Bundesliga (J18) : Le Bayern Munich et Franck Ribéry n’ont pas perdu le rythme

Le Bayern Munich a porté sa série de victoire à sept de suite, dont cinq en Bundesliga, en débutant l’année 2018 par un succès logique chez le Bayer Leverkusen vendredi (1-3). Franck Ribéry a marqué et le club bavarois a assommé encore davantage la Bundesliga.
L’enfer était prédit au Bayern Munich. Sans Manuel Neuer et Mats Hummels, le leader de Bundesliga devait être en danger chez le Bayer Leverkusen pour le retour de la Bundesliga après quatre semaines de trêve hivernale. Bien au contraire, la formation de Jupp Heynckes a maîtrisé son sujet pour s’imposer facilement (1-3) et poursuivre la belle série entamée fin 2017 (7 victoires de suite toutes compétitions confondues, 5 en Bundesliga). Elle a ainsi encore creusé l’écart en tête du championnat, avec provisoirement 14 points d’avance sur Schalke 04 et 16 sur son adversaire du jour, à égalité avec quatre autres équipes dans la course à la troisième place. Un gouffre qui offre au Bayern une sacrée marge de manœuvre dans la quête d’un 28eme titre de champion d’Allemagne, le 6eme de suite.
Un bijou de James pour conclure
En pleine confiance, le club bavarois n’a pas perdu le rythme qui était le sien avant les fêtes de Noël. Une possession de balle favorable (56%), du réalisme offensif (trois buts sur six frappes cadrées) et de la solidité défensive (un seul tir cadré concédé) : il a appliqué sa meilleure recette pour calmer les velléités de la 3eme meilleure attaque d’Allemagne. Après une ouverture du score opportuniste de Javi Martinez (0-1, 32eme), Franck Ribéry a doublé la mise à l’heure de jeu dans son plus pur style, en partant de son côté gauche pour repiquer sur son pied droit (0-2, 59eme). Même le but heureux de Kevin Volland, bien aidé par une déviation involontaire de Niklas Süle (1-2, 70eme), n’a pas vraiment relancé le suspense. James Rodriguez s’est chargé de le tuer pour de bon en déposant son coup-franc dans la lucarne de Bernd Leno (1-3, 91eme). Un petit bijou pour conclure une soirée qui a rappelé qui était le patron. Si seulement il y en avait encore besoin.

Mercato : Nicolas Pépé aurait des courtisans pour l'été

Pépé Copyright -AFP
Nicolas Pépé ne partira pas cet hiver mais pourrait changer de club cet été. Gérard Lopez a encore assuré ce mercredi en conférence de presse que son attaquant de 23 ans devrait attendre l'été s'il veut quitter le LOSC. Le président du club nordiste a expliqué que certains clubs avaient déjà fait part de leur intérêt pour recruter Pépé cet été. « On sait que Nicolas Pépé est parmi les meilleurs en Europe à l’heure actuelle en termes de statistiques. On sait qu’il est suivi. Tout le monde a compris qu’il ne partirait pas cet hiver, même si de l’intérêt a déjà été montré à son égard pour cet été », a déclaré Lopez devant la presse avant le match contre Amiens programmé vendredi soir.

Rennes : le but pleine lucarne de Mbaye Niang !

Décevant depuis avoir rejoint Rennes l'été dernier, Mbaye Niang a brillé mercredi soir face à Guingamp. Le Sénégalais a marqué un très joli but, qui n'a pas empêché Rennes de perdre (2-1). L'ancien joueur de Torino a trompé le gardien adverse d'une grosse missile pleine lucarne, à 22 mètres du but, à la 86e minute. Un but insuffisant pour revenir au score mais tout beau à voir.

Italie : Miranda finalement à la Roma ?

Courtisé par Paris, Joao Miranda fait aussi l'objet d'un intérêt de la part de l'AS Rome.
Touché au ménisque lors des 8emes de finale de Coupe d’Italie, Juan Jesus sera écarté des terrains pendant un mois. Un problème pour Eusebio Di Francesco et la Roma, qui se sont donc mis en quête d’un renfort défensif lors du Mercato d’hiver. Si le directeur sportif romain Monchi suit avec attention l’espoir de l’Atalanta Bergame Gianluca Mancini (22 ans), auteur d’une première saison comme titulaire convaincante, la priorité du moment serait de se tourner vers un joueur beaucoup plus expérimenté. Joao Miranda, le défenseur central de l’Inter Milan (34 ans), serait en effet courtisé avec insistance par le club de la Louve. Depuis l’arrivée de Stefan de Vrij l’été dernier, le Brésilien joue moins et doit se contenter d’un statut de remplaçant.

