DJ ARAFAT rap dans son nouveau clip « Pour les potos »

C’est un DJ Arafat auréolé du titre de meilleur artiste ivoirien du coupé-décalé 2016 qui vient de mettre sortir le vidéogramme de « Pour les potos » avec en featuring Ariel Sheney.

Habitué à un DJ Arafat dit « Yorobo » plutôt survolté, les milliers de fans de l’artiste le découvre dans ce vidéogramme sous un autre registre, celui du rap. On serait tenté de dire avec quelques puissances en moins pour celui qui est habitué à faire trembler les dancefloor avec ses rythmes à des puissances et décibels plutôt très élevés

« Qui a dit que coupé décalé man ne pouvait pas faire rap ? Voilà ça… » C’est en ces mots que le « Zeus » commence son vidéogramme produit par DaylightProd. Seulement, à écouter de près, on serait tenter de dire qu’il manque un peu de punch, de la rythmique peut-être, mais surtout de la profondeur dans les textes pour être classé définitivement dans le registre auquel DJ Arafat voulait s’essayer, le rap. Le featuring d’Ariel Sheney donne à cette production sa vraie connotation rap.

Vidéogramme est d’une excellente qualité, clip quasi à l’américaine, on pourrait aussi déplorer la présence des armes à feu. Ceci pourrait ne pas être d’un excellent goût, car comme personne ne l’ignore, DJ Arafat est suivi et a des milliers de fans jeunes et très jeunes à travers le monde.

Doté d’un excellent instrumental, cet essai n’est peut-être pas considéré par les uns comme du rap pur et dur, on peut en retenir que le « Yorobo » voulait montrer qu’outre le coupé-décalé où il démontre sa toute puissance, il peut bien s’essayer à autre chose.

Artistes associés