Vous êtes ici :accueil » Sport » CHAMPIONNATS D’AFRIQUE 2012 : Veillée olympique à Porto Novo

CHAMPIONNATS D’AFRIQUE 2012 : Veillée olympique à Porto Novo

Panoramic

Copyright : Panoramic

Les Championnats d’Afrique auront lieu presque un mois jour pour jour avant le début des épreuves d’athlétisme aux Jeux olympiques de Londres 2012. Ils serviront de compétition étalon pour certains athlètes et d’exercice de la dernière chance pour réaliser les minimas pour d’autres. Pour les meilleurs, il s’agira d’ajouter une ligne sur leur palmarès. En principe, le rendez-vous continental réserve rarement des surprises. Lorsque tous les ténors sont présents, cela va sans doute être le cas lors de cette édition, la logique est généralement respectée. Le Kenya, l’Ethiopie, le Nigéria et de l’Afrique du Sud annoncent de grosses équipes. On les retrouvera en tête du tableau des médailles le 1er juillet au soir. L’intérêt sera concentré sur l’éternel duel entre les deux géants d’Afrique de l’Est. Mais quelques questions méritent d’être posées: le Kenya écrasera-t-il la concurrence comme il l’avait fait à Nairobi en 2010 ? L’Ethiopie relèvera-t-elle le défi de la bande à David Rudisha ? L’Afrique du Sud fera-t-elle une incursion plus profonde dans les épreuves du sprint et du demi-fond? Le Maroc et l’Algérie retrouveront-ils une place plus digne de leur potentiel et de leur histoire ? Enfin, les stars mondiales telles Amantle Montsho, David Rudisha, Vivian Cheruiyot, Silas Kiplagat, Goedfrey Mokoena, Pamela Jelimo ou Sunette Viljoen sauront-elles faire le spectacle et signer quelques performances de haut vol ?

Les forces en présence

Sprint court et long

Une fois n’est pas coutume, dans ce secteur il y aura des étincelles. Chez les hommes, le Sud-africain Simon Magakwe réalise un début de saison remarquable. Il n’est pas encore descendu sous la barre des 10”, mais il pourrait y arriver avant les Jeux olympiques. L’Ivoirien Ben Youssef Meité aura du mal à conserver son titre. Sur 200 m, un autre sud-africain, Anaso Jaondwana, menace de prendre le pouvoir. Alors que sur 400 m, le Soudanais Rabah Yousif semble avoir une bonne marge sur tout le monde. Chez les dames, on se délecte à l’avance du match qui opposera sur 100 m et 200 m trois championnes prometteuses: en l’occurrence, l’Ivoirienne Murielle Ahouré, auteure d’un début de saison fulgurant, la Nigériane Blessing Okagbare et la Gabonaise Ruddy Zang Milama. Toutes valent 11” sur 100 m et moins de 23” sur 200 m pour les deux premières citées. Au 400 m, la Botswanaise Amanthle Montsho (49” 62 cette saison) est au dessus du lot. Elle ne devrait pas être inquiétée par la Namibienne Tjipekapora Herunga (51”24) et la Sud-africaine Selemela Thipe (51”47).

Demi-fond court

Porto Novo attend de voir à l’œuvre le monstre sacré du 800 m, David Rudisha.Le Kenyan sera là pour défendre son titre, mettre la pression sur ses adversaires en vue des JO et sans doute participer pour la première fois a la conquête du titre du 4X400 m. Ses adversaires sur le double tour son connus: il s’agit du Botswanais (18 ans) Nijel Amos (1’43”11), de l’Ethiopien Mohammed Aman (1’43”51) et bien sûr, à moins qu’il ne choisisse de courir le 1500 m, le Soudanais Abubaker Kaki (1’43”71). Sur 1500 m justement, un duel fratricide opposera Asbel Kiprop (3’29”78) et Silas Kiplagat (3’29”63). Le premier nommé, champion d’Afrique 2010, champion du monde 2011 et champion olympique 2008, n’est pas prêt à céder son poste de leader. Mais ces deux cadors devront se méfier d’un nouvel arrivant au plus haut niveau, le Djiboutien (18 ans) Ayanieh Suleiman (3’30”31), et du redoutable éthiopien Mekonnen Gebremedhin (3’31”45). Chez les dames, le combat s’annonce passionnant sur 800 m comme sur 1500 m . Dans le double tour de piste, derrière la revenante kenyane Pamela Jelimo (1’56”94), tout est possible pour cinq ou six candidates. Nous pensons bien sûr à l’Ethiopienne Fantu Magiso (1’57”48), à la Sud-africaine Caster Semenya (1’59”58), à l’Algérienne Zahra Bouras (1’58”78) et à la Marocaine Malika Akkaoui (1’59”54). Dans l’épreuve du 1500 m, les Ethiopiennes Abeba Arigawe (3’56”54) et Genzebe Dibaba (3’57”77) semblent au-dessus du lot et devraient mater Kenyanes et Marocaines, leurs plus dangereuses rivales.