Godin direction l'Inter


Voilà pourquoi l’ancien joueur de Sochaux ne serait pas contre un départ pour relever un dernier défi au haut-niveau en carrière. Selon le Corriere dello Sport, l’AS Rome aimerait se faire prêter Joao Miranda pour les six prochains mois, mais Luciano Spalletti ne serait pas très enclin à se séparer de son défenseur brésilien, précieux sur le banc en cas de pépin physique lors de la deuxième partie de saison. Ce qui est certain, c’est que cet intérêt de la Roma vient concurrencer celui du Paris Saint-Germain. La semaine dernière, Tuttosport révélait que les dirigeants de l’Inter avaient demandé entre 8 et 10 millions d’euros à leurs homologues parisiens pour lâcher Miranda dès le mois de janvier, à un an et demi du terme de son contrat. Un départ l’été prochain ne devrait en revanche pas poser de problème, puisque Diego Godin est attendu à Milan.

Angleterre : Origi relancé par un concurrent de Liverpool ?

Privé pour plusieurs semaines d’Harry Kane, qui a été touché aux ligaments de la cheville gauche, Tottenham serait notamment sur la piste de l’attaquant international belge Divock Origi (23 ans, Liverpool)
Le contrat d'Origi à Liverpool expire en juin 2020. En manque de temps de jeu chez les Reds (3 apparitions cette saison en championnat), l’ancien joueur de Lille pourrait présenter un profil intéressant pour la formation managée par Mauricio Pochettino (qui aurait aussi choisi de conserver Fernando Llorente malgré l’intérêt annoncé de plusieurs clubs étrangers, dont Bilbao et… Barcelone). Le Diable Rouge ne serait pas forcément sur le marché, mais les Spurs pourraient tenter leur chance avant la fin du Mercato d’hiver, eux qui disposeraient d’une enveloppe de plus de cinquante millions d’euros. Auteur de treize buts cette saison en Championship, Jay Rodriguez (29 ans, West Bromwich Albion) pourrait représenter une autre piste pour l’actuel troisième de Premier League.

Pochettino veut du renfort


Selon les informations du Telegraph, Mauricio Pochettino aurait toujours apprécié les caractéristiques de l’ex-sociétaire de Burnley et de Southampton (qui compte une sélection avec les Three Lions). Jarrod Bowen (22 ans, Hull City) figurerait également sur les tablettes de Tottenham qui pourrait donc animer cette période de mutations après un marché estival des plus calmes (zéro arrivée). « Je dois être honnête : je veux gagner la Premier League, a récemment indiqué le coach argentin des Spurs. (…)  Mais si nous voulons gagner des titres, nous devons agir différemment. Pour le moment, nous agissons de la même manière qu’il y a cinq ans, lorsque je suis arrivé. (…) Nous devons renouveler l’équipe, nous devons y ajouter de la qualité. Vous ne pouvez pas garder la même équipe pendant cinq ans. (…) On verra si on peut continuer comme ça, mais je ne pense pas. » En espérant sa direction ait bien reçu le message…

Angleterre : Bergwijn intéresse Solskjaer

Auteur d’une première partie de saison canon avec le PSV Eindhoven (9 buts et 7 assists en championnat), l’ailier international néerlandais Steven Bergwijn, 21 ans, aurait tapé dans l’œil de certaines des plus grosses écuries européennes.
Selon les informations du Sun, le joueur du PSV Eindhoven aurait notamment été remarqué par Manchester United. A en croire nos confrères anglais, le protégé de Mark van Bommel aurait été placé sous observation, et il ne serait pas exclu de voir les Red Revils lancer une offensive. Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’actuel leader d’Eredivisie, le numéro 17 figurerait dans les petits papiers d’Ole Gunnar Solskjaer, le successeur de José Mourinho au poste de manager des coéquipiers de Paul Pogba. Que ce soit dès cet hiver ou l’été prochain, les dirigeants mancuniens pourraient proposer entre 25 et 30 millions d’euros pour l’ancienne cible des Girondins de Bordeaux (les Marine et Blanc auraient effectué une tentative pour le récupérer suite au départ du Brésilien Malcom au FC Barcelone).