Assou-Ekotto n'a toujours pas digéré son expulsion face au PSG

Expulsé par l'arbitre suite à un tacle sur Kylian Mbappé, vendredi dernier lors de Metz - PSG (1-5), Benoît Assou-Ekotto a profité d'une interview accordée à RMC pour donner son avis sur cette sanction.

Jusque-là, le FC Metz faisait mieux que tenir tête au Paris SG. Et puis, tout a basculé. Auteur d’un tacle par derrière sur Kylian Mbappé, Benoît Assou-Ekotto a reçu un carton rouge juste avant l’heure de jeu. Derrière, les Parisiens ont déroulé et se sont nettement imposés. Totalement justifiée pour certains, très sévère pour d’autres, cette expulsion a beaucoup fait jaser après la rencontre. Pour l’international camerounais, c’est on ne peut plus clair : l’arbitre a été influencé par les cris de Mbappé et a pris sa décision dans la précipitation. « Il a crié fort. Je ne peux pas lui retirer ça, il a crié super fort, a estimé l’ancien joueur de Tottenham, interrogé par RMC lundi soir. L’arbitre peut prendre trente secondes, nous ne sommes pas pressés (…). »
Assou-Ekotto : « Morale de l’histoire, il vaut mieux péter le joueur »
Le latéral messin a poursuivi dans son argumentation et a fait une déclaration surprenante, voire provocante : « Morale de l’histoire, il vaut mieux péter le joueur, qu’il ait un problème de santé et que nous sortions tous les deux du terrain, que d’essayer de prendre le ballon et finalement sortir quand même. » La durée de la suspension d’Assou-Ekotto sera connue jeudi soir, à l’issue de la réunion de la commission de discipline de la LFP.