Vous êtes ici :accueil » portrait » ZAMBIE / Chris Katongo: Un capitaine exemplaire

ZAMBIE / Chris Katongo: Un capitaine exemplaire

Panoramic

A l’image de cette Coupe d’Afrique des nations et à l’image  de l’équipe vainqueure,  celui qui a été désigné meilleur joueur du tournoi, Chrsitopher Katongo, ne fait pas dans le bling bling. L’attaquant des Chipolopolo est plutôt une force tranquille dont la présence rassure les siens. Le nouveau numéro un africain est né il y a trente et un ans à Mufulira, un ville située à la frontière du Congo là-même ou est né l’immense star du football zambien rescapée du crash de 1993, Kalusha Bwalya. Lorsqu’on s’intéresse à sa carrière commencée en junior au Kalushi Moderns Stars, on constate qu’elle  est linéaire.Sans soubressauts marquants. Après un passage infructueux chez les Green Buffaloes (aucun titre zambien), Chris traversa la frontière pour tenter sa chance au sein de l’emblématique club sud-africain, le Jomo Cosmos. S’il inscrivit pas mal de buts  (36 en 72 matchs) avec les Ezenkosi, il a quitté bredouille le club de Johanesburg  cher à la légende Jomo Sono.  Mais comme nombre de joueurs africains, Christopher Katongo a l’oeil rivé sur l’Europe. Son rêve de depart se réalise en 2007. Le Jomo Cosmos FC le lâche au profit d’un club danois, l’IF Bronbdy. Pendant 30 mois,  le chipolopolo goûte au très haut niveau. Il dispute sa première et dernière  Ligue des champions et  inscrit, grâce à une victoire en Coupe du Danemark, une première ligne à son palmarès. Etonnament, cette expérience plutôt réussie au Danemark ne lui ouvre pas les portes de grands clubs européens. Pourtant, son habilité technique, sa science du dribble, sa combativité, son exemplarité sur le terrain plaidaient pour lui. Au contraire, le Zambien  doit se contenter de répondre à l’offre d’une formation allermande de Bundeliga 2, l’Arminia Bielefeld. Il y passe trois saisons sans relief. Certes, il joue régulièrement mais il  marque peu,16 buts pour 51 matches toutes compétitions confondues.    Découragement, renoncement ou réalisme ? Après la mièvre histoire allemande, Katongo s’exile dans le modeste championnat grec où il  rejoint un club  de seconde zone, le Skoda Xanthi,.La  descente, non pas aux enfers, mais dans les sous-sols de l’anonymat est  engagée. A 28 ans, Chris Katongo semble avoir fait le choix de la sécurité de l’emploi et des garanties financières. C’est ce qui explique sans doute sa décision d’aller voir, après un séjour grec sans saveur, si l’herbe est plus verte en Chine. En juillet 2011, il paraphe un contrat de trois ans avec le Henan Construction basé à  Zhengzou, la capitale de la province du Henan. Pas de quoi sauter au plafond. Katongo semble bien avoir mis une croix sur le projet sportif. Mais durant toutes ces années sans éclat, le grand frère de Félix  - son frère est également international- a continué a prendre du plaisir avec la sélection nationale. Depuis sa première cape en 2003,  il a rarement fait défaut. On peut juste constater une absence en  2007 et 2008 alors qu’il jouait à Brondby. Pour le reste,  Chris Katongo a été de toutes les campagnes internationales des Chipolopolo, notamment lors des CAN 2006, 2008, 2010 et 2012. Devenu son capitaine, Katongo a souvent été décisif lors de matchs couperets. C’est d’ailleurs lui qui  a inscrit le but de la qualification  face à la Guinée Equatoriale en quart de finale. En vrai capitaine, c’est encore lui qui inaugure victorieusement la séance de tirs au but lors de la finale contre la Côte d’Ivoire. L’homme jusque-là sans palmarès  est entré de manière fracassante dans la légende du football zambien en ramenant dans ses bagages le trophée le plus convoité par les  footballeurs africains les plus talentueux.  Ce succès à la fois collectif et personnel pourrait lui ouvrir d’autres horizons. Placé sous les feux des projecteurs à trente ans, grâce à la sélection nantionale, Christopher Katongo  vient peut-être de s’offrir une formidable occasion de vivre une dernière histoire plus excitante dans un club plus ambitieux.

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 9971

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page