Officiel: Maurizio Sarri nommé entraßneur de Chelsea

Maurizio Sarri Copyright -AFP
Le feuilleton durait depuis quelques semaines. C’est dĂ©sormais officiel, Chelsea tient son nouveau coach. Ce samedi, le club londonien a dĂ©voilĂ© le nom de son nouveau manager et il s’agit sans surprise du dĂ©sormais ex-entraĂźneur de Naples Maurizio Sarri.

Le technicien italien a signĂ© un bail de trois ans et succĂšde ainsi Ă  son compatriote Antonio Conte, remerciĂ© hier soir. Ce dernier, champion d’Angleterre pour sa premiĂšre saison, n’avait pas pu emmener les siens aussi haut dans le classement lors de sa deuxiĂšme annĂ©e Ă  la tĂȘte de l’équipe premiĂšre des "Blues", qui reste donc sur une cinquiĂšme place en Premier League.

"Apporter du football spectacle Ă  Chelsea"


« J’espĂšre pouvoir apporter du football spectacle Ă  nos fans tout en Ă©tant au contact pour remporter des trophĂ©es en fin de saison, ce que ce club mĂ©rite », a confiĂ© le technicien napolitain sur le site officiel de Chelsea.

A 59 ans, le natif de Naples s’apprĂȘte ainsi Ă  se lancer dans le plus grand dĂ©fi de sa carriĂšre, lui qui n’avait jusque-lĂ  connu que des expĂ©riences dans son pays natal avec comme point d’orgue la pige de trois ans au Napoli (2015-18), ponctuĂ©e de deux places de vice-champion d’Italie (2016 et 2018).



Ligue des Champions : Thomas Tuchel recadre Kylian Mbappé

Mbappé Copyright -AFP
AprĂšs avoir Ă©galisĂ© pour le Paris Saint-Germain face Ă  Liverpool (2-2), Kylian MbappĂ© a perdu un ballon qui s'est transformĂ© en but de Firmino en toute fin du match. Thomas Tuchel n'a pas ratĂ© l'occasion pour recadrer son joueur, en confĂ©rence de presse, aprĂšs la dĂ©faite Ă  Liverpool (3-2): "Son match a Ă©tĂ© difficile jusqu'Ă  son but, puis il a cette perte de balle qui amĂšne le troisiĂšme but... Tout est dit, il doit encore progresser. Avec ce genre de match, il va gagner en personnalitĂ©." "Ce dernier ballon, c'est une action qui peut lui permettre de s'amĂ©liorer en vue du plus haut niveau." L'entraĂźneur allemand, par ailleurs, reste confiant pour la suite: "On a cette grosse occasion de gagner en fin de match, pour moi on a fait une premiĂšre pĂ©riode de haut niveau et Liverpool ne devait pas marquer deux fois. Et puis on a bien rĂ©agi." S'il estime donc que "la dĂ©faite n'est pas logique", Tuchel rappelle aussi que "Jurgen Klopp travaille Ă  Liverpool depuis quatre ans, d'oĂč ce gros pressing !" "Si quelqu'un a Ă©tĂ© surpris de l'intensitĂ© mise par Liverpool, c'est qu'il n'a pas regardĂ© de football depuis cinq ou 10 ans", conclut Tuchel. Klopp, lui, a soulignĂ© l'atmosphĂšre "fantastique" d'Anfield pour permettre Ă  ses Reds de battre un adversaire "incroyablement fort".

Ligue des Champions : Lionel Messi, roi incontestable des triplés !

Lionel Messi - FC Barcelone Copyright -AFP
En inscrivant un triplé face au PSV Eindhoven pour l'entrée en lice du FC Barcelone en Ligue des Champions mardi (4-1), Lionel Messi a battu un nouveau record. AprÚs un coup-franc magnifique, la Pulga a repris de volée une passe lobée de Rakitic, avant de marquer un dernier but sur une déviation de Suarez. Il s'agit de son huitiÚme triplé en C1. La Pulga devance désormais un certain Cristiano Ronaldo, qui comptait 7 triplés dans la plus prestigieuses des compétitions de clubs. Filippo Inzaghi, Mario Gomez et Luiz Adriano comptent chacun 3 triplés.

