méthode Emery qui prend du temps à prendre. Les joueurs n’ont pas encore tout assimilé et cela se ressent sur le terrain. Il n’y avait pas assez de rythme et les joueurs, souvent trop statiques, n’offraient pas assez de possibilités. Frileux autant défensivement qu’offensivement, les coéquipiers d’Aaron Ramsey ont manqué de solidarité dans les efforts. Quand le groupe se repose uniquement sur des exploits individuels, cela devient difficile. Surtout face à Manchester City. Et l’affrontement à venir avec la troupe de Maurizio Sarri sera du même acabit…

Emery va devoir trouver un onze sur la durée

Pour y arriver, Unai Emery va devoir aligner une équipe sur la durée. Le numéro 1 au poste de gardien n’est pas encore choisi entre Petr Cech et Bernd Leno, la défense est affaiblie par de nombreuses blessures, et les talents offensifs se marchent sur les pieds. Alignée en 4-2-3-1 au coup d’envoi, l’équipe du nord de Londres s’est transformée en 4-3-3 avec l’entrée d’Alexandre Lacazette. Un système intéressant avec un trio d’attaque composée de l’ancien Lyonnais, d’Aubameyang et de Mkhitaryan. Mesut Özil n’avait alors plus à jouer sur un côté, mais Aaron Ramsey était sorti malgré une prestation intéressante. Unai Emery va devoir apprendre à jongler avec les différents atouts mis à sa disposition. Au milieu de terrain, le casse-tête risque d’être encore plus important avec le match plein réalisé par Matteo Guendouzi. Le jeune Français a été l’un des meilleurs Gunners ce dimanche. Une satisfaction qui apporte quelques craintes. L’ancien Lorientais ne pourra évoluer comme un taulier pendant toute la saison. Mais globalement, c’est toute l’équipe qui va devoir continuer son apprentissage.

Zlatan Ibrahimovic (La Galaxy) va être augmenté

Zlatan Ibrahimovic va bien parapher un nouveau bail avec le Los Angeles Galaxy, avec à la clé une revalorisation salariale en passant au statut de Designated Player, qui lui permettra de ne pas être soumis au salary-cap.
Zlatan Ibrahimovic va obtenir gain de cause au Los Angeles Galaxy. L’attaquant suédois avait donné sa priorité à la franchise californienne, à condition de signer un nouveau contrat aux émoluments plus en phase avec son rendement lors de sa première saison en Major League Soccer (22 buts et 10 passes décisives). The Athletic a révélé ce mardi que ce sera prochainement chose faite. Ibrahimovic était déjà sous contrat pour 2019. Mais il va passer au statut de « Designated Player » qui offrira la possibilité à ses dirigeants de lui offrir une substantielle revalorisation salariale par rapport au 1,5 millions d’euros qu’il touchait cette année. En effet, les « Designated Players », qui peuvent être trois maximum par franchise de MLS, ne sont pas soumis au salary-cap. En intégrant ce régime spécial, Ibrahimovic obligera le Galaxy à enlever l’un des trois qui en bénéficiaient cette de la liste : Giovani Dos Santos, Jonathan Dos Santos ou Romain Alessandrini, dont l’avenir aux Etats-Unis pourrait ainsi s’inscrire en pointillés, malgré 11 buts et 9 passes décisives en 2018.


Pas de retour au Milan AC


Ibrahimovic s’était servi ces derniers jours de l’intérêt prononcé du Milan AC, qui souhaitait le faire revenir en Europe dans le cadre d’un bail de six mois avec une option pour une saison supplémentaire en cas de Ligue des Champions, pour mettre la pression sur ses dirigeants. Mais Leonardo avait avoué dimanche qu’un « come-back » chez les Rossoneri d’Ibra, qu’il avait fait venir au PSG en 2012, ne se concrétiserait pas : « Nous avons pensé à son possible retour, et lui aussi y a pensé, avait soufflé le directeur sportif milanais au micro de Sky Sport Italia. Mais il a choisi d’honorer sa parole et de rester en MLS. Il a toujours dit dès le départ que si le club remplissait ses conditions, il resterait. » Ce devrait bientôt être acté.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu du Mercato
>>> Zlatan Ibrahimovic (LA Galaxy), les raisons de son retour manqué à Milan

Ligue des Champions - Monaco / Thierry Henry : « Vite récupérer pour passer à Lyon »

Battu par Dortmund ce mardi (0-2), Monaco termine dernier de son groupe de Ligue des Champions, avec un point au compteur. Après le match, Thierry Henry a annoncé avoir déjà mis le cap sur le déplacement à Lyon, prévu dimanche prochain (13h00).
Le calvaire a pris fin pour Monaco. Dans le dur tout au long de sa campagne de Ligue des Champions, l'ASM s'est inclinée face à Dortmund à Louis-II (0-2). L'enjeu était mineur pour le club de la Principauté, qui n'avait plus rien à espérer. Thierry Henry, lui, a déjà mis le cap sur le prochain match qui attend les siens : un déplacement à Lyon, dimanche (13h00). « Dortmund nous a donné un vrai challenge, on sait pourquoi cette équipe est première au classement, a relevé l'entraîneur monégasque après la rencontre. Tout le monde sait ce qu’il a à faire, les joueurs sont habitués à gagner, donc ça fonctionne. Il faut vite récupérer pour passer à Lyon et redresser la barre en championnat. Il faut vivre au jour le jour et faire avec les joueurs qui seront là pour les deux derniers matches de championnat. (...) A l’heure actuelle, c’est toujours mieux d’avoir une semaine pleine, on verra dans le futur si le fait de quitter la Ligue des Champions ce soir peut avoir un aspect bénéfique. »

