Vous êtes ici :accueil » rythmes et cultures » Kamerhiphop Show 10 : Célébration de la jeunesse urbaine et du talent pérenne

Kamerhiphop Show 10 : Célébration de la jeunesse urbaine et du talent pérenne

944kamerhiphop_actu.jpg

Sur scène, ce seront succédés :
1.9.8.5, qui se définit comme un Rappeur hardcore et commercial. Rappeur pétri de talent, il se veut capitaine d’une jeunesse qui vient donner du sang neuf et pur au hip hop camerounais.
Habib aka micro-professeur, entre rap champagne et hip hop qui rime avec élégance et show-business, l’un des rappeurs les plus online de l’heure n’aura pas manqué de rappeler à ses frères qu’il est important de garder espoir.
Phatal, le poète de rue, à travers ses mots, ses rimes pour décrire des maux, a accompagné le public dans son univers slam.
JEMM, groupe RnB et afro-pop aura très certainement produit le spectacle le plus agréable de la soirée à travers leur swagg à toute épreuve et des chorégraphies bien placées.
Mbalè Mbalè, toujours aussi énergiques sur scène, le groupe a revisité son répertoire dans lequel figure de nombreux titres populaires.
Mario, en danse urbaine nous a présenté son tout premier show solo de danse hip hop.
Dar X, désormais artiste solo, ce rappeur au flow venant tout droit de Bagangté et au talent indiscutable a présenté quelques tranches de sa vie à son public
Sir Nostra, Docteur en rimes venu tout droit de Douala, a présenté quelques esquisses de son talent et présenté un aperçu de ce qu’il prépare en termes de projets.
Nkunkuma, déjà sacré l’an dernier par une cérémonie de distinction artistique comme ayant le meilleur maxi single, le « Chef » présentait son album officiellement disponible à la vente.
Anofel Wear aura agrémenté l’évènement à travers la présentation de sa nouvelle collection de t-shirts qui d’après lui est censé combattre le paludisme vestimentaire.

Notons que cette édition aura été présentée par Stanley E.N.O.W de Blaxity (Maison de production de l’émission Mboa sur Canal 2 International), déplacé spécialement de Douala pour l’évènement. Aux platines, DJ ZIBI aura assuré l’essentiel.

A travers Kamerhiphop Show – New School part II, il a donc été question de montrer aux yeux du public que la flamme du hip hop reste vive à travers les générations mais aussi qu’à travers le talent et la fougue de cette pépinière d’artistes intrépides, aux talents indiscutables et avides de plateformes d’expression, il y a véritablement de quoi leur faire la confiance.

Sous le regard averti de Krotal, Sultan Oshimihn, Dj Bilik, C-minaire, Sumanja, Ak Sang Grav, Ebène, Jay N, Obidy Style, Hobskur… Comme une caution morale, ces artistes et groupes considérés comme l’élite de la scène urbaine au Cameroun, furent présent à ces plus de 200 minutes de Rap, Afro-pop, Danse urbaine, Slam et Reggae offertes par la « relève ». source : Kamerhiphop.com

Signature : D. Suaza

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page