Vous êtes ici :accueil » Une » Tournoi de Montaigu/ Absence du Cameroun : Michel Allemand s’indigne

Tournoi de Montaigu/ Absence du Cameroun : Michel Allemand s’indigne

Panoramic

L’organisateur du tournoi de football de Montaigu réservé aux jeunes digère mal l’absence du Cameroun à la 40 ème édition qui a eu lieu du 03 au 9 avril dernier. Aussi, après avoir tempêté dans les médias, Michel Allemand a-t-il décidé d’exprimer son mécontentement au chef de l’Etat camerounais, Paul Biya à travers une correspondance.  Dans cette missive, il revient sur sa dernière visite au Cameroun. Visite effectuée au mois de d’août 2011, et au cours de laquelle, le concerné aurait eu confirmation à travers les échanges avec le premier ministre, Philémon Yang, le ministre des Sports et de l’éducation physique de l’époque, Michel Zoah, le ministre de la jeunesse ainsi que le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Tombi à Roko Sidiki, que le Cameroun devrait être à ce rendez-vous. Surtout que dit-il « une détection d’un mois a été organisée par la Fécafoot » à cet effet pour sélectionner les joueurs. Mais, « plus la date du 3 avril approchait, plus jamais des craintes s’épaississaient. Malgré les assurances d’André Nguidjol » explique-t-il dans sa lettre. Mais le Cameroun n’y a pas pris part, dans la mesure où les « 25 personnes de la délégation prévue n’ont pas pu obtenir leur visa ». Ce qui est, d’après lui, « la confirmation qu’il n’y avait pas eu de rendez-vous de pris au consulat de France à Yaoundé pour cette démarche indispensable ». Un acte qu’il qualifie de « scandaleux ». Un échec qui selon lui, incombe à certaines personnes qui de part leur « incompétence » ont privé les jeunes « d’un formidable voyage sportif et culturel ». Michel Allemand enfonce le clou en ces termes : « Votre pays n’avait pas besoin de cet échec qui terni encore un peu plus l’image de la Fécafoot et n’ajoute rien à la gloire » du sport roi au Cameroun » a-t-il martelé dans sa correspondance. Comme voulant justifier ses propos il enchaîne: «Vous comprendriez monsieur le président ma colère. Car ce qui s’est produit est honteux pour votre jeunesse. Sans parler des problèmes d’organisation que cela nous a posé pour faire venir une 12ème équipe (+10.000 euros) que cela a engendré en plus pour notre tournoi ». Et pour montrer sa bonne foi, au directeur général de conclure « Croyez le bien, nous sommes à vos côtés pour aider le football camerounais…mais pas dans ces conditions».

Cette lettre intervient donc après la non participation de la sélection nationale cadette, à ce tournoi. Un tournoi auquel le Cameroun prend part depuis plusieurs décennies. Il a révélé à la face du monde de grands talents qui ont fait la gloire des Lions indomptables. La lettre d’invitation avait été pourtant remise au premier ministre, Philémon Yang par le directeur général du tournoi, Michel Allemand. Ce dernier qui avait été invité en août dernier par Pascal Atangana, promoteur du tournoi Semences Olympiques pour la co-supervision de cette compétition de jeunes. Celui- qui n’avait aucun ménagé aucun effort pour « rendre agréable le séjour du directeur et de son épouse ». Il fera en plus de cela des descentes auprès de certaines autorités camerounaises. Les organisateurs du tournoi avaient sollicité la participation des plus grandes têtes ayant marqué son existence, dont le Cameroun pour les périodes glorieuses remportées par le Cameroun : 1986, 1993, 1994, 1995. La Fécafoot a affilié le Cameroun, le 13 septembre 2011, en payant la quotte part versée par chaque fédération conviée à savoir 1.968.000 Fcfa et organisée la détection des jeunes devant se rendre à cette compétition. Selon nos informations, des mesures administratives avaient aussi été entreprises au niveau du ministère des Sports et de l’éducation physique.

 

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 9973

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page