Ligue des Champions - Lyon : Que faut-il attendre de l’OL ?

L’OL retrouve mercredi soir la Ligue des Champions, deux ans aprĂšs sa derniĂšre participation. AprĂšs un dĂ©but de saison trĂšs moyen, difficile de juger avec quelles ambitions Bruno Genesio et sa bande entameront leur parcours. Mais la nĂ©cessite de se rĂ©affirmer en C1 est bien rĂ©elle.
Lyon a dĂ©jĂ  laissĂ© filer huit points en L1, Bruno Genesio est plus que jamais contestĂ© par une partie des supporters rhodaniens, Jean-Michel Aulas tente d’éteindre ce dĂ©but d’incendie Ă  coups de communiquĂ©s ou de tweets plus ou moins bien sentis : l’OL devait certainement rĂȘver Ă  un autre dĂ©but de saison il y a encore quelques semaines. Oui mais voilĂ , quelque chose n’a pas bougĂ© : les Gones retrouveront bien la Ligue des Champions ce mercredi soir. Sur la pelouse de l’Etihad Stadium (21h00), l’enfer est promis Ă  Marcelo et ses coĂ©quipiers. Mais la double confrontation contre le Manchester City de Pep Guardiola n’est certainement pas celle sur laquelle Lyon mise pour sortir de son groupe. Et ce dĂ©placement amĂšne finalement plus Ă  se poser la question des ambitions lyonnaises dans cette Ă©dition, que celle de son Ă©ventuelle capacitĂ© Ă  rĂ©aliser un Ă©norme exploit en terre anglaise.

Lyon doit se réconcilier avec la Ligue des Champions


L’OL entame ce mercredi sa 15eme campagne dans la plus prestigieuse des compĂ©titions europĂ©ennes. Ce n’est pas rien. Mais force est de constater que depuis le dĂ©but des annĂ©es 2010, le bilan est loin d’ĂȘtre flatteur. AprĂšs avoir atteint sa premiĂšre demi-finale en 2010 contre le Bayern Munich (0-3, 0-1), l’écurie rhodanienne n’est en effet plus parvenue Ă  dĂ©passer les 8emes de finale, se faisant mĂȘme Ă©liminer par l’APOEL Nicosie Ă  ce stade de la compĂ©tition en 2012. Mais ce sont les deux derniĂšres participations de Lyon en C1 qui font tĂąche. Avec d’abord une derniĂšre place en 2015-16, dans un groupe composĂ© de La Gantoise, du FC Valence et du ZĂ©nith Saint-PĂ©tersbourg. Puis avec une plus honorable troisiĂšme place la saison suivante, ramenant Ă  douze le nombre de points cumulĂ©s sur ces deux exercices. De quoi ternir la rĂ©putation d’équipe rĂ©guliĂšre au plus haut niveau europĂ©en dont bĂ©nĂ©ficiait l’écurie du prĂ©sident Aulas avant ce trou d’air. Commencer par retrouver les huitiĂšmes de finale serait un grand pas en avant. Un objectif qui aurait presque eu l’air d’une formalitĂ© il y a dix ans, puisque Hoffenheim et le Shakhtar Donetsk complĂštent ce groupe F. Il est loin d’en ĂȘtre une aujourd’hui.

Des inquiétudes, des promesses, mais peu de certitudes


Allons directement Ă  l’essentiel : si Lyon Ă  de quoi ĂȘtre inquiet pour cette campagne, et particuliĂšrement au moment d’affronter Manchester City, c’est que sa dĂ©fense a affichĂ© des carences flagrantes depuis le dĂ©but de saison. Des points faibles mis en Ă©vidence par Reims, Nice ou encore Caen. L’association Marcelo - Denayer est loin d’avoir rassurĂ© lors de ses deux premiĂšres associations et prendra inĂ©vitablement l’eau Ă  Manchester si elle ne se remet pas vite dans le bain. Si tant est qu’à son meilleur niveau, elle puisse rĂ©sister aux assauts d’AgĂŒero, Sterling et compagnie
 L’idĂ©e n’est pas pour autant de tomber dans un pessimisme exagĂ©rĂ©. Dans l’entrejeu et offensivement, Bruno Genesio dispose Ă©videmment de sĂ©rieux atouts Ă  faire valoir, du trio Ndombele-Tousart-Aouar Ă  l’imprĂ©visible Memphis Depay, en passant par le champion du monde Nabil Fekir. Mais parmi les Ă©lĂ©ments citĂ©s, trĂšs peu sont ceux qui ont une expĂ©rience significative au trĂšs haut niveau. Au milieu de terrain, seul Tousart a dĂ©jĂ  goĂ»tĂ© Ă  la C1
 durant une heure, tandis qu’offensivement, le quatuor Depay-Fekir-DembĂ©lĂ©-TraorĂ© y compte 23 matchs en cumulĂ©, pour cinq buts. Assez maigre


