Côte d'Ivoire : C'est fini pour Marc Wilmots

Marc Wilmots n'est plus le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, a annoncé la Fédération ivoirienne de football. Une séparation à l'amiable consécutive au cuisant échec des Eléphants dans les éliminatoires du Mondial 2018 sous la houlette du Belge.

L’issue ne faisait plus guère de doute depuis l’humiliante élimination de la Côte d’Ivoire par le Maroc, samedi à Abidjan dans le match décisif pour la qualification au Mondial 2018 ; elle est devenue officielle tard ce mardi soir : Marc Wilmots n’est plus le sélectionneur des Eléphants. « La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et le sélectionneur national, Monsieur Marc Wilmots, se sont rencontrés le lundi 13 novembre 2017 à Abidjan, pour faire le bilan de la mission à lui confiée par l’organe fédéral. A l’issue des échanges, les parties sont convenues de mettre fin à l’amiable à leur collaboration, tout en saluant la bonne ambiance qui a prévalu durant six mois de travail en commun », indique mardi l’instance dans un bref communiqué.

UN BILAN ACCABLANT

Nommé au mois de mars dernier en remplacement de Michel Dussuyer, Marc Wilmots part sur un bilan catastrophique d’une victoire, un nul et quatre défaites, dont trois à domicile, un triste record pour un sélectionneur ivoirien. Avec onze buts encaissés contre cinq marqués seulement, la balance est accablante pour le technicien belge, qui n’a jamais été capable de donner un semblant de style de jeu ou d’esprit de corps à ce pauvre assemblage de joueurs sous-performants. Riche en recrues binationales, l’éphémère règne de Marc Wilmots correspondra à un point bas historique pour la Séléphanto. Arrivé en poste alors que la Côte d’Ivoire figurait parmi les trente meilleures équipes mondiales, Wilmots la laisse à une piteuse 61eme place du classement FIFA. Une preuve supplémentaire de son cuisant échec dans ce qui constituait pour lui une première expérience sur le continent africain.