Vous êtes ici :accueil » Sport » KENYA : Pamela Jelimo, retour de l’enfer

KENYA : Pamela Jelimo, retour de l’enfer

Panoramic

Copyright : Panoramic

Pamela Jelimo est vraiment de retour. En réalisant un fabuleux 1’56” 34 sur 800 m lors de la première étape de la Diamond League 2012 à Doha, la Kenyane a signifié au monde qu’elle avait retrouvé son niveau de 2008. Souvenons-nous de cette saison sublime qui avait marqué la naissance d’une prodigieuse spécialiste du double tour de piste. Avec le Kenya, on avait l’habitude de voir les talents défiler et étaler leur savoir-faire sur les pistes du monde entier. Mais avec Pamela Jelimo on était presque dans l’instantanée. En quelques semaines, cette athlète venue de nulle part a donné un coup de vieux aux championnes en place. Entre mars et juin 2008 elle dispute trois courses et réalise trois chronos ahurissants. Au meeting de Berlin, Pamela court en 1’55’’76 soit la meilleure performance mondiale de l’année. Trois semaines après, à Oslo, elle avance encore plus ses pions en lâchant un superbe 1’54’’99 ce qui correspond à la sixième meilleure performance de tous les temps. Elle dépossède par la même occasion l’Algérienne Hassiba Boulmerka de son record d’Afrique qui datait de 1992. Avant ces deux sorties, la kenyane avait raflé le titre continental au nez et à la barbe de la Mozambicaine Mutola, son aînée de 15 ans ! En clair, on assiste à la naissance d’un nouveau monstre du double tour de piste. La force de Pamela, c’est une puissance d’accélération, une capacité à mener un train d’enfer jusqu’à l’écœurement de l’adversaire et une absence de doute qui frise l’insolence. A Pékin, dans l’écrin du fameux stade olympique, le Nid d’Oiseau, elle subjugue la foule et mate la concurrence lors d’une finale de très haut niveau. A l’or olympique elle ajoute un ajoute un record national et continental senior et la meilleure performance mondial junior de tous les temps (1’54”87). Pour finir une saison déjà extraordinaire, la native de Nairobi s’offre la Golden League et la troisième meilleure performance mondiale de tous les temps en 1’54”01 sur la piste sacrée du Weltclasse stadium de Zürich. Après ce feu d’artifice géant, la jeune kenyan entre comme en hibernation. La nuit, faite de blessures physiques et psychologiques, va durer plus de trois ans. Devenue une star hors-normes dans son pays avec une avenue qui porte son nom à Nairobi, sa soudaine richesse matérielle (plus de 2 millions de dollars amassés en quelques mois) attise les convoitises et perturbe la vie d’une femme a peine sortie de l’adolescence. C’est le début d’une chute que l’on pouvait pensé définitive. Car, ne l’oublions pas, au Kenya l’athlétisme a produit tant d’étoiles filantes ces trois dernières décennies. Puis, le miracle eut lieu au début de l’année en cours. A Istanbul, Jelimo remporte haut la main le titre mondial indoor. La championne olympique en titre revient d’une galère de trois ans. Après avoir disparu des radars de la compétition de haut niveau, elle a su travailler dur, dans l’ombre, pour retrouver le haut de l’affiche. A 23 ans, on peut dire qu’elle est à l’aube d’une nouvelle carrière. Accueillie à nouveau comme une reine dans son pays, elle n’oublie pas tous ceux qui l’on soutenu et entouré de leur affection durant la traversée de la houle. Parmi ceux-là, elle range sa mère Rodha Mengitch, son époux, également athlète, Petert Kiprotich Murrey,son manager Bob Verbeck et ses entraîneurs, l’Américain Thomas Englherd et le Kenyan Daniel Sirma. Promis, juré, Pamela a appris de ses souffrances. Elle ne refera pas les mêmes erreurs. En réalisant sitôt dans la saison à Doha la meilleure performance de l’année, la gracile Pamela annonce la couleur : ses concurrentes devront être très, très fortes pour espérer la déposséder de son titre olympique à Londres en aout prochain.

Profil

Née le 5 février 1989 à Nairobi, Kenya

Spécialité : 800 m.

Records : Outdoor : 1’54’’ 01 depuis le 29 août 2008 à Zürich. Indoor: 1’58”83, depuis le 11 mars 2011 à istanbul

Palmarès : championne olympique en 2008, championne du monde en salle en 2012, championne d’Afrique en 2008, vainqueur de la Golden League en 2008

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 15480

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page