Se contenter d’un reversement en C3 ? Le timing serait mauvais


On serait alors tentĂ© de se dire que cet effectif, relativement jeune, a un bel avenir devant lui. Qu’un parcours correct suivi d’un repĂȘchage en Ligue Europa pourrait lui servir d’expĂ©rience afin de revenir plus fort et expĂ©rimentĂ© par la suite. Mais cela supposerait que Lyon conserve la majoritĂ© de ses hommes forts la saison prochaine. Ce qui semble dĂ©jĂ  compromis Ă©tant donnĂ© les dĂ©clarations rĂ©currentes de Depay, le dĂ©part avortĂ© de Fekir cet Ă©tĂ©, et la trĂšs belle cote d’Aouar ou Ndombele sur le marchĂ©. MĂȘme s’il n’a rien montrĂ© en C1, l’effectif lyonnais est prometteur. Mais il ne restera pas Ă©ternellement en l’état et le dernier Mercato a montrĂ© Ă  quel point le club rhodanien avait du mal Ă  finaliser les dossiers jugĂ©s prioritaires. Autrement dit, il n’est pas sĂ»r que Lyon ait un effectif d’une telle qualitĂ© la saison prochaine. Tout cela sans oublier l’impatience d’une frange des supporters lyonnais, qui estiment que « leur » club a perdu son ambition et qui accepteraient difficilement un parcours moyen cette saison, dans un contexte de relations dĂ©jĂ  tendues. A Lyon, il y a des airs de « maintenant ou jamais » dans cette quĂȘte d’un retour aux premiers rĂŽles -ou au moins aux seconds- en Ligue des Champions. MĂȘme si aucun objectif n’a Ă©tĂ© clairement affiché 

Ligue des champions – premiĂšre journĂ©e des lions : Sadio ManĂ© et Diao BaldĂ© victorieux, Badou Ndiaye voit rouge

Mané et Salah Copyright -AFP
Ce mardi 18 septembre 2018, c’était le dĂ©but de la premiĂšre journĂ©e de la Ligue des champions en Europe. Plusieurs SĂ©nĂ©galais faisaient leur entrĂ©e dans le tournoi, et ils ont connu des fortunes diverses sur le plan individuel. En levĂ©e de rideau, l’Inter de Milan de Diao BaldĂ© Keita accueillait le FC Tottenham pour le compte du groupe B. L’international sĂ©nĂ©galais et son Ă©quipe ont battu sur le fil les Anglais sur le score de 2 buts Ă  1. Diao BaldĂ© Keita est entrĂ© en cour de jeu (72Ăšme minute de jeu). Pour le choc de la soirĂ©e entre Liverpool et Paris Saint-Germain, le duel a tournĂ© du cĂŽtĂ© des Anglais. En effet, les reds ont battu les Parisiens sur le score de 3 buts Ă  2. MĂȘme s’il n’a pas marquĂ© ou fait une passe dĂ©cisive, Sadio ManĂ© a Ă©tĂ© omniprĂ©sent sur ce match. L’international SĂ©nĂ©galais Ă©tait intenable face Ă  la dĂ©fense parisienne. À sa sortie, Ă  la 90Ăšme minute de jeu, l’Anfield s’est levĂ© comme un seul homme pour applaudir son feu follet sĂ©nĂ©galais. Dans ce mĂȘme groupe C, le Napoli de Kalidou Koulibaly a fait match nul face Ă  la modeste Ă©quipe du FK Crvena Zvezda. Le dĂ©fenseur sĂ©nĂ©galais a jouĂ© tout le match. Dans les autres matchs, le Galatasaray de Pape Alioune Ndiaye a largement dominĂ© le Lokomotiv Moscow (3-0). Le milieu international sĂ©nĂ©galais a Ă©copĂ© d’un carton rouge aprĂšs avoir reçu deux cartons jaunes. Dans ce mĂȘme groupe, le Shalke O4 de Salif SanĂ© a fait match nul face au Porto. Le longiligne dĂ©fenseur sĂ©nĂ©galais a jouĂ© tout le match.