PSG : Tuchel, Mbappé, Marquinhos... Les réactions

Retrouvez les principales réactions parisiennes après la qualification du PSG pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions.
Thomas Tuchel (entraîneur du PSG)

« C’était le même onze que contre Liverpool et il y a des joueurs importants qui entrent. Nous sommes tous ensemble. Tout est question de mentalité, d’attitude, de sérieux et de qualité. Nous avons encore montré, comme contre Liverpool, que nous étions prêts pour gagner ici, et c’est quelque chose de magnifique. Nous avons bien débuté mais en deuxième période nous n’avons pas fermé le milieu aussi bien qu’en première période. L’adversaire a pris plus de risques et nous avons commis des erreurs. Mais j’ai beaucoup aimé notre réaction après leur but. Nous avons tout de suite repris le contrôle et Marquinhos a fini le match avec son troisième but. »

Kylian Mbappé (attaquant du PSG)

« On est contents. On était venus pour la qualification, on a répondu présents. On rentre à Paris et on va maintenant se reconcentrer sur le championnat et les coupes nationales pendant deux mois. Je ne pense pas que l’équipe ait progressé, on a juste pris conscience que ce qu’on faisait jusqu’à présent n’était pas suffisant. Il faut continuer, gagner des matchs, acquérir de l’expérience et revenir en février avec le plein de confiance. On ne joue pas pour perdre, mais avant d’aller chercher trop loin on va d’abord avancer et nous concentrer sur les 8emes de finale. »

Marquinhos (défenseur du PSG)

« On avait dit dès le tirage que ça se jouerait jusqu’à la fin. On termine premier, c’est très bien, on va avoir des avantages pour la suite. Notre groupe a pris en maturité, on s’en est rendu compte ce soir à 2-1 car c’était très chaud et tout le monde a défendu en équipe. Le coach nous a parlé au bon moment et nous a montré des choses au sujet de l’état d’esprit de l’équipe. On a vu sur le terrain que tout le monde se donne. La suite ? Quand on met ce maillot il faut toujours vouloir gagner. Avec cette mentalité on peut faire de grandes choses. Mais on doit passer à autre chose, et il faudra faire encore mieux que la phase de groupes pour gagner cette compétition. »





Source : RMC Sport

Ligue des Champions : Tottenham qualifié grâce à Lucas, l'Atlético Madrid seulement deuxième

Tottenham s'est qualifié pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions en ramenant un point de son déplacement à Barcelone ce mardi (1-1). La déception de la soirée est venue de l'Atlético Madrid, qui abandonne sa première place à Dortmund à cause d'un nul à Bruges (0-0).
Très mal embarqué dans cette Ligue des Champions, Tottenham a réussi une phase retour de très haut vol pour rallier les 8emes de finale. Deux semaines après leur victoire contre l'Inter Milan, les hommes de Mauricio Pochettino sont allés chercher le match nul sur la pelouse de Barcelone ce mardi soir (1-1). Rapidement menés après un but exceptionnel d'Ousmane Dembélé, qui a remonté cinquante mètres balle au pied avant de réaliser un crochet foudroyant dans la surface de réparation (7eme), les Spurs ont égalisé à cinq minutes du coup de sifflet par Lucas Moura. L'ancien Parisien, entré en jeu dix minutes auparavant, s'est retrouvé en bonne position dans la surface catalane pour reprendre le centre fort de Harry Kane (85eme). Ce but est suffisant pour Tottenham, car dans le même temps, l'Inter Milan n'a pas réussi à battre le PSV Eindhoven à domicile (1-1). Les Italiens ont même longtemps couru après le score, Lozano marquant le premier but en faveur des Néerlandais (13eme). L'égalisation d'Icardi (73eme) est intervenue trop tard et l'Inter poursuivra sa route européenne en Ligue Europa.

Plus qu'un billet à prendre pour les 8emes




Dans le groupe A, c’est la soupe à la grimace pour l’Atlético Madrid. Alors qu’ils avaient fait le plus dur en reprenant la tête de leur poule il y a quinze jours, les Colchoneros ont été accrochés à Bruges ce mardi soir (0-0). Peu inspirés (3 tirs cadrés seulement), les coéquipiers d’Antoine Griezmann et Thomas Lemar, tous deux titulaires en Belgique, abandonnent donc la première place à Dortmund, qui l’a emporté sans trembler à Monaco dans le même temps (0-2). L’Atlético Madrid sera donc l’épouvantail du chapeau 2 lors du tirage au sort des 8emes de finale lundi prochain. Pour rappel, plus tôt dans la soirée, Porto avait ramené trois points de son déplacement à Istanbul contre Galatasaray (2-3), et Schalke 04 avait battu le Lokomotiv Moscou (1-0). Les Portugais terminent en tête du groupe D devant les Allemands, et ce sont les Turcs qui seront reversés en Ligue Europa. On connait donc quinze des seize qualifiés pour les 8emes de finale. Le dernier billet sera attribué à Lyon ou au Shakhtar Donetsk mercredi soir.

Ligue des Champions : Salah qualifie Liverpool en huitièmes

Liverpool a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en disposant de Naples (1-0) grâce à un but de Mohamed Salah, pour le compte de la 6e journée de la phase de poules. L'Egyptien a marqué l'unique but de la rencontre à la 34e minute suite à un effort individuel. A noter que Sadio Mané a raté plusieurs grosses occasions tandis que Naby Keita est entré en cours du jeu. Liverpool se qualifie derrière le Paris Saint-Germain tandis que Naples de Kalidou Koulibaly se contentera de la Ligue Europa.
852392c6e466c7db3109f26ccc2d5ad0dddddddddddddddddddd