Demi-fond long

Les Kenyans ont le vent en poupe, ils l’ont démontré lors des trials du 10 000 m disputés à Eugène le 3 juin dernier. Wilson Kiprop est dans une forme éblouissante (27’01”98) mais il sait que le danger pourra venir de son propre camp. Même si l’Ethiopie avec Tariku Bekele, Lelisa Desisa et Gebremariam possède d’excellentes munitions. Sur 5000 m, Kiplangat Koech (12’57” 63) n’aura pas les coudées franches, lorsqu’on sait que l’Ethiopie a dans ses rangs un véritable prédateur, Imane Merga (12’59”77) et un paquet de coureurs à moins de 13 minutes. Chez les dames, le 5000 m semble dévolu à Vivian Cheruiyot (12”35”62), même si l’Ethiopienne Meseret Defar (14’35”65) n’a rien perdu de son talent et de sa gourmandise et que sa compatriote Tirunesh Dibaba ne lâchera pas facilement le titre. Ni celui du 10 000 qu’elle détient. Ses 30’24”39 (meilleure performance mondiale de l’année) montrent qu’elle sera au taquet à Porto Novo, surtout avec le souffle de la Kenyane Jebet Kiplagat (30’24”85) dans le dos.

Sauts, lancers, épreuves combinées

A défaut de posséder une véritable élite dans ces disciplines, l’Afrique peut compter sur quelques talents de niveau mondial éparpillés sur tout le continent. Les plus attendus au Bénin sont incontestablement la spécialiste du Javelot, Sunette Viljoen. La Sud-africaine a pris tout simplement la tête du classement mondial avec un jet au delà des 69 m réalisé le 6 juin à New-York. Ses compatriotes Chris Harmse (marteau), Godfrey Mokoena (longueur, 8,29 m), Burger Lambrechts (poids, 20, 12 m), Victor Hogan (62,76 m, disque) seront intouchables. Tout comme la Sénégalaise Amy Séne (69,10, marteau). Toutefois, le décathlon sera le clou du spectacle. On attend beaucoup de deux hommes forts et en grande forme. L’Algérien Larbi Bouraada a fait sensation en battant le 15 juin à Ratingen (Allemagne) son record d’Afrique (8332 points). Une performance qui le place au 5ème rang mondial et en fait un possible candidat au podium olympique. A Porto Nova, l’Algérien aura en face de lui le Sud-africain Willem Cortzen qui détient la huitième performance mondiale avec 8244 points. Duel de géants au sens propre comme au sens figuré.

