Vous êtes ici :accueil » à la Une » Quarts de finale : Côte d’Ivoire – Nigéria, le grand format

Quarts de finale : Côte d’Ivoire – Nigéria, le grand format

Orange - Photo Christian Liewig

Copyright : Orange - Photo Christian Liewig

 L’explication entre la Côte d’Ivoire et le Nigéria sera le grand format des quarts de finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Orange Afrique du Sud 2013.

Qui de la Côte d’Ivoire et du Nigéria sortira – t – il  vainqueur du match de quart de finale de la CAN Orange Afrique du Sud 2013 ? De prime abord, les amateurs du football africain désigneront évidemment les Eléphants qui sont présentés comme l’épouvantail de ce banquet africain. La Séléfanto conduite par Didier Drogba règne en effet depuis plusieurs mois sur l’Afrique et occupe le 14è rang mondial au classement FIFA. En outre les Eléphants ont été la première équipe à se qualifier pour les quarts dans une poule D dite de la mort. En face, les Super Eagles qui se classent 9è africain et 52è mondial ont éprouvé beaucoup de mal à s’extirper du groupe C. Au regard de cette différence abyssale entre ces deux adversaires à l’heure actuel, c’est donc tout à fait normal que la sélection ivoirienne emporte la faveur des pronostics. Toutefois, pour les observateurs les plus avertis, la partie est loin d’être gagnée pour chacune des équipes. Car l’histoire nous apprend que les oppositions Côte d’Ivoire – Nigéria en Coupe d’Afrique des Nations ont toujours réservé du suspense jusqu’au bout.

L’hégémonie des Super Eagles

La première confrontation entre les deux cadors de l’Afrique de l’ouest a lieu en 1980 en terre nigériane. Partageant la poule A, Ivoiriens et Nigérians se neutralisent (0 – 0) à l’occasion de la 2è journée. Dix ans plus tard, le sort réuni à nouveau les deux nations dans la poule A en Algérie. Cette fois, ce sont les super Eagles qui survolent les Eléphants par la plus petite des marges (1 – 0). L’unique but de la partie est inscrit à la 3’ par  Rachidi Yékini qui opérait à l’époque dans le championnat ivoirien au sein de l’Africa Sport. Cette courte défaite a pour conséquence l’élimination de la Côte d’Ivoire et la qualification du Nigéria pour les demi-finales. En 1994, les Eléphants, champions d’Afrique en titre, se sont dressent encore sur le chemin des Super Eagles en demi-finale. Les deux sélections qui se vouaient une inimitié sans nom née des éliminatoires du mondial de la même année, se livrent une bataille farouche.  La Côte d’Ivoire qui accusait son adversaire de tricherie prend l’avantage au score à deux reprises grâce à Michel Bassolé (19’ et 31’). Le Nigéria qui avait de son côté juré de renoncer au mondial au profit de la sélection ivoirienne si cette dernière parvenait à le battre, revient deux fois au score grâce à Benedict Iroha (26’) et à l’inévitable Rachidi Yékini (40’). Notons au passage qu’Iroha et Yékini évoluaient à cette époque respectivement à l’ASEC Mimosas et à l’Africa Sport, les deux grands clubs rivaux de la Côte d’ Ivoire. Finalement, c’est au tir aux buts que tout se joue. Et dans cet exercice, les Nigérians font preuve de beaucoup plus d’adresse et s’imposent par 4 tirs à 2.

La génération Drogba inverse la tendance

Après cet épisode, il a fallu attendre douze (12) ans pour voir Ivoiriens et Nigérians de nouveau face à face. Entre temps, beaucoup d’eau a coulé sous le pont et une nouvelle génération dorée est née en Côte d’Ivoire. Celle-ci conduite par Didier Drogba, réussi enfin à terrasser l’ogre nigérian sur la plus petite des marques (1 – 0). Le but est d’ailleurs signé par le capitaine des Pachydermes (48’).  En 2008 au Ghana, en match inaugural d’une poule B constituée essentiellement de pays ouest-africain, la Côte d’Ivoire dispose pour la seconde fois du Nigéria sur le score identique de 1 – 0. L’unique but de la partie porte la griffe de Salomon Kalou. Depuis, les deux gros morceaux de l’Afrique occidentale ne se sont plus jamais rencontrés jusqu’ à présent.

Au total, les confrontations entre la Côte d’Ivoire et le Nigéria donnent deux victoires partout et un match nul. La question de la suprématie entre les Eléphants et les Super Eagles sera donc au cœur de ce grand derby ouest-africain qui est prévu pour ce dimanche 3 février à partir de 15h GMT.

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page