Coupe du monde U17 : La France remercie Gouiri

Une nouvelle fois, la France peut remercier Amine Gouiri. L’attaquant de l’Olympique Lyonnais s’est encore illustré contre le Japon (2-1). Après son doublé contre la Nouvelle Calédonie, le buteur français a remis ça mercredi après-midi contre les Japonais.

Véritable fer de lance de l’attaque français, c’est lui qui a lancé les hostilités avec un extérieur du pied qui a failli faire mouche dès l’entame (1ere). Avec Yacine Adli, la relation technique est là et le second but en est le symbole. Un triple une-deux dans la surface avant un plat du pied qui a offert le break aux Bleuets et son 4eme but de la compétition (70eme).

Une avance de courte durée car Oumar Solet est venu faucher Taisei Miyashiro dans la surface alors qu’il n’y avait pas de danger. Le symbole d’un match que la France a maîtrisé tout en se faisant peur elle-même par des erreurs de jeunesse. La réduction du score du Japonais (72eme) a eu le mérite de réveiller les hommes de Lionel Rouxel qui se sont ensuite procuré des occasions à l’image de Willem Geubbels (84eme, 92eme). Avec deux victoires en deux matchs de poule, l’équipe de France s’est quasiment assuré la première place du groupe E. Il faudra finir le travail samedi contre le Honduras.