Ligue des Champions - Groupe F : Tout ce qu'il faut savoir sur Manchester City - Lyon

L'OL aura fort Ă  faire dĂšs son entrĂ©e en lice en Ligue des Champions mercredi contre Manchester City (21h00), oĂč tout autre rĂ©sultat qu'une dĂ©faite serait considĂ©rĂ© comme une rĂ©elle performance.

Les trois derniers matchs de Manchester City


15/09/2018 : Manchester City - Fulham (3-0, PL)
01/09/2018 : Manchester City - Newcastle (2-1, PL)
25/08/2018 : Wolverhampton - Manchester City (1-1, PL)

Les trois derniers matchs de Lyon


15/09/2018 : Caen - Lyon (2-2, L1)
31/08/2018 : Lyon - Nice (0-1, L1)
24/08/2018 : Lyon - Strasbourg (2-0, L1)

Les Ă©quipes probables


Manchester City : A venir...

Lyon : A venir...

Les groupes


Manchester City : A venir...

Lyon : A.Lopes, Gorgelin, Racioppi - Rafael, Dubois, Tete, Morel, Denayer, Marcelo, F.Mendy - Aouar, Ndombele, Tousart, Ferri, C.Diop, Fekir - Depay, B.Traoré, Cornet, Terrier, M.Dembélé

Les stats Ă  retenir (avec OPTA)





    • Ce sera la toute 1Ăšre rencontre entre Manchester City & Lyon. Aucun club français n’a rĂ©ussi Ă  s’imposer sur le terrain de City en compĂ©tition europĂ©enne (1 nul, 2 dĂ©faites).

    • Lyon n’a remportĂ© qu’un seul de ses 8 matches face Ă  un adversaire anglais en Ligue des Champions (4 nuls, 3 dĂ©faites), c’était face Ă  Liverpool Ă  Anfield en octobre 2009.

    • C’est la 8eme participation consĂ©cutive de Manchester City en Ligue des Champions – plus longue sĂ©rie en cours pour un club anglais. Les Citizens ont atteint la phase Ă  Ă©limination directe lors de chacune des 5 derniĂšres Ă©ditions.

    • C’est la 15eme participation de Lyon Ă  la Ligue des Champions, plus que tout autre club français. L’OL a atteint la phase Ă  Ă©limination directe de la compĂ©tition Ă  chaque reprise entre 2003-04 et 2011-12, mais a Ă©chouĂ© au stade des groupes depuis, Ă  2 reprises (2015-16 et 2016-17).

    • Lyon n’a remportĂ© que 3 de ses 13 derniĂšres rencontres de Ligue des Champions (3 nuls, 7 dĂ©faites).

    • Les 5 derniers matches de Lyon en Ligue des Champions n’ont produit que 5 buts (2 buts inscrits, 3 encaissĂ©s).

    • Pep Guardiola a atteint le dernier carrĂ© de la compĂ©tition lors de 7 de ses 9 participations Ă  la Ligue des Champions en tant qu’entraĂźneur, mais n’a plus pris part Ă  la finale depuis 2011. Il peut remporter la compĂ©tition pour la 3eme fois et Ă©galer Zinedine Zidane, Carlo Ancelotti & Bob Paisley.

    • Raheem Sterling a inscrit 8 buts & dĂ©livrĂ© 6 assists lors de ses 15 derniĂšres titularisations avec Manchester City en Ligue des Champions.

    • Moussa DembĂ©lĂ© a inscrit 3 buts lors de ses 4 premiers matches de Ligue des Champions, mais n’a trouvĂ© le fond des filets qu’à une seule reprise en 6 rencontres depuis.



244224645eb178bc685047bd27b470419999999999999999999