Coupe du Roi (Quarts de finale retour) : Le FC Séville s’offre le scalp de l’Atletico Madrid

Déjà vainqueur à l’aller (2-1), le FC Séville a remis ça à domicile (3-1) malgré un but magnifique d’Antoine Griezmann. Les Sévillans ne sont plus qu’à une marche de la finale tandis que l'Atletico peut encore vivre une saison sans titre...
Il ne fallait pas être en retard à Sanchez Pizjuan mardi soir. En ballottage favorable après sa victoire au Wanda Metropolitano la semaine dernière (2-1), le FC Séville a mis moins d’une minute pour se faciliter le match. Sur un centre millimétré de Joaquin Correa, le capitaine sévillan, Sergio Escudero est venu griller la politesse à Sime Vrsjalko et plonger le public dans l’ivresse. Un coup de massue sur la tête de l’Atletico Madrid qui n’avait pas besoin de ça s’il voulait s’ouvrir les portes des demi-finales. C’est finalement grâce à son duo d’attaque 100% français que les Colchoneros sont revenus dans le match.

Une remise parfaite de la poitrine de Kevin Gameiro pour un éclair de génie d’Antoine Griezmann. A 28m, la volée du droit de l’international français a réduit au silence tout le peuple andalou et relancé les siens. Griezmann a d’ailleurs été le Madrilène le plus en vue et a eu l’occasion de mettre encore plus la pression sur le FC Séville. Mais par deux fois, le Mâconnais a vu le cadre se dérober au dernier moment (15eme, 23eme). Dans une rencontre où l’intensité était au rendez-vous tout comme l’électricité entre les joueurs - Gabi et Vazquez en sont presque venus aux mains - les occasions n’ont pas été légion.

Finalement, comme en première période, il n’a fallu qu’une minute aux hommes de Vincenzo Montella pour passer devant. Suite à une charge de Saul Niguez sur Correa, Ever Banega a trompé Miguel Moya sur penalty et tué pratiquement tout suspense (46eme). Ce ne sont pas les changements effectués par Diego Simeone qui ont changé grand-chose bien au contraire puisque la GG (Gameiro-Griezmann) a complètement disparu avec l’entrée de Fernando Torres. C’est même Séville qui est venu corser le score en fin de match par l’intermédiaire de Pablo Sarabia (79eme, 3-1). Finalistes en 2016, les Blanquirrojos retrouvent les demi-finales après être sortis en 8emes la saison dernière. Distancé en Liga (11 points du Barça), l’Atletico n'a plus que la Ligue Europa pour ne pas faire choux blanc...

Côte d’Ivoire : Kolou Touré décroche la Licence UEFA A

L'ancien défenseur de la Côte d'ivoire, actuellement adjoint d'Ibrahim Kamara, poursuit en parallèle ses études pour devenir entraîneur. Et l'ancien Gunners avance bien. La Fédération Ivoirienne a indiqué que l'ex-international ivoirien vient de décrocher  la Licence UEFA A, qui correspond au dernier niveau avant l’UEFA Pro Licence. Le grand frère de Yaya Touré avait été nommé adjoint de Kamara Ibrahim, alors en charge des Eléphants locaux et olympiques, en août 2017. Il est actuellement l'adjoint dans le staff de la sélection A depuis juin dernier.

Un Red Devil proposé à la Lazio

A en croire nos confrères de TMW, Matteo Darmian, le latéral italien de Manchester United, aurait été proposé à Lazio Rome.
Lié jusqu’en juin 2019 avec Manchester United (+ une année supplémentaire en option), le latéral international italien Matteo Darmian, 28 ans, aurait été proposé à la Lazio Rome. Selon TMW, Igli Tare, le directeur sportif des Biancocelesti, étudierait le profil de l’ancien joueur du Torino et de Palerme, qui a été formé au Milan AC. En manque de temps de jeu chez les Red Devils, le natif de Legnano pourrait être disponible lors du mois de janvier. Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec la SPAL, Manuel Lazzarri (24 ans) serait une autre possibilité pour l’écurie entraînée par Simone Inzaghi.

Fabregas à la relance en Italie ?

Selon les informations de Sky Sport Italia, Cesc Fabregas, le milieu de terrain espagnol de Chelsea, pourrait intéresser le Milan AC.
A la recherche d’un milieu de terrain pour compenser les absences de Lucas Biglia et Giacomo Bonaventura, le Milan AC pourrait avoir un regain d’intérêt pour Cesc Fabregas (31 ans, Chelsea). Alors que les noms de Fabinho (Liverpool), Leandro Paredes (Zenit) et Amadou Diawara (Naples) sont aussi évoqués, l’international espagnol pourrait être disponible à un prix réduit. Libre en juin prochain, l’ancien joueur du Barça et Arsenal doit aujourd’hui se contenter d’un rôle de doublure de luxe (3 apparitions cette saison en Premier League), et les Blues ne devraient pas être trop gourmands au moment de discuter.

Le retour pas impossible de Neymar au Barça

Pep Segura, directeur sportif du FC Barcelone, a confié à la Cadena Ser qu’un retour de Neymar en Catalogne n’était pas inenvisageable.


Il s’agit peut-être d’un hasard, d’un calcul, d’un mauvais timing ou d’une simple ironie de l’histoire. Mais jeudi soir, Neymar et le directeur sportif du FC Barcelone, Pep Segura, se sont attaqués à une même rumeur… de deux manières différentes. Lorsqu’il a été interrogé sur un éventuel retour de la star brésilienne au club, le dirigeant catalan n’a rien fait pour la défaire, dans un discours probablement travaillé en amont et proposé à la Cadena Ser.

Le Barça pas rancunier ?


Au contraire : « J’ai dit, à l’époque, que tout jeune joueur qui part pour l’argent ne revient pas au club, a-t-il lâché dans un premier temps. Mais avec Neymar, les circonstances sont différentes car nous ne parlons pas d’un joueur en formation. C’est un professionnel et, en fonction du marché, nous allons évaluer les meilleures solutions pour nous ». La vérité, donc : Barcelone n’a confirmé aucune négociation avec le Paris Saint-Germain. Mais le club n’a rien infirmé non plus.

Brésil - Neymar : "Il faudrait une Coupe du Monde tous les ans..."

Neymar Copyright -AFP
Le Brésil défie l'Uruguay en match amical ce vendredi à l'Emirates Stadium (Londres, Royaume-Uni). La star Brésilienne du PSG, Neymar, a admis sa déception de devoir attendre quatre ans pour jouer une Coupe du Monde. L'ancienne star du FC Barcelone pense que la meilleure solution serait d'organiser une coupe du monde tous les ans.
81457e906b04ac649e151f1c100a9623//