CHAMPION (NE)S EN TITRE ET MEILLEURES PERFORMANCES 2012

* En gras les meilleures performances 2012

Messieurs

100 m : Ben Y Meité (CIV),10”08 - *Simon Magakwe(Afs),10”06

200 m: Amr Seoud (Egy), 20”36 : Anaso Jaondwana (Afs), 20”32

400 m : Mohmaed Kouaja (Lib), 44”98 : Rabah Yousif (Sou), 45“42

800 m: David Rudisha (Ken), 1’42”84 – David Rudisha (Ken), 1’41”74

1500 m : Asbel Kiprop (Ken), 3’36”19 - Silas Kiplagat (Ken), 3’29” 63

5000 m : Edwin Soi (Ken), 13’39”46.- Isiah K. Koech (Ken), 12’57”63

10 000 m : Wilson Kiprop (Ken), 27’32”9- Wilson Kiprop (Ken), 27’01”98

110 m haies: O. Hadj Lazib (Alg), 13”77 – Selim Nurudeen (Nga), 13”54

400 m haies: LJ Can Zyl (Afs), 48”51. – Amaéchi Morton (Nga), 48”79

3000 m sc: Richard Mateelong (Ken), 8’23”54 – Paul Koech (Ken), 7’54”31

4X100 m : Afrique du Sud, 39”1 6 - Nigéria , 39”30

4X400 m : Kenya, 3’02”96 – Botswana, 3’03”84

20 km marche: Hassaine Sebei (Tun), 1h 20’36” – Leboang Shange (Afs), 1h 25’48”

Longueur: Godfrey Mokoena (Afs), 8, 23 m – Godfrey Mokoena, 8, 29 m

Triple saut: Tosin Oke (Nga), 17,22 m - Issam Nima (Alg), 16, 89 m

Hauteur: Kabelo Kgosiemang (Bot), 2,19 m – Mohd Younes Idriss (Sou), 2, 25 m

Perche: Hamdi Dhouibi (Tun), 4,70 m – RAS

Poids : Burger Lambrechts (Afs), 18, 63 m- B. Lambrechts (Afs), 20, 12 m

Disque: Omar Ah.El Ghazaly (Egy), 59, 30 – Victor Hogan (Afs), 62, 76 m

Marteau: Moh El Ayany (Egy), 74, 72 m – Chris Harmse (Afs), 76, 92 m

Javelot: Al Sayed Abdelrahman (Egy), 78,02 m – Jayson Henning (Afs), 77, 08 m

Décathlon : Larbi Bouraada (Alg), 8148 pts – L. Bouraada (Alg), 8332 pts

Dames

100 m : Blessing Okagbare (Nga), 11”03 – Murielle Ahouré (CIV),11”00

200 m : Oludamola Osayomi (Nga), 23”36 – Murielle Ahouré (CIV), 22”42

400 m : Amantle Montsho (Bot), 50”03 – A. Montsho (Bot), 49”62

800 m: Zahra Bouras (Alg), 2’00”22 – Pamela Jelimo (Ken), 1’56”94

1500 m :Nancy Lagat (Ken), 4’10”43 – Abeba Arigawe (Eth), 3’56”54.

5000 m : Vivian Cheruiyot (Ken), 16’18”72 -V. Cheruiyot (Ken), 14’35”62

10 000 m : Tirtunesh Dibaba (Eth), 31’51”39 - Tirunesh Dibaba (Eth), 30’24”39

100 m haies: Seun Adigun (Nga), 13”14 - Gnima Faye (Sén), 13”14

400 m haies : Hayat Lambarki (Mar), 55“96 - Akoke Odumosu (Nga), 55“03

3000 m sc : Micah Cheywa (Ken), 9’32”18 – M. Chywa (Ken), 9’07”14

4X00 m : Nigeria, 43”45 - Nigéria : 43”92.

4X400 m: Nigéria, 3’29”26 - Nigéria : 3’30”78

20 km marche: Grace Wanjiru (Ken), 1h 34’19 – Grace Wanjiru (Ken), 1h 37’20”

Longueur: Blessing Okahbare (Nga)6,62m – Ola Sesay (Sle), 6, 71 m

Triple saut: Selloane Tsoaeli (Oug),1,75m - Charlene Potgieter (Afs), 1”, 80 m

Perche: Nisrin Dinar (Mar), 3,70 m - RAS

Poids: Mirlan Ibekwe (Nga), 13, 67 m - RAS

Disque: Elizan Naude (Afs), 56, 74m : Elizna Naude (Afs), 58, 97 m

Marteau: Amy Sene (Sén), 64, 11m : Amy Sene (Sén), 69, 10 m

Javelot : Sunette Viljeon (Afs), 63, 33 m – Sunette Viljoen (Afs), 69, 35 m

Heptathlon: Margaret Simpson (Gha),6031 pts – Margaret Simpson (Gha), 6245 pts

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 15480

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page