ul>
Vous êtes ici :accueil » Jeux Olympiques » JO/Cameroun : Les Lionnes aux Jeux de Londres sans voir Londres

JO/Cameroun : Les Lionnes aux Jeux de Londres sans voir Londres

Panoramic

Copyright : Panoramic

« J’avais envi de jouer au bas mot le second tour du tournoi et aussi visiter les quatre coins de Londres où j’ai de la famille. Je ne peux que être triste parce qu’aucune des deux objectifs n’a été atteint» s’indigne une des joueurs amateurs qui étaient de l’expédition des Jeux olympiques de Londres 2012. Si la 30e édition des olympiades de l’ère moderne est ainsi dénommé, il est constaté au déroulement des compétitions, que certains épreuves se déroulement en dehors et parfois très loin de la ville de Londres. Les Lionnes du Cameroun ont disputé leur matches respectivement à Cardiff et à Coventry. « Hier, nous avons fait un tour au village des Jeux à Londres, juste un bref passage, avant d’embarquer pour Yaoundé » indique Enow Ngatchou, l’entraineur national sélectionneur des Lionnes. Une équipe olympique qui n’a pas fait bonne figure durant son exercice expérimental dans le tournoi de football féminin. Trois matches respectivement contre le Brésil, le Royaume-Unis et la Nouvelle Zélande, sanctionnés par trois lourdes défaites et onze buts encaissés contre un inscrit. « C’est un bilan qui n’est pas intéressant mais, je suis satisfait sur certains points qui vont certainement permettre à cette équipe d’améliorer son jeu » estime le technicien Enow Ngatchou. Le prochain challenge d’envergure pour l’équipe nationale de football féminin du Cameroun, est la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations prévue pour démarrer dans deux mois en Guinée Equatoriale. « C’est une compétition qui doit se préparer dès maintenant. Je vais rencontrer la direction technique nationale pour l’établissement d’un chronogramme de travail. Entre temps, nous avons libéré les joueuses, le temps pour elles de recuperer et changer d’air » explique l’entraineur national.

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 15480

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page