Vous êtes ici :accueil » blog Gervinho NKoulou » Nicolas Nkoulou » Nicolas Nkoulou : « Terminer au mieux la saison, enchaîner avec les Lions »

Nicolas Nkoulou : « Terminer au mieux la saison, enchaîner avec les Lions »

Panoramic

Nicolas, tu as été l’une des rares satisfactions à Marseille cette saison. Comment as-tu vécu cette saison où tu as explosé aux yeux des observateurs ?
Sur un plan personnel, je suis assez content de ma saison, mais sait que la fête est meilleure en famille. Donc, je ne peux me contenter de la situation. Le classement de l’OM et cette série est difficile à accepter, et on doit se donner tous les moyens pour faire mieux.

On imagine que ça ne doit pas être facile à vivre dans une ville qui vit pour le foot…
Ça fait mal d’être dans une telle situation. On est actuellement dans le dur, mais il faut se regarder en face et affronter la situation.  Aucun compétiteur n’aime perdre, et c’est pour ça que des fois, le vestiaire est tendu. On se donne les moyens mais ça ne nous sourit pas. On attend que ça tourne.

Avec une telle saison, est-ce que tu t’images déjà ailleurs ?
Surtout pas. Le plus important est de finir au mieux la saison, sachant qu’elle est au médiocre en ce moment. Et puis, je suis bien à Marseille et on grandit dans la difficulté. Il faut savoir tirer profit de ces moments pour continuer à grandir. Je vais m’accrocher, faire au mieux et on fera le bilan à la fin de la saison. Surtout que ma saison ne s’achève pas avec la fin de la saison en club, puisque trois matchs nous attendent au mois de juin avec l’équipe nationale. Il faut donc que je reste concentré pour pouvoir répondre aux différents rendez-vous.

Justement parlant des Lions. Depuis la dernière rencontre, est-ce que vous êtes restés en contact et comment envisagez-vous le mois de juin ?
Bien-sûr, on se parle au téléphone, on est tous conscient de ce qui nous attend. On a tous envie de relever l’équipe nationale. C’est important pour nous de garder le cap pour envisager la qualification, déjà à la CAN 2013 et ensuite à la Coupe du monde. C’était déjà bien de gagner à Bissau et maintenant il faut continuer.

Vous allez avoir tour à tour la RD Congo, la Libye et la Guinée Bissau en juin. Que pensez-vous de vos adversaires et en redoutez-vous un plus particulièrement ?
Tous les matchs sont difficiles, on va les prendre l’un après l’autre. Une nouvelle fois, l’objectif est de terminer ce mois de juin bien placés pour une qualification à la CAN 2013 et la Coupe du monde 2014.

Et sur un plan personnel, rester un capitaine à 100% de victoire ?
(Sourire) je l’ai toujours dit, le terrain est le plus important. Si on remporte les matchs, ça me suffit. Maintenant, si on me propose d’arborer le brassard, je vais l’honorer avec plaisir. Mais, le plus important, c’est quand même le terrain.

Tu es aujourd’hui le joueur camerounais le plus exposé médiatiquement. Que de chemin parcouru en deux ans, de l’espoir à la pierre angulaire de l’OM et des Lions indomptables…
C’est énorme. Ça fait plaisir de savoir que les efforts faits finissent par être reconnus. C’est la preuve qu’il faut continuer de travailler pour maintenir ce niveau et même aller plus haut. En fait, le travail ne fait que commencer.

A Monaco, tu as connu une période délicate à un moment. Aujourd’hui, est-ce que ce n’est pas une revanche pour toi par rapport aux choix de Guy Lacombe ?
Je n’aime pas m’attarder sur le triste sort. C’est vrai que cette situation a été dure par moment. Surtout que j’avais déjà été titulaire par le passé et ça m’a freiné. J’étais plus jeune, le coach a décide de me faire changer de poste, m’a sorti de l’équipe. Mais, ça m’a endurci et la difficulté nous fait grandir.    

On parle beaucoup de l’intérêt de Barcelone, qui voudrait te voir prendre place dans son arrière-garde…
C’est toujours flatteur de savoir qu’on est suivi. On verra à la fin de la saison. Je suis sous contrat avec l’OM, je dois continuer de me battre pour que notre saison soit meilleure et ensuite enchaîner avec une période de dates FIFA. Donc, la saison prochaine est très loin de mon esprit, ce qui me préoccupe le plus en ce moment précis, c’est la situation de l’OM. 

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 9973

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page