nav>
Vous êtes ici :accueil » Sport » TOUR D’ALGÉRIE 2012 : A la recherche du temps perdu

TOUR D’ALGÉRIE 2012 : A la recherche du temps perdu

Panoramic

Copyright : Panoramic

Le Tour d’Algérie cyclisteprend du volume

comparativement à l’édition 2011. Si la longueur du circuit reste sensiblement la même, le nombrede coureurs et celui des équipes étrangères engagés asérieusement augmenté passantrespectivement de 75 à 198 et de 5 à 18.Peloton auquel s’ajoutent quatre formations algériennes dont l’équipe nationale olympique.Pour la première fois dans l’histoire du Tour nouvelle formule, deux équipes professionnelles prendront le départ. En l’occurrence, Elite Cycling team (Allemagne) et Concordia team (Danemark). Comme un symbole, l’édition qui commence le 10 mars est placée sous le slogan” TAC 2012, changement de braquet.” Il est clair, que les dirigeants du cyclisme algérien ont envie de voir leur course grandir et devenir un rendez-vous incontournable sur le plan africain et méditerranéen, comme cela était le cas dans les années 70. Années fastes s’il en fut. Lors de cette période bénie, le Tour d’Algérie portait bien son nom, offrant à la caravane un circuit dont la longueur variait entre 1500 et 1900 kilomètres et traversait le pays d’Est en Ouest avec parfois des incursions dans leSud. Quant aux formations invitées, outre une solide sélection nationale, toutes les grandes équipes de l’Europe de l’Est qui dominaient le cyclisme international amateur y participaient: Pologne, URSS, RDA, Tchécoslovaquie, Roumanie, Yougoslavie… Et l’Europe de l’Ouest n’était pas en reste grâce à des pays tels la Suède, l’Italie ou la France. Sur l’échiquier mondial, le Tour d’Algérie n’était pas éloigné du niveau du Tour de l’Avenir ou de la fameuse Course de la Paix, compétitions qui réunissaient la crème du cyclisme amateur. Mais c’était une autre époque, cellede l’Etat Providence. L’Algérie socialiste faisait du sport l’étendard de sa volonté de puissance et ne rognait jamais sur les dépenses. Aujourd’hui, les dirigeantsdu cyclisme algérien doivent tenir compte de la nouvelle donne économique voirede la baisse de l’audience du vélo dans le pays. Mais ,surtout, le cyclisme est sans doute la discipline sportive qui a le plus pati de la violence terroriste des années 90. Il était évidemment impossible de faire parcourir une caravaneforte decentaines de personnes – étrangères en grande partie- sur les routes d’un pays en proie aux attentats et auxmassacres quotidiens.Après une timide reprise en 2001, le Tour d’Algérie fut à nouveau plongé dans un sommeil profond. Le réveil se fit en douceur en 2011. Petite cuvée avec cinq étapes et un peloton réduit, joliment animée parles numéros des Erythréens Natnael Berhane et Daniel Teklehaymanot, des Marocains Tarik Chaoufi et Adil Djelloul et conclu par une victoire finale symbolique del’Algérien Azzedine Lagab. En Algérie, le cœur du cyclisme bat à nouveau net tous ses acteurs n’ont qu’un seul objectif: partir à la recherche du temps perdu. L’édition 2012 Les équipes engagées Equipes indépendantes Rietumu-Delfin (République de Lettonie) ; Team Greens (Malte): Continental team-SP Tableware (Grèce); Bike-Aid Elite cycling team (Allemagne): Wilton AA-Drink Cycling Team (Pays-Bas): STC Elite Team (Argentine-Espagne): Didelot Sports (France); Athlétic team (France); Rhône Alpes (France); Concordia Team (Danemark) : Refero Cycling Team (Suède); Uzbekistan Suren Team (Ouzbékistan), Geofco Ain Benian (Algérie), Velo Club Sovac (Algérie) etGroupement Sportif des Pétroliers (Algérie). Séléctions nationales Algérie Olympique, Turquie; Erythrée,Maroc; Tunisie; Libye; Burkina Faso. Programme 1re étape (10 mars): Alger-Ain-Defla (140 km). 2è étape (11 mars): Chlef-Mostaganem (137 km). 3è étape (12 mars): Oran-Sidi Bel Abbes (151 km). 4è étape (13 mars): Oran-Oran (Front de mer) (87 km). 5e étape (14 mars): Oran-Oran (Santa Cruz) (127 km). La boucle d’Alger (16 mars): Alger Centre (circuit Asselah Hocine) Longueur totale: 642 km Les vainqueurs 2011: Individuel: Azzedne Lagab (Algérie) Equipe: Erythrée Grimpeur:Tarik Chaoufi (Maroc) Sprinteur :Youcef Reguigui (Algérie) Espoir: Natnael Berhane (Erythrée)

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 15480

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page